Coopération n°43 20 oct 2020
Coopération n°43 20 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 20 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 27,7 Mo

  • Dans ce numéro : pain fait maison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
La soixantaine radieuse, Kristin Scott Thomas est trois fois à l’écran cette fin d’année. ji L
PHOTO GETTY IMAGES « Je n’ai jamais été si heureuse » Elle est l’une des plus grandes actrices de sa génération, aussi àl’aise sur les planches qu’à l’écran, anglo-saxons et français. A60ans, Dame Kristin Scott Thomas est plus sollicitée que jamais. Dans « The Singing Club » (en salle le 21 octobre), la Franco-Britanniqueincarne l’épouse austèred’uncolonel de l’armée anglaise qui monte une chorale de femmes de militaires dans une garnison du Yorkshire avec des résultats surprenants. Un « feel-good movie » drôle et touchant, inspiré d’une histoire vraie, qui tirerades larmes des cœurs les plus endurcis. Elle sera aussidansleremake de « Rebecca » (sur Netflix dès demain) et dans « 5ème Set » en fin d’année. Confidences dans un palace londonien. Qu’est-ce qui vous aséduite dans « The Singing Club » ? J’ai adorél’histoire, où il est question de solidarité entre femmes et d’esprit communautaire. J’ai trouvé qu’il s’agissait d’un beau récit sur l’amitié etla famille au sens large. Vous avez un lien avecl’armée… Oui, un lien vague… enfin, pas sivague que ça. J’ai passé une partie de mon enfance dans une garnison, dans le Yorkshire (ndlr  : son père, pilote dans la Royal Navy, s’est tué dans un accident d’avionquand elle avait àpeine 4ans ; et son beau-père, lui aussi pilote, est mort dans les mêmes circonstances six ans INTERVIEW MIGUEL CID, LONDRES plus tard). Je me souviens très bien à quoi ressemblait la vie dans une de ces communautés un peu àpart. Il yaune dizaine d’années, je passais par le Yorkshire etj’aidécidé d’y retourner à l’improviste. J’ai présenté mon passeport àl’entrée etexpliqué que j’avais vécu là enfant. Aprèsdeuxoutrois coups de fil, on m’alaissée entrer et inspecter la maison dans laquelle j’avais habité et quiétait nichée dans un petit cul-de-sac. Quel âgeaviez-vous àl’époque ? C’est là quejesuis allée àl’école pour la premièrefois, donc je devais avoir4ou 5 ans. Mais j’ai plein de souvenirs, comme de jouer avec mavoisine, merendre à l’école en bus oufaire des courses au NAAFI, un magasin discount réservé auxmembres de l’armée.Jemesouviens aussi de la messe et du bruit des avions quidécollaientetqui atterrissaientsans arrêt. Vous savez, c’était (elle chuchote) il yatrèslongtemps ! (Rires) Qu’avez-vous ressenti en jouant ce personnage avecqui vous avez un rapportparticulier ? INTERVIEW KRISTINSCOTTTHOMAS Kristin ScottThomas se metauchantdans une comédiechorale campée dans l’univers de l’armée.Fille de militaire, l’actricefranco-britannique nous parledeson enfance,dunomadisme quilui colle àlapeau, de son amitiéavecPrince,dubonheur àlasoixantaine.Etdetennis. Peut-êtreenai-jeune vision un peuplus claire qued’autresgens mais je joue malgré tout unpersonnage dont lavie est très différente de la mienne. Cela dit, beaucoup d’acteurs ontgrandidans des familles de militaires au mode de vie nomade. Onnereste jamais au même endroit très longtemps. Cette habitude vous colle àlapeauetons’endébarrasse difficilement. Nous, les saltimbanques, sommes toujours en mouvement. Il ya peut-êtredes parallèles entreles gens du cirqueetdel’armée.Ils tissentdes liens sociaux rapidement, tirent lemeilleur partides choses, trouvent du réconfort partout. Il s’agit de gens très adaptables, une caractéristiquedes acteurs. Chanter devant la caméra, c’était comment ? Je me souviens du moment oùnous sommes arrivées pour la première fois au bout de la dernièrechanson du film. Nous nous sommes tournées les unes vers les autres et étions tellement heureuses parce que çasonnait vraiment bien, en toutcas ànos oreilles ! Il yavait dans la chorale des femmes très douées et elles aidaientles autres. Cela acontribué àcréer un formidable sentimentde solidaritéentre nous toutes. « A 83 ans, il yapeu de professions où l’on est pris au sérieux » Page 19 Vous êtes aussi liée au monde de la musique… Oui, Prince serait fierdemoi.Jen’enai pas trop parlé sur le Coopération N°43 du 20 octobre 2020 17 ÷



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 1Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 112-113Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 114-115Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 116-117Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 118-119Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 120