Coopération n°42 18 oct 2016
Coopération n°42 18 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 18 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 43,6 Mo

  • Dans ce numéro : cépages valaisans, précieuse diversité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
ZOUG, LA VILLE DU DESIGN Depuis l’époque baroque, Zoug est réputée pour son orfèvrerie. Aujourd’hui, le design local peut être admiré dans la vieille ville, où se côtoient bijoutiers, stylistes, souffleurs de verre et créateurs de meubles. Ainsi, pas moins d’une vingtaine de créateurs de renommée internationale y ont pris leurs quartiers. Architecture moderne, art dans les lieux publics et événements au bord du lac complètent le tableau. Sans oublier la saucisse à la cerise, la fameuse « Chriesi-Wurst ». Belles villes TRÉSORS SUISSES 92 Coopération N°42 du 18 octobre 2016 ♦ Évasion La Suisse possède un patrimoine extraordinaire. De Coire à Genève, en passant par le centre du pays, voici quelques conseils de voyages à votre intention.
.FM1 La sculpture architecturale en acier de Roman Signer sur la promenade des rives du lac de Zoug. Un escalier mène sous la surface de l’eau, permettant aux visiteurs de voir le lac à travers une fenêtre. GENÈVE, LA VIE DE BOHÈME Les Genevois sont plus proches de la Méditerranée que les Suisses alémaniques – d’un rien, certes, mais cela fait toute la différence. Cette « proximité » est particulièrement perceptible à Carouge, ville fondée sur les ordres du roi Victor-Amédée III de Sardaigne au XVIII e siècle, dans le but de concurrencer Genève. Aujourd’hui, la cité tranquille recèle la promesse d’un après-midi agréable. COIRE ET SON GIGER BAR La plus ancienne ville de Suisse possède un charme fou, avec ses ruelles tortueuses et ses bâtiments historiques. Si ses boutiques, restaurants et musées confèrent à son centre, fermé aux voitures, un air méridional, H. R. Giger lui assure une renommée internationale. Le Giger Bar devait être à New York, mais des problèmes de planification l’ont incité à concrétiser ce projet dans sa ville natale. WINTERTHOUR, LE « PETIT BERLIN » Cinéma d’auteur, golf urbain ou « boîte à œuvres d’art »  : s’il fut un temps où l’on fabriquait des moteurs de bateaux à la Sulzer Areal, l’ancienne friche industrielle s’est muée aujourd’hui en un lieu de créativité. Et ce n’est pas un hasard si le site est également appelé « little Berlin »  : un lieu « anarchique » dans une Suisse tellement parfaite. Les anciennes usines accueillent aujourd’hui des artistes. LUGANO ET SA JET-SET Dans les années 1950, toutes les personnalités se pressaient à Lugano, de Romy Schneider à Alain Delon. La ville était le paradis de la jet-set. Ce pôle financier moderne s’est aujourd’hui consacré à la culture. L’ouverture du nouveau centre culturel LAC, il y a un an, en est la parfaite illustration. L’endroit permet à la fois de découvrir l’offre culturelle régionale et de siroter un Aperol Spritz. Coire se targue d’être la ville la plus ancienne de Suisse ; Genève vante l’ambiance bohème de sa petite sœur, Carouge ; Zoug est réputée pour son kirsch et son design ; Winterthour, hier encore cité industrielle, surfe sur la vague culturelle, tandis que Lugano se souvient de Romy Schneider et d’Alain Delon, qui avaient fait de la ville le paradis de la jet-set dans les années 1950. On vous le disait  : la diversité est omniprésente dans notre petite Suisse. Vous y découvrirez de jolies villes offrant une diversité historique, culturelle et gastronomique dans un espace à taille humaine mais aussi une incroyable concentration d’art, d’architecture et de divertissement. Elles invitent à la flânerie et promettent de grandes escapades. Mais ce qui fait l’intérêt des villes suisses n’est pas uniquement le charme urbain. C’est aussi leur proximité avec la nature  : montagnes, forêts ou cours d’eau. Profitez de Des idées d’escapades  : www.MySwitzerland.com/villes cette proximité et laissez-vous inspirer par nos conseils. TCO TOURISME Photos Oliver Bär, Switzerland Tourism/Markus Bühler-Rasom, Swissimage.ch/Ivo Scholz, Ivo Scholz, DR Coopération N°42 du 18 octobre 2016 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 1Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 2-3Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 4-5Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 6-7Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 8-9Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 10-11Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 12-13Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 14-15Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 16-17Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 18-19Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 20-21Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 22-23Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 24-25Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 26-27Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 28-29Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 30-31Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 32-33Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 34-35Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 36-37Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 38-39Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 40-41Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 42-43Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 44-45Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 46-47Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 48-49Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 50-51Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 52-53Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 54-55Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 56-57Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 58-59Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 60-61Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 62-63Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 64-65Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 66-67Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 68-69Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 70-71Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 72-73Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 74-75Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 76-77Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 78-79Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 80-81Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 82-83Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 84-85Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 86-87Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 88-89Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 90-91Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 92-93Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 94-95Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 96-97Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 98-99Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 100-101Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 102-103Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 104-105Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 106-107Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 108-109Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 110-111Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 112-113Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 114-115Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 116-117Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 118-119Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 120-121Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 122-123Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 124-125Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 126-127Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 128-129Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 130-131Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 132-133Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 134-135Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 136-137Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 138-139Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 140