Coopération n°42 18 oct 2016
Coopération n°42 18 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 18 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 43,6 Mo

  • Dans ce numéro : cépages valaisans, précieuse diversité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Goûts& Saveurs PUBLICITÉ Ré.doetr i Expédiez et recevez vos envois quand et où vous le souhaitez. maposte.ch Rédactrice Sophie Dürrenmatt TESTÉ POUR VOUS Certes, ce n’est pas un produit bon marché. Inutile de dire le contraire, ce serait faire preuve de mauvaise foi. Mais il n’empêche que ce saumon au pavot noir fumé à chaud vaut la peine d’être dégusté lors d’une soirée à deux. Pour ce faire – et afin de ne pas trop entamer violemment son budget, il suffit de feinter un peu en se lançant dans la confection d’une bonne soupe maison de saison en entrée. En ce moment donc, ce sera brocolis et choux Plus de temps pour votre famille. LA POSTE5 Ho7 rNOFiF  : ›.5.14 I. MON par exemple. De fait, la moitié de ce pavé de saumon accompagné d’un riz basmati et de quelques brocolis (pas en soupe cette fois) suffit amplement en plat secondaire. Cela permet de se délecter de cette merveille en mode duo en soirée. Et si vous comptez sur le pavot pour détendre l’atmosphère, inutile de se leurrer  : ce n’est pas de ce pavot-là dont on parle… R Saumon fumé au pavot Fine Food, 120 g, 9 fr. 80. RETOUR EN ENFANCE FACE AUX MANÈGES IV11—‘1 V C1/4.1C.7 Difficile d’y résister lorsque, le, dans la rue, leur agréable parfum envahit nos narines ! ? s ! Avec les marrons chauds, les amandes caramélisées sont les reines des marchands ambuielants durant la saison froide. Enrobés dans un sirop de sucre, ces fruits secs craquent délicieusement sous la dent et ? t nous ramènent en enfance,e, à la fête foraine. Coop Naturaplan propose une recette épicée 5.e de cette spécialité, en caramélisant les amandes à l’orange et à la cannelle. Pour une douce iuce soirée au coin du feu… R Amandes caramélisées orange-cannelle Coop Naturaplan, 6 fr. 95/110 g, dans les plus grands points de vente. 56 Coopération N°42 du 18 octobre 2016 Une question que vous vous posez peut-être  : Le chocolat rend-il vraiment heureux ? NOTRE RÉPONSE Kathrin Seidel, du service diététique de Coop  : « Il contient du tryptophane, l’acide aminé à partir duquel notre organisme synthétise la sérotonine, l’hormone du bonheur. Ce messager chimique du cerveau déclenche un sentiment de bien-être et rend heureux. En outre, des chercheurs de l’Université de Berne ont découvert que le chocolat diminue la sécrétion des hormones du stress que sont le cortisol et l’adrénaline. » 111 naturBpiWn r4:4'n 114 -iAre4'Leu ! V. maali IJii.N.
Photos Heiner H. Schmitt, Beatrice Thommen-Stöckli, DR POUR ÉGAYER UNE SALADE On la découvre seule, on y trouve de multiples délices  : qui est-elle ? La grenade. Ce fruit originaire du Proche- Orient et du Moyen-Orient se cultive désormais aussi dans le bassin méditerranéen. Il pousse sur un petit arbre pouvant atteindre plusieurs centaines d’années. Si les grains de la grenade, appelés arilles, se dégustent volontiers en tant que tels, on peut également les UN PEU D’EXOTISME POUR COLORER LES MATINS BRUMEUX PLUS QU’À RÉCHAUFFER Les plats tout préparés sont une excellente solution quand on a peu de temps pour faire la popote. Coop élargit régulièrement son assortiment en la matière. Le riz Casimir fait désormais partie des nouveaux plats à réchauffer au four à micro-ondes ou à la poêle. Cette spécialité helvétique mêle de l’émincé à des fruits et à une sauce à la crème et au curry. R Riz Casimir au poulet Coop Qualité & Prix, 4 fr. 95 au lieu de 5 fr. 50/330 g, dans tous les points de vente Coop. rLn  : e it utiliser en cuisine, aussi bien en mode sucré que salé. La grenade se marie par exemple très bien à une salade légèrement amère, comme l’endive ou la roquette. Elle est aussi excellente en smoothie. Vous la trouvez dès maintenant chez Coop avec le Bourgeon. R Grenade Coop Naturaplan bio, au prix du jour, dans les plus grands points de vente. Quand il fait froid, on a souvent envie de fruits mûris au soleil… Lorsque le brouillard est de mise, on aime se redonner le moral avec des fruits exotiques ! Ajoutés dans le bircher du matin ou à la sauce du poulet du soir, ils redonnent le sourire. Histoire d’en avoir sous la main en tout temps, on trouve désormais au rayon des surgelés des mangues déjà coupées en dés. R Mangue en cubes Andros, surgelée, 4 fr. 80/300 g, dans les plus grands points de vente Coop. Coopération N°42 du 18 octobre 2016 57 PUBLICITÉ Pour le plein, aprèsles vacances ! Le réapprovisionnement du frigo au retour des vacances reste une illusion ? Avec coop@home c’est tout simple ! Commandez enligne durant vos vacances et recevez vos courses tranquillement àvotre seuil de porte, àvotre retour. Tentez l’expérience etprofitez d’un rabais deCHF 20.– avec une commande coop@home de CHF 200.– etplus, jusqu’au 23 octobre 2016. Pour faire sesachats sans bougerdechezsoi. www.coopathome.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 1Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 2-3Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 4-5Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 6-7Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 8-9Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 10-11Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 12-13Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 14-15Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 16-17Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 18-19Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 20-21Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 22-23Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 24-25Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 26-27Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 28-29Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 30-31Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 32-33Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 34-35Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 36-37Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 38-39Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 40-41Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 42-43Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 44-45Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 46-47Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 48-49Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 50-51Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 52-53Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 54-55Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 56-57Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 58-59Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 60-61Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 62-63Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 64-65Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 66-67Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 68-69Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 70-71Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 72-73Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 74-75Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 76-77Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 78-79Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 80-81Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 82-83Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 84-85Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 86-87Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 88-89Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 90-91Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 92-93Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 94-95Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 96-97Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 98-99Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 100-101Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 102-103Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 104-105Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 106-107Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 108-109Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 110-111Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 112-113Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 114-115Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 116-117Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 118-119Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 120-121Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 122-123Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 124-125Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 126-127Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 128-129Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 130-131Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 132-133Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 134-135Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 136-137Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 138-139Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 140