Coopération n°30 21 jui 2020
Coopération n°30 21 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de 21 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 20,1 Mo

  • Dans ce numéro : une mousse d'ici.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Alabouteilleou dansunverre ? Une bière sans arômes particuliers se boit aisément en bouteille. Tandis qu’une bière que l’on déguste, comme une IPA riche en arômes, aura sa place dans un verre afin d’en humer les arômes plus facilement. Ainsi, bouteille ou verre n’est nullement une question de virilité, mais de connaissance et/ou respect du produit. Quant aux verres, libre àvous d’en choisir un. Plus les bords sont larges (comme dans un verre de vin, un Teku, un calice…), plus votre nez aura une place aisée pour s’y plonger. Avec ou sans mousse ? Avec mousse, lorsque le style le permet comme c’est le cas d’une lager,une stout en passant par la blanche ou des IPA. La mousse fait partie de l’ADN de la bière. Elle est porteuse d’arômes. Pour une blanche ou une lager,onremplira le verre de ¾deliquide et de ¼demousse. Un peu moins de mousse et plus de liquide pour une pale ale ou une IPA. Pour les bières qui moussent peu ou pas, on les servira comme n’importe quel alcool, en quantité adaptée au degré d’alcool. Quiabrasséles premièresbières ? Les femmes ! La première trace écrite d’un procédé de brassage de bière remonte à4000 ans avant J.-C. en Mésopotamie. Les Sumériens égrainaient des céréales qu’ils transformaient en galettes destinées à la fabrication de la bière. Cette boisson était donnée en offrande à Nin-Harra, déesse de la fécondité, considérée comme l’inventrice de la bière. Mais les femmes ne se limitaient pas àfabriquer des bières, elles en consommaient également. Chaque Sumérien avait droit àsa bière quotidienne, 2 à5 cruches, en fonction de son rang social. Plus tard, Ku-Bawa la Cabaretière ancrera elle aussi cette boisson dans l’histoire. La jeune femme tenait une taverne dont le succès fut tel que l’on construisit une ville, Kish, tout autour. Ku-Bawa fut la première reine de la ville. Au fil de l’histoire et jusqu’au Moyen Age, la bière était brassée par les femmes au même titre qu’elles préparaient le pain. 26 Coopération N°30 du 21 juillet 2020
Lesfemmesn’aimentpas la bière ou alorsque despanachés. D’oùvient l’amertume ? Et lesarômesdefruitsexotiques, de fleurs… ? Du houblon. C’est l’âme de la bière. En plus de ses vertus de conservation, au niveau de la tenue de mousse et de l’empêchement de la prolifération de bactéries, il donne son amertume caractéristique à la bière. C’est aussi lui qui apporte arômes divers, allant du citron au cassis, en passant par des fruits exotiques, des fleurs, des végétaux et même des arômes plus terreux ou de viande. Chaque houblon possède des caractéristiques propres et apportera différentes flaveurs. En gros, sans eux l’univers de la bière serait bien tristounet. Certains styles, comme les IPA– encore et toujours en vogue – misenttout (ou presque) sur ce cousin du cannabis, aussi appelé « épice de la bière ». Les femmes ne sont pas des mouches attirées par le sucre. Leur palais est tout aussi − voire plus, selon certaines études − sensible que celui des hommes. Elles ont donc physiologiquement aussi accès à une multitude de saveurs différentes. Tout est une question de culture, d’éducation La bièrefaitgrossir. ZOOM BIÈRES et de curiosité. Lorsque l’on s’intéresse au monde brassicole,qui ne se résume pas à quelques marques industrielles de lagers, on découvre la complexité gustative de cette boisson. Et comme pour le vin, ou la gastronomie en général, le goût s’apprend, quel que soit le sexe. Qui dit alcool, dit calories. La bière, généralement moins forte en alcool que le vin ou les alcools forts, aainsi moins de calories. Mais tout est une question de quantité consommée car on boit souvent, et plus facilement, davantage de bière que de vin. Autre spécificité de la bière  : la présence de houblon qui, parmi ses nombreuses vertus (voir ci-dessous), possède celle de stimuler l’appétit. Donc en buvant des bières houblonnées, riches en substances amères, notre appétit aura tendance à se réveiller et, par conséquent, on mangera plus. Coopération N°30 du 21 juillet 2020 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 1Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 2-3Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 4-5Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 6-7Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 8-9Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 10-11Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 12-13Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 14-15Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 16-17Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 18-19Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 20-21Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 22-23Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 24-25Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 26-27Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 28-29Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 30-31Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 32-33Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 34-35Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 36-37Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 38-39Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 40-41Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 42-43Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 44-45Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 46-47Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 48-49Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 50-51Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 52-53Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 54-55Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 56-57Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 58-59Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 60-61Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 62-63Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 64-65Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 66-67Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 68-69Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 70-71Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 72-73Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 74-75Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 76-77Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 78-79Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 80-81Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 82-83Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 84-85Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 86-87Coopération numéro 30 21 jui 2020 Page 88