Coopération n°43 25 oct 2016
Coopération n°43 25 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 25 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 123

  • Taille du fichier PDF : 40,3 Mo

  • Dans ce numéro : changer de métier à 50 ans, nouveau départ.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
j’ai dû faire face à une lutte intérieure, jusqu’à ce que je vende le cabinet et me reconvertisse dans la photo. » Une reconversion à presque 50 ans sans formation adéquate ne va cependant pas de soi. C’est pourquoi PhilippZinniker a fondé le « Gruppe autodidaktischer Fotografen » avec des pairs. Ce groupement de photographes autodidactes s’est instruit seul avec l’aide de photographes pros rémunérés. « C’était une période difficile », confie PhilippZinniker, qui avait trois enfants à charge. Il a alors dû travailler comme gardien la nuit et faire le ménage dans des écoles pen- Aucun détail n’échappe à l’œil du photographe  : PhilippZinniker, ici en action dans les coulisses du Konzert Theater, à Berne. dant les vacances scolaires. Son premier gros cachet en tant que photographe est arrivé seulement trois ans après sa reconversion. Et pourtant, il n’a jamais douté de sa réussite ni eu de plan B. « Je me suis beaucoup exercé, je voulais tout faire correctement et je n’ai jamais abandonné. » Quels conseils donnerait-il à quelqu’un qui souhaite ou est contraint de changer d’orientation ? « Il faut être déterminé à relever le défi d’un nouveau départ et aspirer à la satisfaction en faisant preuve d’ardeur et de ténacité, tout cela dans la sérénité et la joie. » STEFAN FEHLMANN « Chaque génération a ses qualités » ♦ Marché du travail Coop est l’un des plus grands employeurs de Suisse. Nous avons demandé à Nadine Gembler de nous parler de l’attitude de l’entreprise par rapport aux travailleurs plus âgés. Les candidats de plus de 50 ans ont-ils encore une chance de décrocher un emploi chez Coop ? Bien sûr. Cette année, nous avons déjà engagé 130 collaboratrices et collaborateurs âgés de plus de 50 ans, et près de la moitié ont même plus de 55 ans. Les collaborateurs plus âgés sont-ils plutôt un fardeau ou un avantage pour Coop ? Chaque génération a ses qualités. Grâce à leur expérience de la vie et à leur maturité, les collaborateurs plus âgés sont, par exemple, plus posés et en général très enclins à assumer des responsabilités. Coop soutient-elle le développement des collaborateurs plus âgés ? Nadine Gembler, responsable personnel/formation chez Coop ZOOM Nous soutenons le développement de tous nos collaborateurs, et ce quel que soit leur âge. Les cours internes sont ouverts à tous. Pour les fonctions requérant des connaissances spécifiques, par exemple dans le domaine des fruits et légumes, la participation aux formations internes est obligatoire pour les collaborateurs plus âgés comme pour les plus jeunes. Coop soutient-elle les cours de perfectionnement, les mutations internes voire la reconversion de travailleurs plus âgés ? Oui, nous soutenons tous les perfectionnements externes en lien avec la fonction actuelle ou une activité future, sanctionnés par un diplôme reconnu. À nouveau, il n’y a aucune limite d’âge. Nous constatons toutefois que les perfectionnements externes de longue durée, non obligatoires, sont plutôt entrepris par des collaborateurs jeunes ou d’âge moyen. STEF Coopération N°43 du 25 octobre 2016 17
Comparer, Catégorie « premier prix »  : 288 produits comparés. Coop estmoins chèreque Migros de 0,4%. parer, c’estfuté. futé., Siditeeir MONITEUR DES PRIX MONITEUR DESPRIX > Octobre 2016 >Octobre 2016 www.coop.chlmoniteurdes prix q›. www.coop.ch/moniteurdesprix e irlt) Je 2200 produits, les prix Pour plusde2200produits, produits, lesprix Coop sont en moyenne aussi avantageux que ceux de Migros.* Catégorie « articles de marque »  : 1176 produits comparés. Migros estmoins chèreque Coop de 0,4%. Catégorie « marques propres »  : 643 produits comparés. Coop estmoins chèreque Migros de 0,5%. Chaque mois, uninstitut d’études de marché indépendant réalise l’enquête laplus complète sur le commerce de détail suisse. La comparabilité des qualités et des quantités est garantie. Conclusion:AcheterchezCoop, c’estachetermoins cher. Catégorie « produits demarque àprix discount »  : 131 produits comparés. Catégorie « produits de ma Coop estaussi avantageuse que Migros. *Sur un total de 2238 produits (représentant env. 60% duchiffre d’affaires deCoop). Source  : moniteur des prix Coop, enquête effectuée par un institut d’études de marché indépendant du4au7octobre 2016.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 1Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 2-3Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 4-5Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 6-7Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 8-9Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 10-11Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 12-13Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 14-15Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 16-17Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 18-19Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 20-21Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 22-23Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 24-25Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 26-27Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 28-29Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 30-31Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 32-33Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 34-35Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 36-37Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 38-39Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 40-41Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 42-43Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 44-45Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 46-47Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 48-49Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 50-51Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 52-53Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 54-55Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 56-57Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 58-59Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 60-61Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 62-63Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 64-65Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 66-67Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 68-69Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 70-71Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 72-73Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 74-75Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 76-77Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 78-79Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 80-81Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 82-83Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 84-85Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 86-87Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 88-89Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 90-91Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 92-93Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 94-95Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 96-97Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 98-99Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 100-101Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 102-103Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 104-105Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 106-107Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 108-109Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 110-111Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 112-113Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 114-115Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 116-117Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 118-119Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 120-121Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 122-123Coopération numéro 43 25 oct 2016 Page 123