Coopération n°40 29 sep 2020
Coopération n°40 29 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de 29 sep 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 144

  • Taille du fichier PDF : 32,8 Mo

  • Dans ce numéro : tout sourire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 124 - 125  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
124 125
LIFESTYLE TOURISME ID La vallée aux 72 cascades Les chutes d’eauprovenantdetrois sommets mythiques, l’Eiger,leMönch et la Jungfrau, rendentlavallée de Lauterbrunnen (BE) unique. Un spectacle natureld’une rare beauté, àdécouvrir durant une randonnée automnale. Un peud’histoire d’abord. On n’apas le choix s’il l’on croise le retraité Joseph Guntern, guide régional et historien. Ce passionné, qui partage son habitat entreLauterbrunnen et Bienne,est une encyclopédie vivante ! C’est ainsi au XIII e siècle quelarégionest mentionnée pour la première fois dans untexte. 1350 (jusqu’à1750) correspond àlapetitepériode glaciaireoùles Walser,qui avaient colonisé la vallée,doivent migrer vers les actuels villages de Mürren et Isenfluh. En 1488, une église voit le jour à Lauterbrunnen. Un événement important car il fallait jusque-là marcher cinq CHUTES SOUTERRAINES Record européen Trümmelbachfälle Près de Lauterbrunnen, se trouvent les chutes de Trümmelbach. Il s’agit des seules chutes d’eau glaciaires d’Europe accessibles, àl’intérieur d’une montagne.Ledébit atteint jusqu’à 20 000 litres d’eau/sec. Cette dernière provient des parois glaciaires de l’Eiger (3970 m),du Mönch (4099 m) et de la Jungfrau (4158 m). On peut visiter ce site privé (payant), doté de passerelles et d’un ascenseur,d’avril ànovembre. Infos sur leschutesettoute la région  : www.lauterbrunnen.swiss TEXTE JASMINA SLACANIN heures (dans un sens !) pour rejoindrele monastèred’Interlaken, dontdépendait la région. Ce quiaconduit, dès 1500,àla Réforme pour s’en libérer.En1528, avec l’arrivée des Bernois, le monastère est liquidéetl’emprise « encoreplusimportante », rappelle l’historien. L’année 1669 est marquée par la peste qui décime, entrois mois, deux tiers de la population. Sauvée par le tourisme La région restetrèsrurale et pauvre,ce qui pousse denombreuses familles à l’exode au milieu du XVIII e siècle. Se développe alors une nouvelle activité, une alternative àl’agriculture  : la dentelle,qui connaîtra un véritableboom au XIX e siècle.Audébut de ce même siècle démarre letourisme, principalement grâceaux Anglais. D’autres nationalités suivront,mettant fin àlapauvreté. A l’époque déjà, les chutes d’eau impressionnentpar leur taille,leurpuissance et leur nombre. On en totalise aujourd’hui « une trentaine de grandes, et 72 au total, si l’on compte les toutes petites », précise Joseph Guntern. Cette terre àlanature sauvage, vivante, a donné naissance à de nombreuses légendes, comme celle de la femme en blanc. En hiver, lorsque le foehn dégèle les chutes, celle-ci sortdurideaud’eau. Cette âme maudite lave alors, dans les ruisseaux, des pièces d’argent et espère que quelqu’un l’aide àquitter la vallée pour s’éleververs l’éternité. Unejoliebalade d’environ 1h30relie Lauterbrunnen àStechelberg, àl’autre extrémitédelavallée.Ontutoieles cascades en commençant par celle de Staubbach (photo).Labalade se termine par lachute de Mürrenbach, la plus hautedeSuisse. Creusée par un glacier En montant direction Grütschalp en télécabine,pourune autrebalade panoramique, on découvre la forme enU typique de la vallée creusée par un glacier. Larégionest connue pour le ski, avec la célèbredescenteduLauberhorn. En été, une clientèle internationale débarque parcarsentiers àWengen. L’automne adupotentiel. « C’est la saison idéale pour fairedes marches. Il n’y apas trop de touristes et la visibilitésur les montagnes est excellente », souligne Joseph Guntern qui m’accompagne sur le sentier « facile » d’une heuremenantà Mürren depuis Grütschalp. Ilexiste un chemin « sportif », de trois heures, jusqu’àMürren également. Notretracé, àplat, offre une vue imprenable sur l’Eiger, leMönch et la Jungfrau. On distinguelagarelaplushaute d’Europe et le célèbre observatoire du Sphinx au Jungfraujoch. Du joli villagedeMürren, sans voitures, on peut redescendre en télécabine en passantàquelquesmètres deschutesdeMürrenbach ! ○ Pour une visite guidée en français, vous pouvez directement contacter JosephGunternau 079308 12 52. 124 Coopération N°40 du 29 septembre 2020 PHOTO GETTY IMAGES
_d.jaq- -',M.Mar - BE Lauterbrunnen En automne, le panorama des montagnes autour de Lauterbrunnen est incomparable. Coopération N°40 du 29 septembre 2020 125i. "7% LIFESTYLE XYZXYZ



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 1Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 2-3Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 4-5Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 6-7Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 8-9Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 10-11Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 12-13Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 14-15Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 16-17Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 18-19Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 20-21Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 22-23Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 24-25Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 26-27Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 28-29Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 30-31Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 32-33Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 34-35Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 36-37Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 38-39Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 40-41Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 42-43Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 44-45Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 46-47Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 48-49Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 50-51Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 52-53Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 54-55Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 56-57Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 58-59Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 60-61Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 62-63Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 64-65Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 66-67Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 68-69Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 70-71Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 72-73Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 74-75Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 76-77Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 78-79Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 80-81Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 82-83Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 84-85Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 86-87Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 88-89Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 90-91Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 92-93Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 94-95Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 96-97Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 98-99Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 100-101Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 102-103Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 104-105Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 106-107Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 108-109Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 110-111Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 112-113Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 114-115Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 116-117Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 118-119Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 120-121Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 122-123Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 124-125Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 126-127Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 128-129Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 130-131Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 132-133Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 134-135Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 136-137Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 138-139Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 140-141Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 142-143Coopération numéro 40 29 sep 2020 Page 144