Coopération n°39 27 sep 2016
Coopération n°39 27 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de 27 sep 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 45,7 Mo

  • Dans ce numéro : les jeunes et le smartphone, éviter les pièges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
iffle —." I. - -. - - - - Santons q. en Provence m' ? -4 Traditions vivantes et populaires au pays des santons GARANTIE DE VOYAGE 3 Voyages en car Buchard 4*tout confort 3 Accompagnatrice Buchard durant tout le séjour 3 Le coup de fendant du patron à l’a/r 3 Boissons gratuites à bord du car 3 H-Hotel-Hyères 3* à Hyères-les-Palmiers 3 Cocktail de bienvenue à l’hôtel 3 Demi-pension (+ dîner du 2 e jour) Jour 1:Suisse -Hyères Départ des grandes localités de Suisse romande. Dîner libre en cours de route. Arrivée à Hyères en fin d’après-midi.Installation à l’hôtel,cocktail de bienvenue. Souper, soiréelibre. Jour 2:Hyères,Presqu’île de Giens, La Garde, avec guide Visite guidée de la cité médiévale de Hyères, avec ses maisons romanes et ses portes anciennes, la Tour desTempliersetlaCollégiale St-Paul. Dîneràl’hôtel.Tourpanoramique de la presqu’île deGiens, puis route vers La Garde, petite ville atypique construite sur un rocher. Balade dans ses ruelles médiévales ettemps libre sur son marché deNoël. Souper àl’hôtel avec la coutume des 13 desserts provençaux PRESTATIONS INCLUSES Une entreprise familiale à votre service depuis 1953 ! N 0 1enSuisseromande 3 ¼devin par pers.aux repas 3 Visites guidées de Hyères,de l’atelier d’un santonnier et de son musée à Aubagne 4 3 Tours panoramiques de la presqu’île de Giens et de Marseille 3 Temps libresur le marché de Noël de La Garde 3 Soirée avec un tambourinaire provençal et soirée en compagnie d’un tambourinaire provençal. Jour 3:Marseille,Aubagneetses santons, avec guide Départ pour Marseille. Tour panoramique de la ville avec le vieux port, la corniche Kennedy,…Arrêt surlemarchéaux santonssur la Cannebière. Dînerlibre. Routevers Aubagne, la capitale du santon de Provence. Visite de l’atelier d’un santonnier et de son musée. Souper àl’hôtel,soiréelibre. Jour 4:Retour en Suisse Voyage retour avec dîner libre en cours de route. Devises  : euros Passeport ou carte d’identité valable obligatoire 3NUMÉROS POUR MIEUX VOUS SERVIR 027 306 22 30 026 411 08 08 021 828 38 38 -. - 25 au 28 novembre 1er au 4décembre 8au11décembre Fr.665.- par pers. en ch. dble 4JOURS DATES DES SÉJOURS2016 LIEUX DE DÉPART Sierre -Sion -Leytron -Martigny-Monthey-Aigle - Chailly-Vevey -Lausanne-Morges -Nyon-Genève Fribourg -Avenches-Payerne -Moudon La Chaux-de-Fonds -Boudevilliers-Neuchâtel - Boudry-Yverdon Romont -Bulle -Châtel-St-Denis NONINCLUSDANSLEPRIX Lesrepas de midi (sauf2e jour  : dîner inclus) Assuranceannulation et assistance obligatoire Fr.30.- LEYTRON (VS) - ECUVILLENS (FR) - AUBONNE (VD) www.buchard.ch NOUVEL HÔTEL Le H-Hotel-Hyères 3*-ex Les Printanières -à Hyèresles-Palmiers Entièrement rénové, situé dans un cadre pittoresque et entouré de palmiers et de plantes exotiques,il vous réserve un hébergementtout confort et une atmosphère conviviale. Supplément ch.ind. Fr.110.- (limitées) Tarifs enfantsde2à12ans dès3e lit Fr.295.- I.
Photo Alamy La gynécologue genevoise déplore « cette asymétrie de la loi. Le don d’ovules devrait être permis pour le traitement d’une infertilité pour une femme en âge de procréer. En France, la loi le permet jusqu’à 43 ans. Il faut que ce soit transparent et éthique pour les donneuses, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas à l’étranger ». ♦ Vécu Une Romande devenue mère à 48 ans après de longs traitements témoigne. Elle souhaite préserver son anonymat. Comment se sont passées vos démarches pour avoir un enfant ? Nous sommes en couple depuis 33 ans. Le désir d’enfants, pour ma part, était une évidence mais jusqu’à il y a dix ans, elle n’était pas formulée concrètement. En 2005, début des tentatives d’avoir un enfant. En 2007, premiers traitements. En 2009, naissance et décès d’un premier le En Suisse, le don de sperme est permis mais celui d’ovules est interdit. Multiples causes d’infertilité Les causes d’infertilité sont variées et touchent autant les hommes que les femmes (50% chacun). Troubles de l’ovulation, problèmes aux ovaires, aux trompes ou à l’utérus, problèmes au niveau des spermatozoïdes, troubles de la sexualité sont quelques-uns des facteurs régulièrement constatés par le corps médical. Chaque année, quelque 6000 couples ont recours à une fécondation in vitro (fécondation en laboratoire suivie d’un replacement des embryons dans l’utérus) pour tenter d’avoir un enfant. Un chiffre stable depuis quelques années. Si la loi suisse permet d’implanter trois embryons, la plupart des centres se limitent à deux pour éviter le risque de triplés. En Suisse, 2000 enfants naissent grâce à cette méthode chaque année. Avec une FIV, la probabilité d’avoir des jumeaux s’élève à 20% contre un peu plus de 1% en cas de grossesse naturelle. « La société crée le problème » fils. En tout, huit ans de traitements, avec des interruptions dues à des fausses couches et des procédures administratives, pour arriver finalement à la naissance de notre fils en 2015. Être mère à 48 ans reste assez rare. Comment a réagi votre entourage ? Et la société ? L’entourage et les connaissances ont très bien réagi. L’âge n’a pas été mentionné, non pas par tabou mais parce qu’il ne semble pas vraiment entrer en ligne de compte. Au contraire, vu notre parcours, les gens se sont montrés heureux pour nous. Cette démarche est personnelle, personne n’a le droit de nous juger. Pensez-vous qu’une grande différence d’âge entre l’enfant et ses parents puisse poser problème plus tard ? À nous de faire en sorte qu’elle ne soit pas un problème et que notre fils reçoive tout ce dont il a besoin du point de vue affectif et au niveau de l’éducation. C’est la société qui crée le problème. Être vieux est un concept intellectuel et je pense que notre fils nous verra comme e). M.- FAMILLE Si une grossesse peut parfois advenir après un traitement de quelques mois, il n’est pas rare que plusieurs thérapies soient nécessaires et durent des années. Le chemin jusqu’à la naissance s’avère alors un véritable parcours du combattant (voir le témoignage ci-dessous). ses parents, sans se poser la question de notre âge. Comment s’est déroulé le traitement ? D’abord par stimulation ovarienne et finalement par fécondation in vitro (FIV). Êtes-vous satisfaite de l’encadrement médical reçu ? Oui. Mon mari pense toutefois qu’à certains moments, nous n’étions qu’un dossier, peut-être est-ce dû au fait qu’il y a toujours plus de monde dans les salles d’attente des centres de procréation médicalement assistée. Coopération N°39 du 27 septembre 2016 23 in



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 1Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 2-3Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 4-5Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 6-7Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 8-9Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 10-11Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 12-13Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 14-15Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 16-17Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 18-19Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 20-21Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 22-23Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 24-25Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 26-27Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 28-29Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 30-31Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 32-33Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 34-35Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 36-37Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 38-39Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 40-41Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 42-43Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 44-45Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 46-47Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 48-49Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 50-51Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 52-53Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 54-55Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 56-57Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 58-59Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 60-61Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 62-63Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 64-65Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 66-67Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 68-69Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 70-71Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 72-73Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 74-75Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 76-77Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 78-79Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 80-81Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 82-83Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 84-85Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 86-87Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 88-89Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 90-91Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 92-93Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 94-95Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 96-97Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 98-99Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 100-101Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 102-103Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 104-105Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 106-107Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 108-109Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 110-111Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 112-113Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 114-115Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 116-117Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 118-119Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 120-121Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 122-123Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 124-125Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 126-127Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 128-129Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 130-131Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 132-133Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 134-135Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 136-137Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 138-139Coopération numéro 39 27 sep 2016 Page 140