Coopération n°44 1er nov 2016
Coopération n°44 1er nov 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°44 de 1er nov 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 53,8 Mo

  • Dans ce numéro : avec Laurianne Sallin, miss Suisse, en avant les bons plans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
MAISON d’un grand bureau suisse pour la planification du chauffage, de la ventilation et de la climatisation, cet ingénieur conseille également en matière de développement durable et optimise les bâtiments d’un point de vue énergétique. « Au travail, nous ne pouvons que très rarement influer sur le climat des locaux pour le rendre agréable. Mais à la maison, c’est tout à fait possible. » Économies d’énergie Chez lui aussi, Marco Waldhauser cherche à obtenir l’atmosphère adéquate en limitant les moyens mis en œuvre  : en été, les fenêtres, les rideaux et surtout les volets sont fermés pour baisser la température. Durant la saison froide, il laisse au contraire entrer un maximum de soleil. Et cela dès le matin ou en tout cas le plus tôt possible, afin de bénéficier d’une agréable chaleur. « C’est également un moyen de faire des économies d’énergie », rappelle-t-il. De l’air ! La plupart des gens se sentent à l’aise avec une humidité ambiante située entre 30 et 50%. Au-dessus de 60%, il y a un risque de voir se développer des moisissures ou se multiplier les acariens dans la chambre à coucher, sur les rideaux ou d’autres textiles. « En hiver, lorsque l’air est souvent très sec, il est très important d’aérer correctement », conseille Marco Waldhauser. L’humidité générée dans les espaces intérieurs par les personnes et les plantes ne doit pas être éliminée par une ventilation constante. En ouvrant tout grand les fenêtres un bref instant, on parvient à établir un climat agréable dans les pièces, sans consommation d’énergie supplémentaire et avec une déperdition de chaleur minime. Auxiliaires techniques Comme pour la température, l’atmosphère idéale d’une habitation dépend des préférences individuelles. Toute une panoplie d’auxiliaires techniques nous aide à obtenir le juste équilibre. Mais attention, avant d’acheter un appareil, 104 Coopération N°44 du 1er novembre 2016 Photos DR Choisir le bon appareil ♦ Technique À chaque problème sa solution. Jouez la carte de la sécurité et demandez conseil. PURIFICATEURS D’AIR Appareil combiné qui à la fois humidifie et purifie l’air. Allergènes, bactéries, germes, poussières, poils d’animaux, acariens et odeurs sont éliminés. L’air de la pièce est aspiré par l’appareil et passe à travers un filtre avant d’être expulsé. Les appareils les plus performants, comme par exemple le Dyson Pure Hot & Cool, sont munis d’une couche de granules de charbon. Il élimine automatiquement 99,95% des allergènes et particules LAVEURS D’AIR (HUMIDIFICATEURS/PURIFICATEURS) il est conseillé de s’informer sur sa fonction exacte et sa consommation d’énergie (voir l’encadré ci-dessus). Pour éviter la dispersion de bactéries et de germes dans l’air, n’oubliez pas de nettoyer régulièrement les appareils et les filtres. toxiques tout en disposant d’un chauffage intégré. Disponible chez Nettoshop au prix du jour. Humidifie et lave l’air sans nattes filtrantes. L’eau fait office de filtre naturel pour débarrasser l’air des impuretés et des odeurs. Le laveur d’air Venta LW45 a une faible consommation d’électricité grâce à l’évaporation à froid. En vente chez microspot.ch au prix du jour. Les moyens de demain Actuellement, le développement est plutôt orienté vers la connexion de différents appareils qui doivent former un ensemblepolyvalent, et vers la simplification de leur gestion par le biais d’applis pour smartphones. Le progrès technique dans ce domaine ne promet pas seulement une utilisation facilitée des différents appareils mis à contribution, mais également, et ce n’est pas
CHAUFFAGES À AIR CHAUD Ces chauffages mobiles fonctionnent généralement à l’électricité. Un ventilateur aspire l’air froid de la pièce, qui passe au contact d’un élément chauffant avant d’être expulsé. Ces appareils sont conçus pour une utilisation temporaire dans des volumes plutôt réduits. Le chauffage Stadler FormPaul black maintient la température voulue grâce à sa technologie Adaptive Heat. Disponible chez Fust au prix de 329 fr. HUMIDIFICATEURS D’AIR (VAPORISATEURS) L’eau est évaporée ou vaporisée dans l’air ambiant, garantissant alors un taux d’humidité minimal de 30%. L’humidificateur/nébuliseur Hera de Stylies est utilisé dans des volumes jusqu’à 160 m 3. En vente dans toutes les filiales Interdiscount et sur Interdiscount.ch pour 199 fr. négligeable, une plus grande efficacité énergétique. « Cette évolution ne fait toutefois pas l’unanimité dans le domaine du bâtiment, parce qu’un surcroît de technique peut aussi engendrer davantage de problèmes  : les appareils techniques sont en effet fabriqués en masse, tandis que chaque bâtiment est unique », souligne l’ingénieur. Coopération N°44 du 1er novembre 2016 105 PUBLICITÉ I NOUVEAU Aspégic ibu L Cible la douleur et agit là où ça fait mal.  : 4 ii j7gpjic ibuL TA B4 ? I buprofène, ous II II.. 2:- I" de ly5inate4Cdirrla Ib 1. -, ; 501.1/41- Le NOUVEAU Aspégic ibu L TAB 400 cible la douleur et soulage les maux de tête, maux de dos, douleurs menstruelles, douleurs articulaires et maux de dents. Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d’emballage. sanofi-aventis (suisse) sa, 1214 Vernier/GE SANOFI SACH.ASPC.16.10.0515



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 1Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 2-3Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 4-5Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 6-7Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 8-9Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 10-11Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 12-13Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 14-15Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 16-17Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 18-19Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 20-21Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 22-23Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 24-25Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 26-27Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 28-29Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 30-31Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 32-33Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 34-35Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 36-37Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 38-39Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 40-41Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 42-43Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 44-45Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 46-47Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 48-49Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 50-51Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 52-53Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 54-55Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 56-57Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 58-59Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 60-61Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 62-63Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 64-65Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 66-67Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 68-69Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 70-71Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 72-73Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 74-75Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 76-77Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 78-79Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 80-81Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 82-83Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 84-85Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 86-87Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 88-89Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 90-91Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 92-93Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 94-95Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 96-97Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 98-99Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 100-101Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 102-103Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 104-105Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 106-107Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 108-109Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 110-111Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 112-113Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 114-115Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 116-117Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 118-119Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 120-121Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 122-123Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 124-125Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 126-127Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 128-129Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 130-131Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 132-133Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 134-135Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 136-137Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 138-139Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 140-141Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 142-143Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 144-145Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 146-147Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 148-149Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 150-151Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 152-153Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 154-155Coopération numéro 44 1er nov 2016 Page 156