Coopération n°42 18 oct 2016
Coopération n°42 18 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 18 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 43,6 Mo

  • Dans ce numéro : cépages valaisans, précieuse diversité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
la force des indigènes réside dans le temps qu’ils ont eu à disposition pour s’adapter à leur terroir, explique José Vouillamoz. Passons les détails scientifiques complexes. Prenez, par exemple, un pinot noir produit à Romanée-Conti en Bourgogne, berceau historique de ce cépage. Il a eu plus de mille ans pour s’y adapter. Vous le plantez ailleurs, comme c’est le cas depuis la fin du XIX e siècle et le début du XX e siècle. Vous pouvez être le meilleur viticulteur de la terre, vous n’obtiendrez jamais un vin Romanée-Conti. Les plus grands vins du monde s’élaborent avec des cépages indigènes sur leurs propres terres. » Quant à leur faiblesse ? Celle-ci semble se situer dans la problématique de se tailler une visibilité durable au sein d’une offre vinicole aujourd’hui mondiale, « d’autant lorsqu’on sait que la majorité du public retient cinq ou six noms au maximum ». Alors le Valais, avec ses 12 cépages indigènes, une terre à très grands crus ? « Incontestablement, conclut José Vouillamoz. Je conseille d’ailleurs toujours aux viticulteurs locaux, d’ici ou d’ailleurs, de miser sur ces cépages. Ils seront les seuls au monde à pouvoir en tirer le meilleur et ainsi se démarquer. Le salut de notre viticulture valaisanne – et plus largement suisse – passera par sa qualité et ses spécificités. » 18 Coopération N°42 du 18 octobre 2016 Source Docteur José Vouillamoz, infographie Caroline Koella Allogènes 28% (ex. gamay) Indigènes 5% (ex. arvine) CLASSIFICATION DES CÉPAGES En obtenant son diplôme ES de technicienne vitivinicole à Changins, Julie Defayes perpétue aussi la tradition familiale. TROIS FAMILLES DISTINCTES  : ENCÉPAGEMENT EN VALAIS EN% DE LA SURFACE VITICOLE TOTALE Historiques 67% (ex. humagne rouge) Les cépages cultivés en Valais sont classifiés en trois catégories par le Docteur José Vouillamoz. ○ Indigènes, qui sont nés dans l’endroit (12 au total). ○ Historiques, qui sont présents avant 1900. Cette date n’est pas aléatoire, elle précède un tournant important dans la viticulture, à savoir l’arrivée du phylloxéra en 1906 (13 au total). L’humagne rouge et le cornalin en font partie. ○ Allogènes, qui ont été introduits après 1900 (34 au total). (Liste complète sur notre site Internet) Photo Nicolas de neve
.11, Un Photos Heiner H. Schmitt, Beatrice Thommen-Stöckli, DR I. JUI1.1., L ICOLII,C 1111/1 C11-. Nectars SOIRÉES À DÉGUSTER ♦ Vins L’univers viticole regorge non seulement de nectars hors norme mais aussi d’accessoires permettant d’apprécier et de stocker au mieux les bouteilles. ÉTAGÈRE À BOUTEILLES 42 emplacements, structure bois et métal. 625 × 625 × 220 mm. 64 fr. 95, chez Brico + Loisirs. 110-11e, 11.../../11nt CORNALIN VALAIS AOC DEFAYES & CRETTENAND Idéal avec rôtis, viandes rouges, gibier. 26 fr. 95/75 cl Uniquement dans les magasins Coop du Valais. AND Jes) 5/75 cl alais. * Disponible dans les principaux magasins Coop de Suisse romande. *111nrannlialn Annan InnrarInnirtn.no unneennInnennnrwws..A.. PETITE ARVINE VALAIS AOC Terrasses du Rhône Bibacchus. Idéal avec apéritif, mets légers au curry.* 15 fr. 95/75 cl PETITE ARVINE VALAIS 23 fr. 90 ZOOM Carafe à décanter Histoire de sublimer plus encore les vins à déguster. Contenance 1,5 litre. Chez Coop City. HUMAGNE ROUGE VALAIS AOC Fleur du Rhône. Idéal avec viandes rouges, gibier à plume, fromages à pâte dure.* 13 fr. 95/75 cl Coopération N°42 du 18 octobre 2016 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 1Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 2-3Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 4-5Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 6-7Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 8-9Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 10-11Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 12-13Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 14-15Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 16-17Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 18-19Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 20-21Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 22-23Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 24-25Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 26-27Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 28-29Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 30-31Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 32-33Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 34-35Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 36-37Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 38-39Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 40-41Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 42-43Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 44-45Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 46-47Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 48-49Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 50-51Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 52-53Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 54-55Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 56-57Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 58-59Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 60-61Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 62-63Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 64-65Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 66-67Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 68-69Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 70-71Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 72-73Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 74-75Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 76-77Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 78-79Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 80-81Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 82-83Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 84-85Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 86-87Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 88-89Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 90-91Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 92-93Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 94-95Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 96-97Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 98-99Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 100-101Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 102-103Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 104-105Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 106-107Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 108-109Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 110-111Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 112-113Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 114-115Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 116-117Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 118-119Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 120-121Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 122-123Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 124-125Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 126-127Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 128-129Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 130-131Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 132-133Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 134-135Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 136-137Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 138-139Coopération numéro 42 18 oct 2016 Page 140