Coopération n°40 4 oct 2016
Coopération n°40 4 oct 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de 4 oct 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : la fôret de demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
tin] CO 1-All ER 8 I% it il 4, CHOCO LATIER SUISSEL..rss E 30% DE MOINS sur tousles pralinés Le Chocolatier Suisse Valable uniquement dans les points devente Coop. Valable jusqu’au 15.10.2016. Non cumulable avec d’autres bons. En vente dans les grandes Coop. CHOCO LATIER co 1933 2 063000 Nouveau ! Nouveau ! r 30% DE MOINS SUISSE 1933 mie Ilinly)11..4dize'llll sur tous les boules Rond’or de Le Chocolatier Suisse Valable uniquement dans les points devente Coop. Valable jusqu’au 15.10.2016. Non cumulable avec d’autres bons. En vente dans les grandes Coop. CHOCO LATIER SUISSE
Texte Nicolas Bollinger/JOC ; photos Heiner H. Schmitt, DR UNE CHAIR FONDANTE IAIR NTE ♦ Saucisse grise On connaît naît et on consomme plus de boudin que de saucisse e grise en Suisse romande. Pourtant, les deux font la paire. Partons à la découverte de ces spécialités  : Mités charcutières. Composition La tête et les abats de viande Inde de porc et de bœuf sont les principaux lux ingrédients de la saucisse grise suisse. Elle comprend aussi foie, bouillon, saindoux, oignons, chou et épices. L’expert 12exPe-rt Conservation et cuisson Ces saucisses se consomment miment les plus fraîches possible, idéalement pas au-delà de trois jours. us. À cuire une demi-heure dans de Je l’eau l'eau bouillante.. ". En Suisse, on a longtemps tué le cochon à la ferme, à l’automne l'automne et en hiver, lors de la bouchoyade. Le boudin, comme la saucisse grise, est resté une spécialité disponible à cette époque de l’année. l'année.frémissante, mais pas bouillante. En duo sur l’assiette l'assiette Gregory Schaad-Jackson Cuisinier d’« al dente » Un bon « black pudding » Saucisse à cuire, le boudin est une spécialité charcutière à base de sang de porc. Il en existe de nombreuses variantes dans les différentes régions de Suisse, par exemple avec des raisins secs ou des lardons. Selon les recettes, on y trouve du lait, de la crème ou du saindoux, des oignons et des épices. Les amateurs de cette saucisse qui devient noire une fois cuite en raffolent avec de la purée de pommes. On dit que le boudin noir serait l’une des plus anciennes charcuteries qui ait été créée. Il aurait été inventé par un cuisinier de la Grèce antique. On en déguste aujourd’hui dans presque tous les pays européens – avec des différences dans les recettes – aux repas du matin, de midi ou du soir, aussi bien chaud que froid. Il en existe par exemple des variantes avec du piment en En Suisse alémanique, on déguste traditionnellement la chair de la saucisse grise avec celle du boudin. Le boyau ne se consomme pas. Goûts& Saveurs Saison froide Guadeloupe et en Martinique, où les Français ont amené leurs recettes. En Grande-Bretagne, je suis habitué à en manger chaud au petit-déjeuner, avec des œufs au plat. C’est un vrai régal et ça s’appelle le « black pudding ». Mais ce que je préfère, c’est le boudin blanc, une spécialité française qui s’apparente à la saucisse grise de Suisse. Grâce à l’apport de graisse de porc, de lait ou de crème et d’œufs, je le trouve particulièrement moelleux. Coopération N°40 du 4 octobre 2016 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 1Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 2-3Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 4-5Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 6-7Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 8-9Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 10-11Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 12-13Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 14-15Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 16-17Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 18-19Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 20-21Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 22-23Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 24-25Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 26-27Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 28-29Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 30-31Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 32-33Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 34-35Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 36-37Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 38-39Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 40-41Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 42-43Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 44-45Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 46-47Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 48-49Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 50-51Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 52-53Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 54-55Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 56-57Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 58-59Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 60-61Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 62-63Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 64-65Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 66-67Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 68-69Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 70-71Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 72-73Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 74-75Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 76-77Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 78-79Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 80-81Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 82-83Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 84-85Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 86-87Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 88-89Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 90-91Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 92-93Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 94-95Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 96-97Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 98-99Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 100-101Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 102-103Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 104-105Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 106-107Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 108-109Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 110-111Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 112-113Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 114-115Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 116-117Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 118-119Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 120-121Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 122-123Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 124-125Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 126-127Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 128-129Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 130-131Coopération numéro 40 4 oct 2016 Page 132