Coopération n°42 18 oct 2016
Coopération n°42 18 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 18 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 43,6 Mo

  • Dans ce numéro : cépages valaisans, précieuse diversité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
2 PURINA Beneful 1 0 0% COMPLETE & BALANCED 11 I 063000 624858 Fnçfpl. Découpez et profitez ! BON 30% valable sur tout l’assortiment BENEFUL. À échanger dans votre supermarché Coop, au rayon alimentation de Coop City et à Coop Brico+Loisirs, du lundi 17 octobre au samedi 29 octobre 2016. Présenter le bon àlacaisse. Valable une seule fois ; non cumulable avec d’autres bons. Le NOUVEAU PURINA Beneful Sourire Sain  : Une bonne raison de souriren.o.wanial ree S1 SI BON. S1 SI SA1N. SAIN. S1 SI BENEFUL. PURINA Your Pet, Our Passion  : Reg.Trademark of Société des Produits Nestlé S.A.
Tandems de choc ♦ Cynologie La Coupe suisse en ring aura lieu le 6 novembre à Blonay (VD). Un concours ouvert à tous les toutous. Lorsqu’elle a emmené Maya pour la première fois à une classe de socialisation pour jeunes chiens, Élodie Blanchod, de Blonay (VD), ne se doutait pas qu’un jour toutes deux participeraient à un concours d’obéissance. Aujourd’hui, la jeune femme de 23 ans est fière de sa chienne  : « J’ai choisi un husky parce que c’est une race qui a besoin de beaucoup se dépenser. Comme j’aime marcher, Maya m’accompagne. Je la lâche, mais en gardant toujours un œil sur elle. » Un exercice qui exige une certaine patience et de la persévérance, puisque le husky est réputé têtu. Chaque semaine, la Vaudoise et sa protégée participent aux cours dispensés par la société SLC-Riviera-Chablais  : « Nous Élodie Blanchod (23 ans) avec Maya, sa jeune husky. pratiquons beaucoup la marche au pied, le rappel, le coucher libre qui consiste à faire rester le chien en place tandis que le maître s’éloigne de plus en plus, jusqu’à aller se cacher. Maya a encore un problème avec cet exercice, mais je l’entraîne à fond. Je pense que nous pourrons participer à notre premier concours l’année prochaine. » Dans la convivialité En attendant cette grande première, Élodie Blanchod organise avec les autres membres de la société la Coupe suisse en ring UCS/SKB 2016 qui se tiendra le dimanche 6 novembre prochain, à Blonay. Un concours en ring signifie que maître et chien doivent effectuer ensemble – ce qui est plus difficile pour l’un et l’autre – plusieurs exercices sousl’œilimpartial des juges de l’Union canine suisse. Et toutes les races peuvent concourir, comme le précise Jean-Luc Klopfenstein, président du club  : « Nous ne faisons pas de différence entre un chien de race et un croisé. Et, à l’exception de la hauteur requise pour les sauts, les exigences sont les mêmes pour un grand et un petit chien. Lors du dernier concours, un yorkshire a ainsi fini troisième alors qu’un berger allemand devait se contenter de la huitième place… » Enfin, il ne faut pas oublier le côté convivial de la manifestation  : « Si un tel concours est l’occasion de voir et d’apprécier le fruit d’un long travail, ajoute-t-il, cela permet aussi de passer une belle journée, en toute amitié. » Et d’assister, par exemple, à une démonstration de la brigade canine de la gendarmerie cantonale vaudoise  : recherches de stupéfiants, d’explosifs, de traces de sang et... de cadavres. Sacré programme ! ANNE-MARIE CUTTAT ⊲ www.slc-riviera-chablais.ch Photo Charly Rappo ANIMAUX L’experte CexPe-rte Line Gentsch-Baumberger Médecin vétérinaire à Neuchâtel « Mon chien pue du bec  : que faire ? » Comme chez les humains, la mauvaise haleine, ou halitose, provient principalement de la prolifération de bactéries dans la plaque dentaire qui se dépose sur les dents lors de chaque repas. Certains chiens sont plus atteints que d’autres, en particulier ceux de petites races. On observe alors sur les dents un amas brunâtre  : le tartre. Outre leur odeur, ces bactéries entraînent un déchaussement des dents et peuvent être à l’origine de maladies cardiaques ou rénales. Un détartrage sous anesthésie permet de retirer tout le tartre, mais ne suffit que pour un temps. Seul un nettoyage quotidien à l’aide d’une brosse à dents ou d’une compresse de gaze et d’un dentifrice désinfectant permet d’y remédier. Les os et autres friandises dentaires à mâcher peuvent réduire la formation de plaque dentaire. Mais utilisés seuls, ils ne sont souvent pas suffisants. Une question à poser concernant votre animal ? ⊲ cooperation.ch/animaux Coopération N°42 du 18 octobre 2016 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 1Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 2-3Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 4-5Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 6-7Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 8-9Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 10-11Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 12-13Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 14-15Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 16-17Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 18-19Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 20-21Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 22-23Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 24-25Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 26-27Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 28-29Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 30-31Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 32-33Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 34-35Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 36-37Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 38-39Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 40-41Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 42-43Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 44-45Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 46-47Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 48-49Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 50-51Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 52-53Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 54-55Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 56-57Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 58-59Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 60-61Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 62-63Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 64-65Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 66-67Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 68-69Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 70-71Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 72-73Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 74-75Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 76-77Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 78-79Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 80-81Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 82-83Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 84-85Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 86-87Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 88-89Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 90-91Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 92-93Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 94-95Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 96-97Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 98-99Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 100-101Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 102-103Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 104-105Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 106-107Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 108-109Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 110-111Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 112-113Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 114-115Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 116-117Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 118-119Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 120-121Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 122-123Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 124-125Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 126-127Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 128-129Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 130-131Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 132-133Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 134-135Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 136-137Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 138-139Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 140