Coopération n°38 15 sep 2020
Coopération n°38 15 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de 15 sep 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 29,6 Mo

  • Dans ce numéro : la volonté d'agir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
LIFESTYLE LE CÉLIBAT SOUSLALOUPE de nos jours. « Les pressions, je les ressens davantage dans lafamille. J’ai baignédanslemodèle familial traditionnel. Mes parents, par exemple, sont mariés depuis 40 ans et je sens qu’ils brûlentdemevoiraubrasd’unépoux. » Relations éphémères « Jen’aijamaisété marié. Jeune,j’aivécu une histoire d’amour qui aurait pu déboucher sur unmariage. Cette relation aéchoué. Entre 23 et 30 ans, j’ai collectionné les liaisons éphémères. Depuis lors, je suis célibataire », explique, de son côté,BernardSantoux. Ce Genevois de 39 ans ne cache pas son amertume. Inscrit àungroupe Facebook de rencontres, il aligne les déceptions. Dès le premier contact, les femmes déchantent. « Détail important  : jesuis en surpoids, de telle sorte que jeprends râteau sur râteau. » Bernard Santoux PUBLICITÉ KYBURZ PLUS et KYBURZ DX2 Mobilité électrique, jusqu‘à 45km/h Développé etfabriqué en Suisse Aussi sans permis de conduire Veuillez envoyer votre documentation gratuite à Nom/prénom  : Rue/No  : Code postal/ville  : Téléphone  : cf admetqu’il aune mauvaise imagedeluimême et qu’il renvoie ce sentimentaux autres. « Néanmoins, je considère que mon célibat s’explique, en partie, par une stigmatisation sociale de l’obésité. » Les sites et applis de rencontres le laissent de marbre  : « Plus jeune, ces plateformes me permettaient de vivre des histoires d’un soir. Toutefois, on tombait sur des escrocs ou des personnes quinepensaientqu’àcoucher,si bienque je suis passéàautrechose. » Bernard Santoux apprécie par moments sa liberté de célibataire. Sans attache,ilpourrait aller travailler dans un pays lointain. Mais la solitude reste pesante  : « Elle n’est pastoujours de nature sexuelle. Jeressens plutôt un manque affectif quisetraduit parlebesoin de serrerquelqu’un dans les bras. » ○ *Nom connu de la rédaction a KYBURZ KYBURZ Switzerland AG Route de Vallaire 108 CH 1024 Ecublens VD Tél  : 044 866 40 33 www.kyburz-switzerland.ch Quelquescélibataires célèbres Platon (428 av.J.-C. –348 av.J.-C.) Le philosophe grec vécut 80 ans de célibat.Pour lui, l’engendrement dans la beauté de l’âme (pédagogie) est supérieur àl’engendrement dans la beauté du corps (le mariage)... ale or" Jeanne d’Arc (vers 1412 –1431) La Pucelle d’Orléans est l’une des figures légendaires du célibat et de l’histoire de France. Elle incarne le pouvoir de la virginité. Elle aété béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. Gustave Flaubert (1821 –1880) L’écrivain françaisseconsuma dans un amour tumultueux avec la poétesse Louise Colet. Après cette liaison, il mena une vie de quasi-ermite avec sa mère àCroisset, près de Rouen. Georges Brassens (1921 –1981) « Par le mariage, la femme va être dépoétisée, elle va cesser d’être une Vénus », affirmait le chanteur.Dans « La non-demande en mariage », il poursuivait  : « J’ai l’honneur de ne pas te demander ta main. Ne gravons pas nos noms au bas d’un parchemin. » 94 Coopération N°38 du 15 septembre 2020 PHOTOS GETTYIMAGES, DR
« Le célibat est de nos joursvalorisé » Jean Claude Bologne (64 ans) Historien du célibat, il évoque les clichés liés àcestatut. Comment l’Antiquité grécoromaine considérait-elle le célibat ? Il était peu apprécié. Grecs etRomains anciens pratiquaient leculte des ancêtres. Or, lecélibataire interrompait cette chaîne des générations. Comment la situation évolue-t-elle aveclechristianisme ? Le cultedes ancêtres disparaît. Le christianisme renverse la hiérarchie des valeurs en ce sens que lecélibat consacré(prêtres et moines) devientlemode de vieleplusrespectable. Quand surgissent les clichés actuels sur les célibataires ? Au XVIII e siècle.Onvoitsurgir le cliché du célibataireriche quin’a d’autresouci que deprofiter de la vie, tout endissipant ses biens. D’autres poncifs ont-ils émergé au XVIII e siècle ? Oui, celui du célibataireàcepoint incapable de gérer son ménage qu’il finit par être plumé par des gouvernantes habiles. Le cliché du célibataire vivant l’enfer de la solitude sepropage aussi à l’époque des Lumières. Et qu’enest-ilduXIX e siècle ? Le XIX e siècle voit surgir l’image du célibatairelibertin. Il ya,enparallèle, le cliché de la vieille fille et du vieuxgarçon qui neconnaîtront jamais le sexe opposé. LeXIX e constitue en fait le grand siècle ducélibat, dans lamesure où le célibat religieux s’ébrèche après la Révolution française. Et qu’advient-ilauXX e siècle ? Les clichés du XIX e siècle s’effilochent. L’image duvieux garçon inapte àtenir son ménage vole en éclats. De manière générale,leXX e siècle valorise le célibat. Des vacances sans partenaire  : le paradis pour certains, l’enfer pour d’autres. Dans quel sens ? Le célibat se mue en marché.Cemarché, ce sont les portions individuelles en magasin ou les clubsderencontres. Et quedire de ce début de XXI e siècle ? Dans les familles, il yatoujours le souhait d’avoirune progénituremariée avec desenfants. Cependant, la pression sociale est moins forte, car le statut de femme ou d’homme seul n’est plus définitif. Au XVIII e siècle, une femme de 30 ans pouvait faire une croix sur le mariage, alors queles conjointsnedivorçaientpas parconvenance sociale.Dans les sociétés traditionnelles, le mariage était un statut définitif. De nos jours, aussi bienlemariageque le célibat sont souvent des états transitoires. Ce début de XXI e siècle est donc favorable au célibat ? Le célibat demeure valorisé sur leplan social, mais cela ne veut pas dire que toute pression sociale ait disparu, notammentauseinducercle familial. ○ Coopération N°38 du 15 septembre 2020 95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 1Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 2-3Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 4-5Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 6-7Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 8-9Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 10-11Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 12-13Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 14-15Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 16-17Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 18-19Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 20-21Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 22-23Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 24-25Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 26-27Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 28-29Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 30-31Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 32-33Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 34-35Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 36-37Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 38-39Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 40-41Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 42-43Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 44-45Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 46-47Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 48-49Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 50-51Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 52-53Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 54-55Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 56-57Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 58-59Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 60-61Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 62-63Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 64-65Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 66-67Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 68-69Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 70-71Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 72-73Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 74-75Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 76-77Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 78-79Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 80-81Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 82-83Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 84-85Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 86-87Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 88-89Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 90-91Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 92-93Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 94-95Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 96-97Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 98-99Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 100-101Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 102-103Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 104-105Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 106-107Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 108-109Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 110-111Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 112-113Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 114-115Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 116-117Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 118-119Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 120