Coopération n°32 4 aoû 2020
Coopération n°32 4 aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de 4 aoû 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 112

  • Taille du fichier PDF : 30,8 Mo

  • Dans ce numéro : le goût de l'Italie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Spécial ITALIE Zucchero, né en 1955, a vendu plus de 60 millions de disques et collaboré avec Miles Davis, Eric Clapton, Bono, Sting et Luciano Pavarotti. 24 Coopération N°32 du 4 août 2020
SPÉCIALITALIE INTERVIEW « Les rêves vous maintiennent en vie » Zucchero(Adelmo Fornaciari à la ville) se confie et nous dit la pandémie, l’envie de remonter sur scène,sonamour pour les gens. Mais aussi son lien de tendresse teinté d’amertume avec l’Italie et la relation privilégiée qu’il entretient avec la Suisse. Même une « bête de scène » comme Zucchero « Sugar » Fornaciari a été stoppée par l’urgence sanitaire due à la pandémie de coronavirus. Le chanteur italien, qui avendu plus de60millions de disques àtravers le monde, adû reporter lalongue tournée qui devait l’emmener en décembre prochain au Hallenstadion de Zurich. La date a été reprogrammée au 5 juillet 2021. Elle sera précédée d’un live le 12 juin au Sierre Blues Festival. En attendant, le chanteur de Roncocesi (Emilie-Romagne) a participé àdiverses initiativesenstreaming, mais il est impatient de reprendre les concerts, comme il l’explique danscette interview àcœurouvert. Cette question peut sembler banale, mais par les temps qui courent,onnesait jamais. Comment allez-vous ? Sur le plande la santé,je vais très bien, Dieu merci.Ilfautavouerque le Covid-19 nous a touspris par surprise et nosvies sont quelque peurestées en suspens. Au moment où je vousparle,je devrais déjà être en tournée.Au lieu de cela, j’ai tout remis à plus tard. Reprogrammer près de 150 concerts n’est pas facile,mais les plus pénalisés sont ceux qui travaillent dans le monde du spectacle:les techniciens, les musiciens… Plus de 80 personnes voyagent avec moi. Elles sont toutes au « chômage technique », comme on dit, et se demandent INTERIVEW DIEGO PERUGINI PHOTOS ROBERT ASCROFT comment elles vont joindre les deux bouts. Hélas, le gouvernement italien ne fait pas grand-chose pour les intermittentsdu spectacle.Jecomprends qu’il y ait des priorités, mais il me semble que la culture est un peu perçue comme la dernièreroue du carrosse. Comment avez-vous vécu le confinement ? Au début, mal, parceque je sillonne la planète depuis l’âge de 13 ans et que c’est ma vie. Je n’aime pasfaire du surplace. J’ai la chance de vivre dans une ferme, avec de grandsespaces, des animaux, ce qui permet de faire passer le temps. On s’y fait. J’ai peu àpeu commencé à écrire, réfléchir, trouver des idées, en attendant depouvoir enfin reprendre le cours de mes activités. « Etre espiègle, un peu effronté et un peu fanfaron » Un nouveau single est sorti entretemps, « Soul Mama ». Il est extrait de mon dernier album, « D.O.C. », un album important et innovant pour moi, contemporain et avec des sonorités plus électro, mais bien équilibrées. Les textes tournentautour de la recherche de spiritualité etde rédemption  : c’est peut-être la sagesse qui vient avec les années (rires). « Soul Mama », parexemple,parle de l’époque que nous vivons, de cette moralité qui n’est, en fin de compte, qu’une attitude de façade.Aujourd’hui, les gens ne sont paslibres, le monde va dans le sens des stéréotypes et de l’homologation. Et il y a de moins en moins de spontanéité, peu de place pour l’âme. Vous avez àvotre actif une longue carrière et de nombreux succès  : que reste-t-il de ce garçon qui se faufilait àl’église pour jouer de l’orgue en douce ? En réalité, je pense qu’il reste beaucoup de lui. J’essaie degarder cetenfanten moi. Je suis toujours curieux, j’aime expérimenter, oser,jouer avec les mots. Etre espiègle,unpeu effronté et un peu fanfaron. Pour tout dire, j’aime les gens, je crois eneux, si tant est qu’ils soient simples et authentiques. C’est pour cela quejevis àlacampagne,dansunvillage médiéval où nous sommes peu nombreuxetoùnousnousconnaissons tous. Nousallons au barledimanche matin, nous dînons entre amis. Je prône aussi cet état d’esprit dans mon travail  : la relation avec mon public est authentique et spontanée, jenefais pas semblant pour m’attirer des fans, vous ne m’entendrez jamais dire « Merci Page 26 Coopération N°32 du 4 août 2020 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 1Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 2-3Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 4-5Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 6-7Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 8-9Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 10-11Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 12-13Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 14-15Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 16-17Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 18-19Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 20-21Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 22-23Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 24-25Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 26-27Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 28-29Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 30-31Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 32-33Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 34-35Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 36-37Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 38-39Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 40-41Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 42-43Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 44-45Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 46-47Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 48-49Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 50-51Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 52-53Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 54-55Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 56-57Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 58-59Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 60-61Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 62-63Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 64-65Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 66-67Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 68-69Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 70-71Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 72-73Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 74-75Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 76-77Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 78-79Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 80-81Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 82-83Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 84-85Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 86-87Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 88-89Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 90-91Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 92-93Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 94-95Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 96-97Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 98-99Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 100-101Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 102-103Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 104-105Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 106-107Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 108-109Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 110-111Coopération numéro 32 4 aoû 2020 Page 112