Coopération n°43 20 oct 2020
Coopération n°43 20 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de 20 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 27,7 Mo

  • Dans ce numéro : pain fait maison.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
.w Silke Pan en équilibre sur une main. Après son accident, l’artiste et sportive d’élite n’imaginait pas effectuer une telle prouesse. 112 Coopération N°43 du 20 octobre 2020
Le décor aété soigneusement préparé par son mari Didier Dvorak. Entourée d’une centaine de ballons orange vif, Silke Pan s’échauffe sur son podium. Avec ses deux jambes fixées àlahauteur des épaules parune barrefixe,elle commence parsesouleversur lesmains. Elle bascule ensuiteson tronc vers l’avant.La concentrationest àson comble,larespiration profonde et puissante. Les muscles saillants de ses bras, de ses épaules et de son dos traduisentles heures d’entraînement enhandbike, sport dont elle est devenue vice-championne du monde en 2015. Puis le poids de son corps se déplace sur son bras gauche et elle libèreson bras droit. Elle se tientenéquilibresur une seule main, le sourire radieux, avantderedescendre lentementausol, sous le regard bienveillantdeson complice,ému parlascène. Cadeau du confinement Se tenir surles mains, SilkePan en avait fait le deuil suiteàson accidentde2007. Privéedetoute sensation au-dessous de sonbassin, elle n’imaginait plus pouvoir déjouerlagravité. Mais durant le confinement, l’artisteetathlète avoulu réapprivoiser quelquesfigures. « Comme un arbre qui plante ses racines dans le sol durant l’hiver, j’ai profité de ce moment decalme pour me retrouver. » Puis tel lebourgeon qui éclot auprintemps, le 25 avril2020, elle s’est tenue à nouveau en équilibreles jambes en l’air. « C’était une renaissance ! Dans cette position, je ne sens plus mon handicap et je retrouve les sensations du cirque quej’aime tant.C’était un cadeau du ciel. Vous savez, comme quand un vieil ami revient sans crier gare. » Et Didier, son mari, coach, manager et supporter de toujours, d’ajouterqu’àcemoment-là, ils La renaissance Treize ans aprèsson accidentdetrapèze quil’a rendue paraplégique, SilkePan va renoueraveclascène.L’artisteetchampionne de handbike se produiradu16décembreau3janvier àMoudon pour le CirquedeNoël. TEXTE SOPHIE DORSAZ PHOTOS DARRIN VANSELOW MINI-QUESTIONNAIRE Votre mot préféré ? Amour Ya-t-il une vie après la vie ? Oui, elle est infinie. Le désir que vous aimeriez réaliser ? Présenter une performance en équilibre sur les mains. Une qualité que les autresont remarquée chez vous ? La persévérance Quel est votre plus vilain défaut ? Je suis trop rêveuse. Votre remède quand ça va mal ? Me mettre sur les mains. Ça me permet de me recentrer. se sonteffondrésenlarmes dans les bras l’un de l’autre. Silke poste ses exploits sur les réseaux sociaux, et là tout s’enchaîne. Comme si le monde du spectacle n’attendait qu’elle depuis treize ans. Le directeurduCirqueHelvetia la contacte pour qu’elle monte sur scène dès cet hiver. « C’était dingue, je n’avais même pas préparé mon retour etdéjà on me demandait de me produire. » Dans sa chaise et paréeduseulcostume de scène quilui PORTRAIT SILKEPAN reste, SilkePan retracecemomentoùsa vie a basculé, avec un grand calme. « Artiste decirque, j’étais une nomade. On disait quejenem’asseyais jamais. Et du jouraulendemain, je me suis retrouvée avec uncorps paralysé et douloureux. » L’acceptation, la patience et la persévérance l’ontamenée àseréaliser dans le handbike. « Mon handicap m’a aussi appris àprendreletempsetàdécouvrir les gens de manièreplusprofonde. » Avec ce retour àl’équilibre, c’est un sentimentd’unitéqui se dégage de Silke Pan. Comme si les deux trajectoires de sa vieserejoignaientpourlui offrir une nouvelle voie, plus complète. « C’est drôle, cela faisait quelques mois que je pouvais ànouveau regarder des vidéos de cirquesansaucune nostalgie. Comme si la douleur psychiques’était enfin complètementenvolée. » Objectif Tokyo2021 Si cethiverSilkePan se produiraentant qu’artiste, elleresteune athlète de handbike. Elle entend sequalifier pour les JeuxparalympiquesdeTokyo en 2021 et disputer lesChampionnatsdumonde de paracyclisme au Portugal. « Mais je sais qu’à terme, je ne pourrai pas continuer lesdeuxdisciplines àhautniveau. » Silke Pann’est pasdugenreàfaireles choses àmoitié. Au fond d’elle, elle sent que la passion pour les arts du cirque est là, vibrante. « Cela m’aaniméedepuis toute petite. Bien sûr que je rêverais de pouvoir ànouveau en vivre. » Sa trajectoire de vie lui aappris àne pastirer de plans surlacomète. « Je m’efforcedevivre au jourlejourenconscience et proche de ce qui me nourrit sur l’instant. Pour moi, c’est la meilleure façon d’avancersur le cheminjuste. » Et de garder l’équilibreauquotidien. ○ Coopération N°43 du 20 octobre 2020 113



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 1Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 80-81Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 82-83Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 84-85Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 86-87Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 88-89Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 90-91Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 92-93Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 94-95Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 96-97Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 98-99Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 100-101Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 102-103Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 104-105Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 106-107Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 108-109Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 110-111Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 112-113Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 114-115Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 116-117Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 118-119Coopération numéro 43 20 oct 2020 Page 120