Coopération n°43 20 oct 2020
Coopération n°43 20 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 20 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 27,7 Mo

  • Dans ce numéro : pain fait maison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Ban blomus TROPHÉE Salle de bains Du 14.9.2020 au 7.2.2021 Il faut unecarte pleinepouracheter l’un de cesarticles au prix Trophée. Dans la limite desstocksdisponibles. 2 fois plus de timbres 2foisplusdetimbres Ou lundi 19.10 au samedi 31.10.2020, recevez 2 timbres au lieu de 1 par tranche de 10.- d'ache Du lundi19.10 au samedi 31.10.2020, recevez2timbres au lieu de 1par tranchede10.–d’achat ! coop.ch/trophy Jusqu’à 80% de réduction avec 1carte pleine p.ex. lot de 2linges d’invités 3.95 au lieu de 19.95 80% demoins co Pour moi et pour toi. KW43–44/20
PHOTO AIMEE SPINKS ÷ INTERVIEW KRISTINSCOTTTHOMAS tournageparce quejenevoulais pas mettreles autres malàl’aise ! (Rires) Vous avez tourné votre tout premier film, « Under The CherryMoon », en 1985, sous la direction de Prince. Quel regard portez-vous sur cette période de votre vie ? C’était complètementdingue. Je débutais, j’avais 23 ans àpeine ou quelque chose comme ça, et nous étions les deux des bébés. Prince était au sommetdeson art. Ce qu’il yadebeau dans ce métier, c’est qu’onal’occasion de travailler avec des gens de 23 ans et d’autres de 83 ans. Et la personne de 23 ans peut avoirautantde pouvoir quecelle de 83 ans. Et puis il ya très peudeprofessions où l’on estprisau sérieuxà83ans. Mais pour revenir àcette période,c’était terriblementexcitant. Comment avez-vous vécu le tournage de ce film-là ? J’étais vraiment inquiète parce que j’avais fait des choses très sérieuses au théâtrejusque-là et je me suis retrouvée tout àcoup en train de tourner ce film plutôt kitsch. Mais en même temps, je me disais  : « Ça yest, jesuis dans le showbiz. » Il s’agissait d’un film énorme produit parlaWarneretpourlequelon dépensaitdel’argentàtout-va.Etpuis, à l’époque, Prince était le dieu de la pop, justesensationnel. L’étéprécédent, pendant que jejouais au théâtre dans une pièce de Marguerite Duras, j’écoutais ses chansons en boucle. Je pense à « Around The World InADay » età « Raspberry Beret » … Etes-vous restée en contact avec Prince par la suite ? Oui. Il était vraiment adorable et se disait fierdemoi,demon succès. Il aécrit une chanson pour moi ! (ndlr  : « Better With Time », un titre dePrince sorti en 2009, dans lequel il dit qu’elle se bonifie avec le temps). Il est aussi venu me voir sur scène. J’aiété profondément attristéepar sa mort. Comment abordez-vous la soixantaine aujourd’hui ? Dans « The Singing Club », elle est la surprenante Kate, l’épouse du colonel Barclay,qui dirige le chœur composé des compagnes des soldats. 60 ans, merde… Jesuis un peu plus proche de la mort ! Ce quej’enpense ? Je n’ai jamais été aussi occupée de ma vie. Je n’ai jamais été aussi heureuse de ma vie. Je fais plein de choses quejen’aurais jamais pensé faire etc’est assez génial. Je suis prête pour la soixantaine ! C’est vrai que vous fourmillez de projets. Vous avezdonc renoncé à l’idée de prendre votre retraite du cinéma ? J’ai ditçailyaquatre ansparce quejene pouvais passupporterl’idée de tourner un autre film àl’époque. Cela m’horrifiait parceque j’en avais justemarre. Je suis sûre quetoutlemonde passe parlà. J’ai soigné ça en montant sur scène. Après 18mois dethéâtre, je brûlais de faireducinéma ! Etes-vous accro au boulot ? Non, vraiment pas. J’ai envie, surtout maintenant, de fairedes choses quiapportent de la joie au gens. Je pensaisque ce filmallaitapporterdubonheur àtout le monde. Ils’avère que les spectateurs semblentsortir du cinéma en pleurant, ce quin’était pasmon intention ! Mais je crois que ce sont des larmes de joie. Si c’est vrai, alors mission accomplie. Vous considérez-vous totalement bilingue ? Pensez-vous en français ? Oui. Je parle unpeu moins le français parce que j’habite ici depuis quelques annéesmaintenant (ndlr:ellealadouble nationalité franco-britannique, ayant longtemps habité Parisavant de divorcer de son mari, un obstétricien français). Mais j’ai tourné dernièrement unfilm français avec Alex Lutz sur le tennis, « 5ème Set ». Qui l’eût cru ? C’est un de mes grands talents ! Mais vous jouez donc au tennis ? La dernièrefoisque j’yaijoué en privé, c’était il ya20ans, quand ma fille avait 11 ans. Je ne savais pasquoifaireavecelle pendantl’été,doncnoussommesallées prendre des cours de tennis toutes les deux. Alors quejetenais ma raquette,le coachs’est approché de moi, il l’aajustée et m’a dit  : « Votre prise est très vieux jeu. » Vous vous rendez compte ? Ilya 20 ans, ma prise de raquette était vieux jeu ! Jevousledisais, je fais aujourd’hui des choses que jenemeserais jamais sentie capable de faire. ○ ENCORE PLUS ONLINE Les premièresimages des films « The Singing Club » et « Rebecca », qui sortent demain(en salle pourlepremier,sur Netflix pourl’autre), àdécouvrirsur  : e www.cooperation.ch/interview Coopération N°43 du 20 octobre 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 1Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 112-113Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 114-115Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 116-117Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 118-119Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 120