Coopération n°36 6 sep 2016
Coopération n°36 6 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de 6 sep 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 152

  • Taille du fichier PDF : 40,8 Mo

  • Dans ce numéro : surmonter l'aviophobie avec Sophie Bauer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
ZOOM Ce qui nous fait peur n’est pas forcément dangereux Hélène Vorms (37 ans), animatrice du stage Pour penser à autre chose lorsque l’angoisse monte, les participants occupent leur esprit en faisant des scoubidous. AUTRES MÉTHODES Outre le stage Voler sans peur (www.volersanspeur.info), de nombreuses méthodes existent pour apprivoiser sa peur de l’avion : hypnose, psychothérapie, kinésiologie, relaxation… À vous de trouver celle qui vous convient le mieux. Mais peu importe le moyen choisi, l’essentiel est d’apprendre à maîtriser son angoisse pour ne pas la laisser vous gâcher la vie. ●●● plus importante pour nombre de participants. Fonctionnement de l’avion, normes de sécurité, cause des accidents, santé psychique et physique des pilotes, raison des turbulences… Tout est abordé de manière transparente. « Moi aussi j’ai une famille que j’aime et je veux rentrer à la maison à la fin de la journée. Je ne ferais pas ce travail s’il était dangereux », explique en toute simplicité le pilote. Des mots qui résonnent encore dans les esprits. « Voir le pilote qui en 23 ans d’expérience n’a jamais eu d’incidents majeurs ni d’anecdotes croustillantes à nous raconter m’a beaucoup rassurée », confie Laura. « Il a rendu le vol humain », ajoute Arnaud qui semble déjà avoir eu un premier « déclic ». « Voir que les pilotes sont des gens passionnés qui aiment leur travail et qui ont une vie de famille m’a beaucoup marquée », conclut Sophie. Outils pour maîtriser la panique Place aux outils et aux techniques de relaxation. Peu importe l’objet de notre crainte, « on ne peut pas avoir peur dans un corps détendu, explique Hélène Vorms. La peur de l’avion est en réalité la peur de vivre. Lorsque l’on apprend à lâcher prise, on devient libre », soulignet-elle avec conviction. Après cette première journée riche en émotions, les participants prennent le train pour Zurich aéroport. Le lendemain, ils devront mettre toute cette théorie en pratique dans un vol allerretour Zurich-Genève. Durant le trajet, Hélène montre quelques méthodes de respiration permettant de ralentir son rythme cardiaque et propose une série de trucs et astuces censés empêcher la peur de s’installer comme faire claquer un élastique autour de son poignet lorsque des idées noires font surface, colorier un mandala, faire un scoubidou, lire un magazine divertissant ou faire un jeu vidéo (voir infographie p.19). « Préparez-vous comme pour une compétition sportive, ajoute encore cette coach passionnée. Évitez les situations stressantes, mangez équilibré, buvez suffisamment d’eau et évitez l’alcool. Mais surtout, célébrez vos victoires, mêmes les plus petites ! » De la théorie à la pratique À 7h, les participants et leurs coachs respectifs, qui feront le vol avec eux, ont déjà rendez-vous. Une certaine nervosité se fait sentir. Sophie n’a pas dormi, prise d’une crise de panique. « Heureusement, c’est sorti. J’ai passé une terrible nuit, mais maintenant ça va mieux », dit-elle soulagée. Raymond fait de l’humour mais une angoisse est perceptible dans ses yeux. Tous les participants montent à bord. Lorsque les premiers bruits techniques se font entendre, la peur de Raymond devient incontrôlable et il décide de sortir. Pour lui, l’aventure s’arrête là. Mais ce n’est que partie remise. « Je suis fière de lui. Il a fait un grand pas aujourd’hui. La prochaine fois il y a arrivera, j’en suis sûre », affirme Hélène. En vol, chacun vit l’expérience à sa façon. Sophie discute avec Hélène. Jade pleure. Rachel, sa coach, tente de la distraire. Arnaud reste calme mais s’inquiète au moment où il ne voit plus la terre… Quelques minutes plus tard, nous arrivons à destination. À l’aéroport de Genève un repas-débriefing s’impose. Jade n’arrive pas à sécher 16 Coopération N°36 du 6 septembre 2016
Le vol de retour, Genève-Zurich, s’est déroulé sans angoisse. Sophie a même retrouvé « le plaisir de voler » qu’elle avait connu dans son enfance. EN CHIFFRES : DÉJÀ RARES, LES CRASHS AÉRIENS ONT ENCORE DIMINUÉ EN TROIS DÉCENNIES 2.5 2.25 2.0 1.75 1.5 1.25 1.0 0.75 0.5 0.25 0.0 accidents mortels par million de vols 1987 1991 1995 1999 2003 2007 2011 2015 Photos Rainer Eder ; infographie Rapport sur la sécurité aérienne, Ministère français de l’environnement, de l’énergie et de la mer ses larmes. Son angoisse ne disparaît pas. Elle décide finalement de revenir à Zurich en train. Elle aussi tentera l’expérience une seconde fois, « quand elle sera prête », conclut Hélène qui insiste sur l’importance de s’écouter. Le travail commence après le stage Laura, pour qui le vol s’est passé sans problème, reste à Genève. Ainsi, Sophie et Arnaud sont les seuls participants à faire le vol du retour. Pour eux, ce stage est une réelle délivrance. « J’ai vraiment réussi à lâcher prise, conclut Arnaud enthousiaste. J’ai simplement cessé de me poser des questions et fait confiance au personnel de bord. J’ai même envie de devenir coach à mon tour. » Sophie a elle aussi atteint son objectif : ●●● Coopération N°36 du 6 septembre 2016 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 1Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 2-3Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 4-5Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 6-7Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 8-9Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 10-11Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 12-13Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 14-15Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 16-17Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 18-19Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 20-21Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 22-23Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 24-25Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 26-27Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 28-29Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 30-31Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 32-33Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 34-35Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 36-37Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 38-39Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 40-41Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 42-43Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 44-45Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 46-47Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 48-49Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 50-51Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 52-53Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 54-55Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 56-57Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 58-59Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 60-61Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 62-63Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 64-65Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 66-67Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 68-69Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 70-71Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 72-73Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 74-75Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 76-77Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 78-79Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 80-81Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 82-83Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 84-85Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 86-87Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 88-89Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 90-91Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 92-93Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 94-95Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 96-97Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 98-99Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 100-101Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 102-103Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 104-105Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 106-107Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 108-109Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 110-111Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 112-113Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 114-115Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 116-117Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 118-119Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 120-121Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 122-123Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 124-125Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 126-127Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 128-129Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 130-131Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 132-133Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 134-135Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 136-137Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 138-139Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 140-141Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 142-143Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 144-145Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 146-147Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 148-149Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 150-151Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 152