Coopération n°43 25 oct 2016
Coopération n°43 25 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 25 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 123

  • Taille du fichier PDF : 40,3 Mo

  • Dans ce numéro : changer de métier à 50 ans, nouveau départ.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
,.1e. -e..rear'r:pi _ ; -)11..à-. - :. :.., - 3"9`.11=..04..-,.% -411..- 4° -dor., g ii =d-.  : - "Jr- 11 ége -4:m.._._-. -e..:4E: :..e% - "ir ; ,e., I leentilSw drr. arme Ja7 ruai. g6  : 11.".iegrai ln 1 xn23-e mei& ly eaereen En igeer1 queopamt, —Irl Le Creux du Van et les gorges de l’Areuse font partie des randonnées incontournables du Valde-Travers. Pourtant, la région offre de nombreux autres sentiers pédestres tout aussi fascinants qui, à.%-ilWeriiilTr  : -'.+2.i iire-ridil Malgré le manque d’eau caractéristique en cette saison, les gorges de la Poëta-Raisse, aménagées à la fin du XIX e siècle, présentent des paysages naturels grandioses propices à la méditation. l’image de l’absinthe au temps de l’interdiction, restent encore confidentiels. Nous avons mis le cap sur Môtiers en choisissant les gorges de la Poëta-Raisse pour commencer la journée. Cinquante nuances de vert Cet itinéraire, accessible aux promeneurs grâce à l’aménagement par l’ancienne Société du Musée de Fleurier (NE), 1871-1874, puis totalement reconstruit en 1980 après une violente tempête, débute à Môtiers. Depuis le haut du village, prendre à droite en direction de « la Fontaine à Louis ». La magie opère dès les premiers pas. Du vert, du vert et encore du vert ! Les rayons d’un doux soleil d’automne s’introduisent entre les feuillages et réchauffent le chemin. Caillouteux et couvert de feuilles mortes, ce dernier peut être glissant. Des chaussures de marche, voire des bâtons pour la descente, peuvent s’avérer utiles. Au bout de quelques mètres, le chemin s’élève. La montée, parfois raide, dure environ une heure. Des ponts en bois, des escaliers enveloppés de mousse, de la roche, des passages étroits, Coopération N°43 du 25 octobre 2016 77
TOURISME TOUT EN UN Le forfait journalier Pass’Temps Val-de- Travers ou le forfait sur deux jours, avec une nuitée, permet de découvrir une multitude d’activités du Val-de-Travers. Transports en commun, entrées aux musées, dégustation de produits régionaux et accès à de nombreuses activités font partie de l’offre. On crée ainsi son programme « à la carte ». Le prix pour une journée est de 44 fr. pour un adulte, 29 fr. pour les enfants de 6 à 16 ans. Deux journées consécutives valent 74 fr. pour un adulte et 50 fr. par enfant. Le forfait avec nuitée dans un hôtel « budget » s’élève à 114 fr. pour un adulte. ⊲ www.myvaldetravers.chlllune succession de cascades (et au printemps-été un ruisseau), font partie de ce superbe spectacle naturel si reposant. Sur le chemin, on peut croiser des marcheurs, mais on est loin des foules rencontrées sur les sentiers plus célèbres du Val-de-Travers. Ici, seuls les murmures du vent, de l’eau et le chant des oiseaux nous accompagnent. Sur le chemin, comme un peu partout dans la région, on peut tomber sur une cachette renfermant une bouteille d’absinthe (voir encadré page 76). De quoi ancrer encore davantage cette randonnée dans son riche terroir. Au retour, il est possible de prolonger l’aventure en se rendant à la cascade de Môtiers, un lieu sauvage qui vaut lui aussi le détour. 78 Coopération N°43 du 25 octobre 2016 66 Il y a très peu de boissons qui ont une histoire aussi riche 99 Yves Kübler (50 ans), distillateur d’absinthe à Môtiers Maison de l’Absinthe Après l’effort et une première mise en bouche, une visite à la Maison de l’Absinthe, située au centre du village, s’avère indispensable. Là, vous apprendrez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur cette boisson énigmatique. L’ancien hôtel du district a été transformé en musée par l’atelier d’architecture neuchâtelois Manini et Pietrini en 2014. Moderne et élégant, le lieu dévoile sur deux étages l’histoire ancienne et récente de ce breuvage à la réputation sulfureuse. On y découvre des installations pédagogiques, interactives sur supports digitaux (écrans tactiles, etc.). Pendant environ une heure à une heure trente de visite (possibilité de réserver des visites guidées en sept langues), on parcourt les siècles. De ses mentions dans la Bible, en passant par ses représentations dans les arts et en s’attardant, bien sûr, sur sa longue période d’interdiction (1910 à 2005), l’absinthe a plus d’une histoire à raconter. Aujourd’hui encore, elle reste toujours aussi fascinante. Au deuxième étage, une paroi vitrée permet d’apprécier les paysages et de comprendre, encore une fois, que l’origine de la boisson est inscrite dans ce terroir si particulier. Le goût de l’interdit La Maison de l’Absinthe fait partie des institutions incontournables qui font vivre la Route de l’Absinthe, un projet touristique franco-suisse, reliant Pontarlier à Noiraigue (NE), créé en 2010. Les touristes y affluent de toute la Suisse (50% d’Alémaniques, 30% de Romands) mais aussi de l’étranger. « Depuis que le New York Times a écrit un article sur ce musée, nous accueillons beaucoup



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 1Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 2-3Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 4-5Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 6-7Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 8-9Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 10-11Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 12-13Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 14-15Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 16-17Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 18-19Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 20-21Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 22-23Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 24-25Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 26-27Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 28-29Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 30-31Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 32-33Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 34-35Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 36-37Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 38-39Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 40-41Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 42-43Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 44-45Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 46-47Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 48-49Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 50-51Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 52-53Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 54-55Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 56-57Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 58-59Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 60-61Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 62-63Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 64-65Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 66-67Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 68-69Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 70-71Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 72-73Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 74-75Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 76-77Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 78-79Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 80-81Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 82-83Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 84-85Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 86-87Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 88-89Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 90-91Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 92-93Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 94-95Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 96-97Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 98-99Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 100-101Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 102-103Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 104-105Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 106-107Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 108-109Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 110-111Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 112-113Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 114-115Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 116-117Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 118-119Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 120-121Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 122-123Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 123