Coopération n°38 20 sep 2016
Coopération n°38 20 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de 20 sep 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 46,9 Mo

  • Dans ce numéro : la pomme parfaite, l'objectif des chercheurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
naturaplan Nous sommes NOUVEAUX 1 Ecrituredécorative Dr.Oetker Chocolat et caramel Prix de lancement 4.45 o Miel de fleurs liquide bio Coop Naturaplan, 350g(100g=1.41) Prix de lancement 4.95 Miel de fleursliquide Coop, Fairtrade Max Havelaar,550g Prix de lancement 5.50 (100g=1.–) Offres valablesjusqu’ausamedi1er octobre 2016 1 En vente dans lesgrandssupermarchésCoop personnalisez vos pâtisseries ! Retrouvezchaque semaineles nouveautésdeCoopsur la page www.coop.ch/nouveautes 1 Pâte àsucreDr. Oetker Chocolat, 300 g(100g=1.65) Prix de lancement 4.95 Miel de fleurscrémeux Coop, Fairtrade Max Havelaar,550g(100g=1.11) Prix de lancement 6.10 Miel d’acacia Coop, 550g Prix de lancement 6.75 (100 g = 1.23) Avec 10% de rabais de lancement. 1 Décorsàparsemer Super Girl Dr.Oetker Prix de lancement 4.35 1 Mug CakeCoop Betty Bossi Blueberry, 60 g(100g=2.33) Prix de lancement 1.40 1 Mug CakeCoop Betty Bossi Lemon ou Chocolate, 60g Prix de lancement 1.35 (100 g = 2.25) FINE FOOD 1 Apricot ou Raspberry Jam Handmade Coop Fine Food, 340g(100g=1.29) Prix de lancement 4.40 un gâteau minute au micro-ondes CO Pour moi et pour toi. f NH CP W 38/16
Photo Getty Images continuait de tourner, encore et encore. Nous avons vraiment cru que nous n’y arriverions jamais ! Quel souvenir gardez-vous de ce tournage ? Renée  : Colin Firth devait passer une porte à tambour en me portant et nous sommes restés bloqués. Ce n’était pas prévu ! Colin s’était coincé le pied dans la porte et nous avons failli tomber. J’ai alors pensé  : « Quel endroit stupide pour mourir. Je fais du sport depuis des années – et là, je me brise le cou sur le genou de Colin Firth ! » C’était du pur burlesque. Lorsque la réalisatrice a enfin crié « Coupez ! », nous avons éclaté de rire. Renée, cela fait bien cinq ou six ans que vous avez disparu des écrans. Pourquoi vous êtesvous mise en retrait ? Renée  : En dehors du monde du cinéma et d’Hollywood, il y a eu tout au long de ma vie pas mal de choses qui m’intéressaient et que je voulais découvrir. Je voulais tenir quelques-unes des promesses que je m’étais faites. Est-ce que cela a fait de vous quelqu’un de plus heureux, de plus fort, une autre personne ? Renée  : J’espère avoir évolué en tant qu’être humain. Je ne considère pas cela comme une absence, loin de là. Je n’ai pas abandonné Hollywood – je n’ai fait que vivre ! J’ai passé beaucoup de temps avec ma famille, avec mes parents, mais également avec mes neveux et nièces et mes filleuls. Je les ai Ils s’entendent à merveille  : Patrick Dempsey et Renée Zellweger. Nouvelle Dream Team Un sacré duo ! Le rôle de Bridget Jones l’a rendue célèbre. Mais Renée Zellweger (47 ans), actrice américaine aux racines suisses, a aussi joué dans d’autres films dont « Massacre à la tronçonneuse », « Retour à Cold Mountain » ou encore « Nurse Betty ». Le beau Patrick Dempsey (50 ans), star de « Grey’s Anatomy », aura de son côté la lourde tâche de faire oublier Hugh Grant dans « Bridget Jones Baby ». regardés grandir. Ensuite, j’ai pris des cours dans différentes disciplines qui m’intéressaient, puis j’ai développé un nouveau programme TV. Patrick, à quel moment avezvous su que Jillian était la femme avec laquelle vous souhaitiez partager votre vie ? Patrick  : On le sait, tout simplement. C’était comme un coup de tonnerre, ça m’a littéralement assommé. Je me souviens encore qu’elle portait un chemisier bleu… Et ses yeux étaient magnifiques. Ils scintillaient d’un tel éclat que je suis immédiatement tombé sous le charme. Il a fallu attendre trois ans jusqu’à notre premier rendez-vous. Renée, dans notre société, l’idée INTERVIEW selon laquelle la vie d’une femme célibataire et sans enfants ne serait pas épanouie reste très répandue. Avez-vous déjà souffert de ces attentes ? Renée  : Je n’y prêterais pas la moindre attention ! Mais c’est ce qui me plaît tellement dans le phénomène Bridget Jones  : ce film permet précisément de se pencher sur le modèle social et les paradigmes sociétaux, sur les attentes liées à l’idée que l’on se fait de la vie que tu devrais mener – et qui sont à l’opposé de ce que tu as pu imaginer ou rêver. Bridget remet formellement en question l’idée d’un chemin classique, prédéfini, évident. J’aime beaucoup la manière dont cela est transposé dans le film. Renée, votre mère est Norvégienne, votre père Emil est originaire du canton de Saint-Gall. Quels liens avez-vous avec la Suisse ? Renée  : Cela fait hélas bien longtemps que je ne suis plus venue en Suisse. Mon père a émigré aux États-Unis à 8 ans. Il a aujourd’hui 80 ans et vit avec ma mère en Floride où ils sont membres d’une association suisse. La dernière fois qu’ils y sont allés à l’occasion d’un souper, une femme est venue les voir et s’est adressée à mon père  : « Tu es bien le garçon qui est parti quand il avait 8 ans ? Nous étions dans la même école en Suisse ! » N’est-ce pas inouï ? Cela fait tellement longtemps, c’était pendant la guerre – et c’est en Floride qu’ils se retrouvent enfin ! Coopération N°38 du 20 septembre 2016 97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 1Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 2-3Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 4-5Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 6-7Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 8-9Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 10-11Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 12-13Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 14-15Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 16-17Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 18-19Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 20-21Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 22-23Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 24-25Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 26-27Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 28-29Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 30-31Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 32-33Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 34-35Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 36-37Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 38-39Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 40-41Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 42-43Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 44-45Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 46-47Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 48-49Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 50-51Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 52-53Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 54-55Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 56-57Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 58-59Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 60-61Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 62-63Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 64-65Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 66-67Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 68-69Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 70-71Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 72-73Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 74-75Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 76-77Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 78-79Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 80-81Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 82-83Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 84-85Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 86-87Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 88-89Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 90-91Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 92-93Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 94-95Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 96-97Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 98-99Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 100-101Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 102-103Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 104-105Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 106-107Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 108-109Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 110-111Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 112-113Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 114-115Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 116-117Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 118-119Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 120-121Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 122-123Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 124-125Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 126-127Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 128-129Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 130-131Coopération numéro 38 20 sep 2016 Page 132