Coopération n°38 15 sep 2020
Coopération n°38 15 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de 15 sep 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 29,6 Mo

  • Dans ce numéro : la volonté d'agir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
« La durabilité n’est pas synonyme de renoncement.C’est une prise de conscience à développer, àaméliorer. » SALOME HOFER En 1993,Coop alancé avec Naturaplan la première marque bio du commerce de détail suisse.. - Acte N°111 Toujours une longueur d’avance dans le bio. La volonté d’agir Joos Sutter est sûr d’une chose  : « Notrephilosophieattiredansnos rangs des hommes et des femmes que ces questions intéressent et motivent. » Quand on l’interroge sur les exemples les plus remarquables àses yeux, il ne modèrepas son enthousiasme. « Transférer letransport de marchandises de la routeverslerail, ce n’est pasrien. » Il se montre tout aussi passionné par les projets autour duchocolat que mène la filiale Chocolats Halba auGhana, à Madagascar, auHonduras et en Equateur. « Le but n’est pas seulement de fabriquer des produits de hautequalité, mais aussi d’aider la population locale. » Cela montre, en outre, que les projets durables ne sont pas uniquement l’affairedelamaison-mèreCoop,mais égalementcelle des filiales. Cela étant,pour Joos Sutter, même les petites initiatives Elle s’engage et mise sur des partenariats pour trouver des solutions  : Salome Hofer, responsable développement durable et politique économique. ontleurimportance. « Il ne faut pasopposer les actions les unes auxautres. » Salome Hofer (34 ans), responsable développement durable et politique économique, est du même avis. Elle cite pour exemple l’acte 122  : plusieurs personnes aux capacités réduites se partagent un poste régulier chez Coop. Un spécialiste externe les soutient dans leurs tâches. Quelque 80 personnes souffrant d’un handicap peuvent ainsi exercer une activitérégulière. Conflits d’intérêt et solutions L’engagement deCoop en faveur du développement durable s’appuie sur troispiliers. Le premier est axésur l’assortiment, d’une part au niveau desproduits alimentaires avec le bio, lecommerce équitable ou la promotion de produits de niche,d’autre part au niveau 18 Coopération N°38 du 15 septembre 2020
du non-alimentaire, avec des produits de nettoyage et des vêtements écologiques ou des cosmétiques fabriqués àpartir de matières premières durables. Le deuxième pilier porte sur les efforts en faveur de la protection du climat et de l’environnementetmise surlaréduction du plastique, le recyclage, les économies d’énergieetlerecours auxénergies renouvelables. Le troisième pilier concerne l’engagementsocial, avec entre autres les partenariats mis en place avec la Croix-Rouge suisse (CRS), Table couvre-toi ou Table Suisse,mais aussi la formation des apprentis ou l’organisation de la « Journée de la bonneaction ». « La diversité denos acteslemontre  : en matière dedéveloppement durable, nous répondons à chaque défi et à chaquequestion. Et si nous n’avons pas la solution, nous la cherchons », confie Salome Hofer. « Agir de manière cohérente etrester crédibles est essentiel pour nous. Dans tousles secteurs, nous misons sur des partenariats forts dans le cadredesquels nous élaborons des solutions. » Avec le WWF, par exemple, Coop mène divers projets autour dela protection du climat ettravaille àaméliorer l’approvisionnementenmatières premières critiques, telles quel’huile de palme,lesojaoulepoisson. En coopération avec la CRS, le distributeurs’engage àaider des personnes dans le besoin en Suisse, dynamise le développement de l’agriculturebiologiqueavecl’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) etcoopère avec Bio Suisse pour promouvoir l’agriculture biologique et ses producteurs. L’engagement naît des besoins que Coop peut avoir entant qu’entreprise, notamment enmatière de consommation d’énergie oud’approvisionnement en produits, mais aussi d’une volonté de répondre aux préoccupations des clients, par exemple en proposant des légumes non emballés àlavente autant quefaire se peut. Des besoins divergents peuvent parfois générer des conflits d’intérêt. La tendance aux produits de convenience n’est pas sifacile àconcilier avec les Acte N°377 Nous nous engageons àgérer le plastiquede manière responsable. objectifs de durabilité, concernant par exemple la quantitédes matériaux d’emballage utilisés. « Les conflits d’intérêt sont certes des défis, mais ils offrent égalementdes opportunités. La durabilitén’est pasnécessairementsynonyme de renoncement. C’est une prise de conscience àdévelopper et une amélioration continue àatteindre », précise Salome Hofer. L’histoire du barman Aujourd’hui comme hier, Coop fait figure deprécurseur dans divers domaines, grâceàl’envie d’agir portéepar nombre de ses collaborateurs et collaboratrices. En 1993, l’entreprise lance Naturaplan, la première marque bio du commerce de détail suisse. Avec Naturaline, elle propose la plus grande gamme de vêtements en coton bio au monde. Enfin, le distributeur vaplus loin que lereste de la branche avec sa vision surl’huile de palme,consistantà utiliser de l’huile de palme biopourtous sesproduits de marquepropreetàremplacer l’huile de palme par d’autres huiles et graisses lorsque c’est possible. Afin de pouvoir offrir àses clients une large gamme de produits, Coop est toujours àlarecherche de fournisseurs de produits de qualité etinnovants. Yves Heer est l’un deux. De 2008 à2012, cethomme âgéde37ans atravaillé chez 1/4\ÀLAUNE ZOOM Coop réduit et optimise les emballages, tout en recherchant des alternatives sans plastique. L’assortiment Fairtrade Max Havelaar de Coop compte 1200 produits. Acte N°137 La plus grande offre en produits Fairtrade de Suisse. Coop comme acheteurJus Junior.C’est plus ou moins par hasard qu’il s’est retrouvé dans le secteur des boissons. « J’avais déjà travaillé comme barman auparavant mais je ne m’intéressais pas particulièrement aux jus. » L’univers dynamique des boissons anéanmoins rapidement fasciné Yves Heer, qui s’est pris au jeu.IlaensuitequittéCoop pour passer du côté des fournisseurs, rejoignantune entreprise quicommercialise des jus de fruits tropicaux qu’elle importe enSuisse et qui développe ellemême de nouveauxproduits. Lorsque le propriétaire a pris sa retraite, Yves Heer a Page 20 Coopération N°38 du 15 septembre 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 1Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 2-3Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 4-5Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 6-7Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 8-9Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 10-11Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 12-13Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 14-15Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 16-17Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 18-19Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 20-21Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 22-23Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 24-25Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 26-27Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 28-29Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 30-31Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 32-33Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 34-35Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 36-37Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 38-39Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 40-41Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 42-43Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 44-45Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 46-47Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 48-49Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 50-51Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 52-53Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 54-55Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 56-57Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 58-59Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 60-61Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 62-63Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 64-65Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 66-67Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 68-69Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 70-71Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 72-73Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 74-75Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 76-77Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 78-79Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 80-81Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 82-83Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 84-85Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 86-87Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 88-89Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 90-91Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 92-93Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 94-95Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 96-97Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 98-99Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 100-101Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 102-103Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 104-105Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 106-107Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 108-109Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 110-111Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 112-113Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 114-115Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 116-117Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 118-119Coopération numéro 38 15 sep 2020 Page 120