Coopération n°41 6 oct 2020
Coopération n°41 6 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de 6 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : fondue, la formule magique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Tresse au beurre bio Cuite au four àbois, elle rend une fondue encore plus gourmande.Pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus, c’est un pur délice avec des abricots secs. 5fr. 40/500 g PHOTOS BEATRICE THOMMEN-STÖCKLI,DR Painclair au four àbois Un pain goûteux, àessayer avec une fondue agrémentée de tomates et d’herbes aromatiques. 4fr. 20/500 g Pour 1pain de 750 g 285 kcal par 100 g 30 min de prép. 2h55en tout 90 Une recette de PAIN POUR LA FONDUE IL VOUS FAUT500 gdefarine rustique60gdemélange de graines (p. ex. Campiuns Naturaplan)1½ccdesel¼cube de levure (env.10g), émiettée1cc de sucre3½dld’eau VOICI COMMENT FAIRE Pâte  : dans un saladier,mélanger la farine, les graines et le sel. Ajouter la levure, le sucre et l’eau, pétrir le tout env. 5min en une pâte souple et lisse avec le crochet pétrisseur du robot de cuisine. Couvrir et laisser lever pendant env. 1h30jusqu’à ce que la pâte double de volume. Façonnage  : aplatir la pâte sur un peu de farine, rabattre les bords vers le milieu, la retourner et la façonner en une boule lisse. Déposer la pâte sur une plaque chemisée de papier cuisson, la saupoudrer d’un peu de farine et l’aplatir. Couvrir et laisser lever une deuxième fois pendant env.30min. Aplatir la pâte. Al’aided’une corne ou d’un couteau, pratiquer des entailles profondes tous les 2cmenv., d’abord verticalement puis horizontalement. Cuisson  : env.25min au milieu du four préchaufféà200°C. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille. Coopération N°41 du 6octobre 2020 35
EN COULISSE BARILLA Un joli univers de pâtes colorées Les pâtesaux lentilles corail ou auxpoischiches de Barilla sont des trésors gastronomiques. Riches en protéines et en nutriments, elles complètent –voire remplacent– avantageusementleurs homologues au blé dur. TEXTE MARKUSKOHLER PHOTOS HEINER H.SCHMITT Imaginez une assiette de pâtes aldente àlasauce parfumée,saupoudrées de parmesan fraîchementrâpé. Ce cliché alavie dure  : difficile de détrônerles reinesincontestées de la cuisine italienne.Etpourcause ! Prêtes en un tournemain, les pâtes sont toujours délicieuses, quelleque soit la recette préparée. Les Suisses en raffolent. Avec 9,5 kg par an et par personne, ils sont les deuxièmes plus gros consommateurs européens –derrière les Italiens, qui endévorent plus du double (23 kg paranetpar personne). Pourtant,larévolutionguette  : le temps des spaghetti jaunes régnant enmaîtres absolus est révolu. Le royaume des pâtesprend des couleurs et adopte de nouvelles formes. Les légumineuses comme les lentilles corail ou lespois chiches yont la part belle.Leurfarine écarlate ou safran évince la traditionnellefarine de blé dur. Lespâtes auxlégumineuses ont de nombreux bienfaits  : leur teneur en protéines végétales est telle qu’elles peuvent rivalisersanspeine avec une pièce de viande  : 100 gdelentilles corail, parexemple,renferment25gdeprotéines–deux fois plus que le blé dur. Les légumineuses recèlent une grandequantitédefibres alimentaires et de nutriments, en particulier deglucides à longue chaîne. Digérés plus lentement, ils présentent l’avantaged’augmentermoins rapidementles taux de sucre et d’insuline dans le sang. Ainsi,les inconditionnels des pâtes sontpluslonguementrassasiésetdonc plus rarementconfrontés auxfringales. Qui plus est, ces pâtes originales conviennent aussi aux personnes souffrant de la maladie cœliaque –ellessontsans gluten. La cause environnementale mêle sa voix au concert de louanges adressées aux pois chiches, lentilles et autres légumes secs. D’une part,lafabrication desprotéines végétales est nettement moins énergivore que celledes protéinesanimales. D’autrepart, la culture des légumineuses ménage les sols, carces plantesont la capacitédefixerl’azote de l’air,améliorantainsi la qualitédes terres au lieu de les épuiser.Lerecours àl’engrais est àpeine nécessaire. « Bonpour vous, bon pour la planète » Pour toutes ces raisons, les légumineuses ontété sacrées « tendance alimentaire » par les grands chefscuisiniers. Les pâtesaux lentilles, pois chiches, haricots secs oupetits pois ontfaitune entrée fracassante dans la cour des meilleurs plats des restaurants chics. Barilla veut étendre lepouvoir de séduction de ses produits protéinésécoresponsables àchaque foyer. Lecélèbre fabricant depâtes originaire deParme arecréé àlaperfection le plaisir al dente de ses best-sellers au blé dur. Lespâtes auxlégumineuses conservent leur texture pendant la cuisson tout endévoilant ungoût riche et original. De toute évidence,Barilla applique résolument soncrédo  : « Bon pour vous, bon pour la planète ». ○ 100 Les pâtes aux légumineusesBarilla sont exclusivement composées de farine de pois chiches ou de lentilles corail. 36 Coopération N°41 du 6octobre 2020 111G u len1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 1Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 80