Coopération n°36 6 sep 2016
Coopération n°36 6 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de 6 sep 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 152

  • Taille du fichier PDF : 40,8 Mo

  • Dans ce numéro : surmonter l'aviophobie avec Sophie Bauer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
LES GENS Voix d’ange « TOUJOURS À FOND DANS LA MUSIQUE ! » ♦ Interview Ex-fer de lance de Lunik, Jaël est l’une des chanteuses les plus connues de Suisse. Elle se lance dans une tournée acoustique qui passe par Lausanne le 16 septembre. ALAIN WEY Ces vingt dernières années, sa voix a régulièrement envoûté les ondes des radios suisses. Avec ses groupes Lunik et MiNa, Jaël a tutoyé les meilleures ventes de disques du pays. Sorti en novembre dernier, son album solo Shuffle the Cards (ndlr : battre les cartes) a atteint la 2 e place des charts suisses. Aujourd’hui, elle débute une tournée acoustique qui passera par Londres et New York. Entourée d’un pianiste et d’un guitariste, elle jouera le 16 septembre à Lausanne (Label Suisse), le 10 novembre à Bienne, le 26 novembre à Fribourg et le 8 décembre à La Tour-de-Peilz. D’où vient votre passion pour la musique ? De vos parents ? Sont-ils musiciens ? Non. Ma maman est artiste peintre et mon père psychologue. Quand j’étais enfant, il était prof de danse jazz. J’ai passé des heures dans le studio où il y avait tous ces danseurs devant les miroirs. Puis, j’ai commencé le ballet à 5 ans. Quand je ferme les yeux et que je me souviens de mon enfance, c’est dimanche, mon père danse dans la salle de séjour, la sono est très forte, et ma mère prépare le repas. La musique a toujours été autour de nous ! Et comment êtes-vous devenue chanteuse ? Je n’ai jamais eu comme plan d’être musicienne, je voulais être enseignante. J’ai fait partie d’un groupe de musique à l’école dès 12-13 ans. Puis, j’ai chanté dans plusieurs autres formations. À 18 ans, j’ai rencontré le guitariste de Lunik qui m’a proposé d’enregistrer des morceaux sur l’album du groupe. Tout à coup, c’était le boom dans les médias et on a décroché un contrat chez Virgin/EMI. C’était un miracle tout en étant un peu effrayant pour moi. Je n’avais rien à dire aux journalistes, je voulais simplement chanter ! Être artiste, c’est aller là où se trouve ce qui te fait peur ! Jaël (37 ans), auteure, compositrice et interprète Qu’est-ce qui vous a poussée à vous lancer en solo ? Après la séparation de Lunik en 2013, j’avais le choix entre continuer à chanter sous mon nom ou faire autre chose. Pour moi, être artiste, c’est aller là où se trouve ce qui te fait peur. Je redoutais de me lancer, alors je l’ai fait ! Pourquoi avoir enregistré un album électro-pop et le défendre sur scène en acoustique ? Depuis novembre, nous avons déjà donné trente concerts en électronique. J’ai ressenti le besoin de jouer mes chansons en acoustique. On va réaliser un album avec mes morceaux en solo et d’autres de mes anciens groupes, Lunik et MiNa. On enregistrera en live à l’Ideenhaus de Seelisberg (UR) dès le 23 septembre avec le bus de la radio suisse alémanique et le chœur bernois Suppléments musicaux. Quelles sont vos influences musicales aujourd’hui ? J’écoute tous les jours de la musique acoustique. J’aime les grands songwriters, comme Leonard Cohen et Johnny Cash. 118 Coopération N°36 du 6 septembre 2016
Jaël joue de la guitare et chante dans des groupes de pop depuis l’âge de 13 ans. Habituellement, elle officie sur scène avec un synthétiseur, des samplings et une batterie électronique, mais c’est en trio et la guitare en bandoulière que la chanteuse se lance dans sa tournée acoustique. Photo Charly Rappo Vous parlez très bien le français. Quel est votre secret ? Je l’ai appris à l’école. À 15 ans, j’ai fait un séjour linguistique à Saint-Malo (Bretagne). Mais surtout, j’ai été choriste du groupe de reggae neuchâtelois Moonraisers. Il y avait douze à treize musiciens. Chanter et faire la fête avec eux a été une merveilleuse école ! Vous avez vécu une année à Londres en 2011, où vous avez achevé un diplôme de comédienne. Quel genre de cinéma aimez-vous ? J’adore les drames basés sur la réalité, l’histoire de l’humanité et les dystopies (ndlr : fiction dépeignant Vidéos et dates de concert : www.cooperation.ch/jael une société imaginaire régie par un pouvoir totalitaire). Du style Elysium ou Hunger Games. J’apprécie aussi les documentaires comme Demain, qui traitent de l’avenir de la planète et du développement durable. Vous avez aussi déjà mis en pratique votre talent de comédienne à la télévision… Oui, j’ai joué dans un drame familial de Luki Frieden en 2014. J’étais aussi à l’affiche de deux pièces de théâtre, dont 1476 sur la bataille de Morat. Vos passions à côté de la musique, du cinéma ? ●●● Coopération N°36 du 6 septembre 2016 119



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 1Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 2-3Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 4-5Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 6-7Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 8-9Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 10-11Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 12-13Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 14-15Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 16-17Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 18-19Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 20-21Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 22-23Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 24-25Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 26-27Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 28-29Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 30-31Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 32-33Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 34-35Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 36-37Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 38-39Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 40-41Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 42-43Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 44-45Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 46-47Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 48-49Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 50-51Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 52-53Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 54-55Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 56-57Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 58-59Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 60-61Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 62-63Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 64-65Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 66-67Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 68-69Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 70-71Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 72-73Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 74-75Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 76-77Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 78-79Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 80-81Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 82-83Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 84-85Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 86-87Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 88-89Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 90-91Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 92-93Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 94-95Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 96-97Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 98-99Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 100-101Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 102-103Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 104-105Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 106-107Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 108-109Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 110-111Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 112-113Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 114-115Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 116-117Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 118-119Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 120-121Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 122-123Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 124-125Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 126-127Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 128-129Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 130-131Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 132-133Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 134-135Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 136-137Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 138-139Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 140-141Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 142-143Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 144-145Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 146-147Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 148-149Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 150-151Coopération numéro 36 6 sep 2016 Page 152