Coopération n°43 20 oct 2020
Coopération n°43 20 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 20 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 27,7 Mo

  • Dans ce numéro : pain fait maison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
..,'f p. ! —'...r.-, -i-É.. e-'41" ik.'._. « 1:-7... - -.'41.%... te,\-.1'.1-.rd'4 yA fL.).. 4.-: ; -, -..i.:.. 1i... -. -)11. +11... à iii. t "i. 4 ib. -.i, —iee › ‘. 4 315 L Ir.7.%. t:.. k, 1 r" 1d. Des raretés àpréserver « Il faut absolumentque tu goûtes la Rose de Berne –tuvas halluciner ! » Christof Zurbuchen se tient sur une rampe en haut de la cime des arbres et cueille,non pas des boutons de rose, mais des pommes d’un rougeprofond.Ilvient de mordredansl’undes nombreuxmagnifiquesspécimens dontl’arbre regorge. Il appelle avec enthousiasme sa femme, qui ramasse également les fruits des Toutes les générations s’attaquent àlarécolte des pommes  : Marc (29 ans), Christof (59 ans), Brigitte (56 ans) et le doyen Gottfried Zurbuchen (90 ans). En Thurgovie, la famille Zurbuchen cultive des variétésdepommes quasiment tombées dans l’oubli et contribue ainsi àpréserver la diversitédes fruits suisses. TEXTE MARKUSKOHLER PHOTOS DANIEL AMMANN arbres non loin de là. Ils récoltent soigneusementàlamain chaquespécimen qui apoussé au cours de l’année, en vérifiantsataille et sa qualité. Multiplier pour sauver La Rose de Berne est une pomme sucrée, juteuse et croquante connue depuis 1870 et qui a survécu jusqu’à nos jours. Christof Zurbuchen possède quelques- unsdeces arbres raresdansses vergers, certains d’entre eux provenant de l’époque où son grand-père etson père dirigeaient la ferme,d’autresétant issus de ses propres boutures. « Pour multiplier des variétés depommes, il faut greffer ou bouturer une petite branche d’un an de la variété souhaitée sur un autrearbre robuste », explique-t-il, tout en inspectant les fruits qu’il adans la 74 Coopération N°43 du 20 octobre 2020
- e main. Il est aujourd’hui spécialistedela multiplication et de la culturedevariétésdepommes rares. Fonds essentiel àlabiodiversité Avec sa femme Brigitte, notreinterlocuteurcultive diverses variétésdepommes àhautes etbasses tiges sur treize hectaresàMauren(TG). Pasmoins de onze d’entre elles figurent sur la liste dePro SpecieRara(PSR), la fondation quis’est engagée depuis 1982 àpréserver les variétéscultivées traditionnelles. « Comme àl’époque ils ne suscitaientpas grand intérêt, j’ai failli arracher les pommiers Rose de Berne il ya15 ans », raconte Christof Zurbuchen. « J’ai alors lu par hasard dans une revue spécialisée que cette variété méritait d’être préservée. Depuis, je me suis de plus en plus concentré sur les pommes de ce type. », I En plus de la Rose de Berne,des variétés telles quelaWilerrot,l’Orangesuisse,la reine des Reinettes, la Schneider et la Fraurotacher poussentégalementdans lesvergers des Zurbuchen. Aujourd’hui, il existe environ 1000variétés de pommes en Suisse, 300 de moins qu’il ya100 ans –denombreuses variétésanciennes ontété perdues. Pro SpecieRaracontribue àendiguer ce processus. Pour Gertrud Burger (57 ans), spécialistedes pommes au sein de PSR, les raisons en sont évidentes  : « Les anciennes variétés offrent une incroyable variété de saveurs. La base génétiquede la pomme doit être préservée, entant qu’assurance pour notre avenir. » Le fonds contiendrait d’importantsetprécieuxspécimens pour les travaux de sélection. « Il existedes variétésanciennes qui sont particulièrement résistantes ACTUEL DESPAROLES AUXACTES Des PAROLES ACTES ACTE N°53 Redécouvrir d’anciennes variétés de pommes Coop propose un vaste choix de pommes. Acôté des variétés courantes comme la Golden Delicious ou la Gala, plus de 10 variétés anciennes ont refait leur apparition sur nos étals en 2004, notamment la Rose de Berne, la reine des Reinettes ou encore l'Orange suisse. www.des-paroles-aux-actes.ch/53 auxmaladies et auxparasites, une propriété actuellementtrèsrecherchée. » Pour Pro Specie Rara, la passion de Christof Zurbuchen est une aubaine.Au fil des ans, l’arboriculteur aacquis une riche expérience et de précieuses connaissances surles fruits, en particulier sur ceux issus d’arbres àhautes tiges. « Jepeuxraconterune histoire sur presque chacun de mes arbres », déclare-t-il. « Nouscultivons des spécimens devant lesquels s’était déjà extasiémon grand-pèredanssajeunesse. » Selon ses calculs, ceux-ci devraientavoir environ 100ans ou plus. « Même s’ils poussenten partie dans les roseaux etque nous devons toujours les contourner avec notre chariot de récolte et nos machines, je ne pourrais jamais me résoudre à abattre ces arbres vénérables, cela me fendrait le cœur ! » ○ Coopération N°43 du 20 octobre 2020 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 1Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 112-113Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 114-115Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 116-117Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 118-119Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 120