Coopération n°43 20 oct 2020
Coopération n°43 20 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 20 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 27,7 Mo

  • Dans ce numéro : pain fait maison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
Unefinépouvantable était réservée aux demi-sœurs de Cendrillon, dans le conte original des frères Grimm, avant que Walt Disneyn’embellisse l’histoire. Coupables de jalousieàl’égard de Cendrillon et de ne luiavoir attiréque des malheurs, elles sont condamnées àavoir les yeux arrachés par deux colombes le jour de son mariage. Chaque famille comptant plus d’un enfantadûaffronterdes crises de jalousie  : certains enfants reviennent aux couches, d’autres caressent lenourrisson d’une main un peutropbrusque ou simulentl’indifférence en espérantque le bébé qui hurle retourne d’où il est venu. Cecomportement est-il normal ? « Pendant l’enfance, lajalousie est un Fraternité rime avecrivalité Le deuxième enfantarrive dans la famille et voilà quel’aîné commence àfaire desbêtises. Il est important de comprendrelemalaise du plus grand. Le pointavecMarialuisa Campari Vella, psychologue. TEXTE SABRINA GUGLIELMETTISOLDATI aspect fréquent et natureldudéveloppement, ilest donc inutile de dramatiser. C’est une émotion que tout lemonde peut éprouver, àn’importe quelle phase de la vie, explique Marialuisa Campari Vella, psychologue psychothérapeute FSP. Elle indiquelacrainte de perdre un lien affectif important, après l’apparition d’un rivalpotentiel. » Celui ou celle qui apassé une partie de sa vie entant qu’enfant unique doit fairefaceàun grand changement. Dans la relation avec ses parents, il luifaudra accepter departager son espace. « Un enfant de2ou3ans ne comprend pas les besoins d’un nouveau-né et pense parfoisqu’on l’amis àl’écartparce qu’il s’est mal comporté, précise la spécialiste. Il aaussi parfoisenvie de redevenir petit, se montrant soudainement incapable d’apprentissages qui semblaient définitivementacquis. » L’aider àcomprendreles limites Les parents doivent-ils s’inquiéter ? « Il arrive parfois que l’aîné régresse ou qu’il ait des gestes hostiles vis-à-vis du nouveau-né et de ses parents. Il s’agit d’élans soudains, fruits de l’intensité des émotions qui l’agitent durant cette période particulière. » Pour la psychologue, si le plus grand devient agressif, une attitude ferme et correctrice l’aide àcomprendre les limites qu’il n’arrive pasencoreàrespecter seul. Les parents doivent toutefois 86 Coopération N°43 du 20 octobre 2020
Avec l’arrivée d’un autre enfant, l’aîné doit faire face àungrand changement et accepter de partager son espace. Faire participer les grands aux soins apportés au petit frère, en protégeant le nouveau-né des élans excessifs des aînés. PHOTOS GETTYIMAGES, FREEPIK.COM 4 Réfléchir àses réactions impulsives afin de construire de nouveaux équilibres ou d’ajuster. veiller ànepas se laisser entraîner par la colère, car ils pourraient blesser l’enfantetalimentersajalousie. De plus, il est communémentadmis qu’unbambin, entre 2et5ans, est davantage exposé àdes sentiments aigus de jalousie. Mais chacun est différentetason propre tempérament, au sein d’un contexte familial et environnementalparticulier. Est-ce qu’un enfant jaloux lerestera toute sa vie ? « Les enfants éprouvent différents sentiments vis-à-vis de leurs frères, pas que de la jalousie, de l’envie ou de la rivalité. Avec le développement du langage etdelapensée –etsurtout grâce aujeu et àl’imagination –, frères et sœurs organiseront leur domaine d’entente, de complicité etdesolidarité », indiqueMarialuisa Campari Vella. Et d’ajouter  : « Affection, tendresse,amitiés’exprimerontplusspontanémentet prendront ledessus sur la colère, la jalousie et la rivalité. Dessentiments qui peuventseprésentercheztoutlemonde durant la croissance. D’ailleurs, c’est aussi parles provocations queles frères se mettent àl’épreuve. » Existe-t-il une recette magique ? « Les parents nedevraient pas s’appuyer sur des recettestoutesfaites, quiempêchent une meilleure connaissance des enfants et de soi. » Plus que des conseils glanés surinternet, c’est l’idée de l’inévitabilité des erreurs qui devrait prédominer. Il suffit d’avoir l’humilité deles reconnaître et la volonté de rectifier le tir. ○ 1 2 En cas de comportements agressifs, consacrer des moments privilégiés àl’aînépour en parler. 3 FAMILLE ÉDUCATION Adopter une attitude d’ouverture et d’échange, pour montrer aux enfants la variété des émotions et leur complexité. 5 Eviter d’envoyer des signes de désapprobation, d’abandon ou de rejet àl’aîné, car il se sentirait plus jugé que compris. Coopération N°43 du 20 octobre 2020 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 1Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 112-113Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 114-115Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 116-117Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 118-119Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 120