Coopération n°31 28 jui 2020
Coopération n°31 28 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de 28 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 19,5 Mo

  • Dans ce numéro : la Suisse à vélo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Quand le biogaz remplace le bois, la maison est moins enfumée, le quotidien facilité. A l’image de chez Keshar Bai, paysanne indienne. Pour le climat,pour les gens Depuis 2007,Coop et le WWF ont lancé ensemble 16 projets de protection du climat. Katrin Oswald, du WWF, explique ce qui a été atteint et quisont les bénéficiaires. Coop finance des projets en faveur du climat pour compenser les émissions de CO2. Sur quel principe ? Dans le cadre de sa collaborationavec le WWF,Coop compense les gaz à effet de serre qu’elle cause par le transport aérien de produits, les livraisons de commandes passées en ligne et les voyagesd’affaires. Ces émissions sont donc économisées quelque part dans le monde ? Elles sont effectivement économisées, non pas « quelque part dans le monde » mais le long de la chaîne d’approvisionnement de Coop. On parle d’insetting. Qu’est-ce que ça signifie ? Les projets que Coop cofinance se trouvent dans les zones d’où proviennent les produits. Ils aident ainsi ceux quiproduisentcafé, cacao, riz ou fleurs coupées pour Coop. Cela vaut-il mieux pour l’entreprise que de soutenir d’autres projets ? Oui. Coop entretient ainsi une relation directe avec le projet et les gens sur place.Cela permetderenforcer la collaboration avec les communautés locales et d’obtenir un excellent effet à long terme. Katrin Oswald (43 ans) « Les projets doivent être bénéfiques aux populations et à l’environnement. » Il ne s’agit donc pas que de CO2 ? Les projets enfaveur duclimat doivent être bénéfiques auxpopulations locales et àl’environnement. Ensemble, leWWF et Coop ont évité l’émission de 400 000 tonnes de CO2 et amélioré les conditions de vie de 460 000 personnes.Nous avons 58 Coopération N°31 du 28 juillet 2020
encouragélareforestationdansles plantations de cacao, construit des installations de biogaz et cofinancé des fours nécessitant moins de bois et, dufait qu’ils produisent moins de fumée, sont moins nocifs pour la santé.Tous ces projets respectent les directives du « Gold Standard ». Il s’agit de normes sociales et environnementales très élevées, transparentes et contrôlées par des tiers indépendants. Existe-t-il aussi d’autres normes ? Malheureusement, de nombreux projets et certificats disponibles surlemarché n’ont qu’un effet moindre. Leur utilité est àpeine quantifiable et ils ne contribuent pasàdavantage de réduction des gaz à effet de serre. De quel type de projets s’agit-il ? Par exemple de parcs éoliens. Le problème est que ces installations –que PHOTOS HEINER H. SCHMITT ACTE N°387 Nous nous associons au WWF pour protéger le climat Coop s’engage aux côtés du WWFpour réduire les émissions de CO2. Dix projets de protection du climat sont menés en ce moment, six autres ont été achevés avec succès. Ils sont tous certifiés ou en attente de certification « Gold Standard », label de qualité dans ce domaine. En plus d’apporter une contribution àl’environnement, ces projets génèrent une valeur ajoutée sociale pour la population locale. www.des-paroles-aux-actes.ch/387 nous considérons comme pertinentes– sont rentables même sans les fonds provenant de la compensation du CO2. Aucun CO2 supplémentaire n’est économisé, mais des contributions sont tout de même versées. On reproche souvent aux projets de compensation d’être un commerce d’indulgences. Jusqu’à maintenant, le WWF n’a soutenu quedes projetsayant un effet positif sur le climat, l’être humain et la biodiversité. De plus, cette compensation doit toujours avoirlieuencomplément aux efforts de réduction de CO2. Elle fait ainsi partie de la responsabilité climatique. Il yacommerce d’indulgences quand une entreprise n’entreprend rien pour réduire ses émissions, achète des certificats bon marché et prétend ensuite avoir des préoccupations écologiques. ○ TCO ACTUEL DESPAROLES AUXACTES Energy Globe Award  : récompense pour un projet à Etagnières Grâce à un projet novateur, Coop remporte le National Energy Globe Award. La récompense va au réservoir de glace du pointdevente Coop d’Etagnières (VD). Pour atteindre ses objectifs en matière d’énergie et de CO2 et être neutre en CO2 d’ici à2023, Coop utilise aussi les énergies renouvelables, àl’imagedel’énergiesolaire. Le toit et la façade du magasin d’Etagnières sont dotés de panneaux photovoltaïques. Ils permettent de produiredel’électricité, utilisée dans le point de vente. Un courant excédentaire est en particulier produit le dimanche  : celui-ci alimenteleréseaugénéral. Afin d’utiliser elle-même l’énergie produite, Coop a misé sur un réservoir de glace.Le surplus de courant refroidit l’eau jusqu’à congélation  : cette source sert ensuite à la réfrigération en magasin. Le système permet d’économiser beaucoup d’électricité. Carilfautsavoirqu’un point de vente moderne consacre environ 60% de l’énergie qu’il consomme à la réfrigération. L’EnergyGlobe Award, quiafêté ses vingt ans l’an dernier, est un prestigieux prix mondial dédié à l’environnement. Un jury d’experts récompense des projets ayant fait leurs preuves sur des questions telles quel’efficacitéénergétique, la conservation des ressources ainsi quel’utilisation des énergies renouvelables. MKO Coopération N°31 du 28 juillet 2020 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 1Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 2-3Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 4-5Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 6-7Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 8-9Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 10-11Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 12-13Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 14-15Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 16-17Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 18-19Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 20-21Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 22-23Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 24-25Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 26-27Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 28-29Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 30-31Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 32-33Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 34-35Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 36-37Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 38-39Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 40-41Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 42-43Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 44-45Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 46-47Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 48-49Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 50-51Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 52-53Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 54-55Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 56-57Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 58-59Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 60-61Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 62-63Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 64-65Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 66-67Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 68-69Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 70-71Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 72-73Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 74-75Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 76-77Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 78-79Coopération numéro 31 28 jui 2020 Page 80