Coopération n°29 14 jui 2020
Coopération n°29 14 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de 14 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 18,6 Mo

  • Dans ce numéro : sulfureux maillots.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
INTERVIEW LIANNE LA HAVAS « Comme si je devenais papillon » La chanteuse Lianne La Havas sort de son hibernation et débarque avec un troisième album solaire qui résonne de soul, de folk aux couleurs et sonorités brésiliennes. Elle nous dit ce quilui est arrivé et comment elle s’est transformée. Elle a quelque chose d’ensorcelant, Lianne La Havas. Même Prince et Stevie Wonder sont tombés sous le charme de la chanteuse londonienne à la voix de velours. Elle revientle17juilletavecun troisième album éponyme, undisque lumineux nourri à la soul, au folk et auxsonorités brésiliennes. La toutjuste trentenaire nousparle des changements dans savie, deson épanouissement créatif, de ses origines jamaïcaines et grecques ainsi que de ses plats préférés. Pourquoi avoir attendu cinq ans pour publier un nouveau disque ? Il me faut beaucoup de temps pour composer des chansons que j’aime. J’avais aussi besoin de vivre un peu ma vie pour savoir surquoij’allais écrire. En plus, il yaeu de grands changements dans ma vie, au sein de ma famille (ndlr  : elle a perdu sa grand-mère et son arrièregrand-mère).Puis, je suis devenue adulte en approchant delafindelavingtaine. Beaucoup de choses ont tendance à se produireàcet âge-là ! On dirait aussi que vous avezété occupée par une histoire d’amour. L’album raconte cette relation, des premiers frissons à la rupture… En gros, oui. Mais au bout du compte, j’ai surtout appris àm’aimer moi-même. Désolée, c’est un cliché ! Ce disque raconte les choses de mon pointdevue et ce que j’aiappris ces dernières années. Je suppose quelarelation asurtoutété INTERVIEW MIGUEL CID, LONDRES le catalyseur qui m’a forcée àmeregarder très attentivement dans lemiroir pour me comprendre. Cette odyssée est celle d’une renaissance, comme le suggère le premier titre « Bittersweet » ? Pas vraiment une renaissance, c’est plutôt comme si je sortais d’une longue hibernation ou d’un cocon. Comme si je devenais un papillon… Je voulais représenter l’idée d’être purifiée et de pouvoir ainsi avancer. La nature a-t-elle aussi été une source d’inspiration ? En effet.Comme cetalbum m’ademandé beaucoup de temps, j’ai vu les saisons défileret remarqué comme une corrélation avec les chansons. Quand je repense àlacréationdechaquetitre,jemesouviens de la période de l’année à laquelle il aété conçu. Alafin, j’ai réalisé quece n’était peut-être pas une coïncidence. Nous vivons au rythme de la nature, comme les plantes, les arbres. J’ai dû traverser l’automne et l’hiver de ma relation avant de revenir au printemps et pouvoir m’épanouir à nouveau,telle une fleur. « J’ai appris à m’aimer moi-même. Désolée, Quels artistes vous ont particulièrement influencée pendant l’enregistrement ? Joni Mitchell, assurément, et Jaco Pastorius. Puis Milton Nascimento, parmi d’autres artistes brésiliens parce que la musique brésilienne est l’une de mes choses préférées au monde.Et Solange. J’étais obsédée et tellement émue par son album « A Seat At The Table ». La voir s’épanouir et devenir l’artiste qu’elle est aujourd’hui m’a vraiment inspirée à persévérer sur ce chemin. Vous produisez pour la première fois l’un de vosdisques. A-t-on parfois étouffé votre créativité par le passé ? Absolument. Je me demande combien d’artistes ont vécu ça. Connaissez-vous le plasticien Grayson Perry ? J’ai regardé sa sérietélé pendantle confinementoù il parle de l’art comme d’un cadeau, d’une thérapie pourles artistes. D’après lui, le meilleur moment pour êtrecréatif, c’est quand on est détendu. Ça m’a beaucoup parlé  : au fil du temps, j’ai découvert quejenepeuxécrire, et l’apprécier, que si je suis relax et que jele fais pour le plaisir.J’ai connu l’angoisse de la page blanche quand je n’étais pas détendue parce que quelque chose d’autredans ma vien’allait paset m’empêchait de focaliser sur ma musique. Votre voix brille particulièrement c’est un cliché ! » sur ces nouvelles + Page 25 22 Coopération N°29 du 14 juillet 2020 PHOTO WMG
Lianne La Havas (de son vrai nom Lianne Charlotte Barnes), voix de fée parmi les fleurs, fêtera ses 31 ans le mois prochain. Coopération N°29 du 14 juillet 2020 23  :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 1Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 2-3Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 4-5Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 6-7Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 8-9Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 10-11Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 12-13Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 14-15Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 16-17Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 18-19Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 20-21Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 22-23Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 24-25Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 26-27Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 28-29Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 30-31Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 32-33Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 34-35Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 36-37Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 38-39Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 40-41Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 42-43Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 44-45Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 46-47Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 48-49Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 50-51Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 52-53Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 54-55Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 56-57Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 58-59Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 60-61Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 62-63Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 64-65Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 66-67Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 68-69Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 70-71Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 72-73Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 74-75Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 76-77Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 78-79Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 80-81Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 82-83Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 84-85Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 86-87Coopération numéro 29 14 jui 2020 Page 88