Coopération n°34 18 aoû 2020
Coopération n°34 18 aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°34 de 18 aoû 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : balade, livre et bricolage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Alasanté du Chasselas La remise des prix du concours de vin « Mondial du Chasselas 2020 » se déroulera ce jeudi 20 août au château d’Aigle.Cet automne,une étudesur les attentes des consommateurs sera lancée à l’échelon national. TEXTE JOËLLE CHALLANDES 44 Coopération N°34 du 18 août 2020
PHOTOS GETTYIMAGES, VALENTINFLAURAUD Raisin complexe à vinifier, le Chasselas n’est pas toujours reconnu àsajuste valeur. De jolis grains dorés par le soleil, à la peautrès fine,sur des grappes compactes. Originairede l’arc lémanique selon le généticien de la vigne José Vouillamoz, le Chasselas est le cépage blanc le plus cultivé en Suisse.Les quatre cantons où il occupe le plus de surface selon les statistiques vitivinicoles 2019 de l’Office fédéral de l’agriculture sont, dans l’ordre, Vaud, le Valais, Genève et Neuchâtel. Emblématique enSuisse romande sur les tables apéritiveset avec les mets àbasedepoisson du lac, ce vin est moins populaireenSuisse alémanique.Une étude à l’échelle nationale sera lancée cet automne, par des chercheurs des Hautes écoles de Changins (VD), Zollikofen (BE) « On veut savoir s’il existe un Röstigraben du Chasselas » PASCALE DENEULIN (40 ANS), PROFESSEURE ÀCHANGINS et Wädenswil (ZH). Elle seraréalisée sur la base de questionnaires, de réunions de groupeet de dégustations. « On veut savoir ce que pensent et ce qu’attendent les consommateurs et s’il existe ou non un Röstigraben du Chasselas », explique Pascale Deneulin. Professeure d’analyse sensorielle à Changins, la fervente défenseuse de ce raisin est membre du comité de l’Association pour la promotion du Chasselas. Le nom de ce cépagevient selon José VouillamozduvillagedeChasselas, en Bourgogne.On l’appelle Fendant enValais, en référence à « un type de Chasselas dont les baies sefendent quand on les presse entreles doigts, paropposition au type Giclet dont les baies… giclent », écrit-il dans le livre Cépagessuisses –Histoires et origines (Ed. Favre). Car il existe plusieurs formes de Chasselas. Chacun peut les découvrir au Conservatoire mondial du Chasselas, dont la fondation fête ses 10 ans. Elle inaugurera une nouvelle parcelle de collection le 10 septembre àMont-sur-Rolle (VD). Notes fruitées, florales ou lactées Pour gagner du terrain, ce vin blanc adeprécieux atouts. « La légèreté et la minéralité qui le caractérisent ont tout pourplaire. Caronest de moins en moins dans la recherche d’opulence dans les vins », argumente Pascale Deneulin. Et de souligner ladiversité qu’il offre selon les millésimes,les régions et les producteurs. Avec des notesfruitées, florales ou lactées. Ainsi qu’une touche boisée lorsqu’il est mis en barrique.Pour la scientifique, il s’agit d’un vin qui s’apprend. « Même s’il est tout desuite agréable au palais, on ne soupçonne pasd’emblée toutson potentiel », estime-t-elle. Page 47 3 SAVEURS VINS Coopération N°34 du 18 août 2020 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 1Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 2-3Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 4-5Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 6-7Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 8-9Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 10-11Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 12-13Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 14-15Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 16-17Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 18-19Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 20-21Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 22-23Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 24-25Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 26-27Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 28-29Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 30-31Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 32-33Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 34-35Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 36-37Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 38-39Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 40-41Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 42-43Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 44-45Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 46-47Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 48-49Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 50-51Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 52-53Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 54-55Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 56-57Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 58-59Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 60-61Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 62-63Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 64-65Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 66-67Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 68-69Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 70-71Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 72-73Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 74-75Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 76-77Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 78-79Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 80-81Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 82-83Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 84-85Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 86-87Coopération numéro 34 18 aoû 2020 Page 88