Coopération n°41 6 oct 2020
Coopération n°41 6 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de 6 oct 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : fondue, la formule magique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
INTERVIEW ALIOSE ÷ des albums en ce moment. L’EP est un amuse-bouche, une entrée avant un nouvelalbum. Le premier single de l’EP, « J’ai oublié », parle de grands faits historiques. Pourquoi ce choix ? Xavier  : J’ai étudié la littératurefrançaise et l’histoire,çam’a forcémentinfluencé. On atendance àoublier l’histoire et à répéternos erreurs,alors qu’onpourrait apprendred’elle. Alizé  : Cette chanson questionne surtout la mémoire collective, le fait qu’onoublie des choses parce que c’est plus simple,ouqu’on se focalise surd’autres événements. Ça en dit long sur notre société. Vous pensez souvent au passé ? Alizé  : Je suis très mélancolique, j’aime regarder les vieilles photos de mes grands-parents, parexemple. « Un pas aprèsl’autre. Le temps est un super allié » Et le présent ? Alizé  : On yest très ancrés, encore plus en ce moment. Cette crise montre qu’il ne sert àrien detirer des plans sur la comète.Ilfautprofiter de cette période pour vivredans le présent. Vous habitez àGenève. Vous allez souvent àParis ? Xavier  : Ces trois dernières années, on yétait beaucoup, onyavait un piedà-terre, qu’onaremis. Là, on aeuune grosse phase de création, on aenregistré en Belgique avec deux membres de Puggy. Onavait moins besoin d’être à Paris, mais on fait des allers-retours. Vous êtes amis avecdes stars de la chanson française ? Xavier  : Maxime Le Forestier est un ami. Son fils Arthur nous avus en concert à Paris, on s’est liés avec lui, puis avec Xavier et Alizé lors de notre interview àNyon, où leur belle histoire a commencé, en 2004. toute sa famille.Onest très proches. On voit d’autres chanteurs, comme Joyce Jonathan ou Claudio Capéo. Vous êtes un couple au travail et dans le privé. C’est comment ? Alizé  : Sportif et intense ! C’est-à-dire ? Alizé  : C’est génial de vivreçaensemble, j’aurais lâché l’affaire bien avant sans Xavier. Mais c’est exigeant. Chaque été, onpasse une ou deux semaines séparés pour se ressourcer,etaussi deux semaines ensemble sans penser àAliose, quiprend énormémentdeplace. Pour un couple, avoir une passion commune, c’est un plus, non ? Alizé  : Oui. On est ensemble depuis longtemps, mais on ne s’ennuiejamais parce qu’on vit des choses très fortes et très riches. Je n’ai pas vuletemps passer. Vous devez avoir une sacrée complicité ? Xavier  : Oui, etune complémentarité. On est assezdifférents, donc assezcomplémentaires. Alizé  : Et on rit beaucoup, dans notre métier comme dans notrerelation. Comment vous décririez-vous l’un l’autre ? Alizé  : Xavier est complexe,c’est ce quile rend fascinantetc’est pour ça qu’onne s’ennuie jamais. Je le compare parfois àunarbre:ilest ancréausol, il est très solide,c’est hyper réconfortant,mais en même temps il alebranchage au vent, il est tout letemps en train de créer et de changer d’avis. Xavier  : C’est une fonceuse, très vive et pétillante, elle pousseàaller en avant,et parfoisjefreine. Certaines de voschansons parlent de votre couple ? Xavier  : Beaucoup nous ressemblent, mais rarement les chansons d’amour, même si elles s’inspirent parfois de petites choses. On est un couple stable qui fonctionne super bien, ce n’est pas très intéressantd’écrirelà-dessus. Vous êtes toujours d’accord musicalement ? Alizé  : Non, mais ça nous permetdenous dépasser. C’est un consensus, je pense que c’est toujours le cas àdeux. On est plus libre seul, mais plus libre aussi d’aller vers la facilité. Hors musique, vous êtes toujours du même avis ? Alizé  : Rarement ! On n’ales mêmes goûts pour rien  : par exemple, aurestaurant, il va prendreleplatque je ne prendrais surtoutpas ! La cuisine, c’est àquatre mains ? Alizé  : C’est souvent moiqui cuisine.Avec les années je commence àbien medébrouiller, mais je suis moins douée que Xavier. Xavier  : C’est toiqui le dis ! Qu’aimez-vous préparer ? Alizé  : Des currys, des plats en sauce. Et des crêpes ! Des choses simples, car on a peudetemps. Xavier  : Moi, des courgettesfarcies, des filets mignons ou desvol-au-vent. ○ ÇA CONTINUE ONLINE Vidéo inédite  : Aliose chante rien que pour nous un extrait de son single « J’ai oublié ».Etsuite de cette interview sur  : Coopération N°41 du 6octobre 2020 19 ID www.cooperation.ch/interview PLUS ONLINE
Figues fraîches, Turquie, la barquette de 4 2.80 *Fromage àraclette Coop Fine Food Nature, tranches, affiné en grotte, env.300 g, les 100g 3.30 Nous avonstoutce qu’ilfautpourvos raclettes ! 10x SUPERPOINTS 3.95 Mélange de pommes de terreà raclette, Suisse, la barquette de 1kg *Assortiment de fromages àraclette XXL bio Coop Naturaplan, tranches, 800 g(100 g=2.49) 19.95 Lard àrôtir Coop Naturafarm, tranches, env.150 g, les 100g 3.10 *Fromage àraclette Emmi Kaltbach, tranches, 300 g(100 g=2.85) 8.55 *EnventedanscertainssupermarchésCoop Sous réservedechangementdemillésime. Coop ne vend pasd’alcoolaux jeunes de moinsde18ans. 16.90 au lieu de 19.90 Fromage àraclette Coop Nature, tranches, 2×440g(100 g=1.92) Petits épis de maïs Coop, Fairtrade Max Havelaar,190 g (100 g=1.47) 2.80



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 1Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 2-3Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 4-5Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 6-7Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 8-9Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 10-11Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 12-13Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 14-15Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 16-17Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 18-19Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 20-21Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 22-23Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 24-25Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 26-27Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 28-29Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 30-31Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 32-33Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 34-35Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 36-37Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 38-39Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 40-41Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 42-43Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 44-45Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 46-47Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 48-49Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 50-51Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 52-53Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 54-55Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 56-57Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 58-59Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 60-61Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 62-63Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 64-65Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 66-67Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 68-69Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 70-71Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 72-73Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 74-75Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 76-77Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 78-79Coopération numéro 41 6 oct 2020 Page 80