Coopération n°28 7 jui 2020
Coopération n°28 7 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de 7 jui 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 19 Mo

  • Dans ce numéro : la Suisse presque championne d'Europe des orages d'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Action Ciifteletteg de pet etepeitieurgtorm, tultu., ln 100 gi « On fonctionne comme une boucherie de quartier grâce à notre savoir-faire et notre service personnalisé », explique Florian Degoulange. Mon métier, mon quotidien Erilui de vecia Caap ilahmeant, Suktee. lu 1009 En choisissant de devenir boucher,Florian Degoulange allie l’exigence d’une profession aux plaisirs de conseiller la clientèle.Rencontre au magasin Coop de Genève Acacias. TEXTE SOPHIE DÜRRENMATT PHOTOS NICOLASDENEVE Impressum  : Coop, région Suisse romande, CP 518,ch. du Chêne 5, 1020 Renens 1 ; 021 6334111 ; info-sr@coop.ch ; Rédaction  : CécileCauderay (resp.) 50 Coopération N°28 du 7 juillet 2020 12 GE
12 GE r + Travailler dans un métier de bouche implique un amour de la bonne chère et des plaisirs de la table. Une réalité que nous confirme Florian Degoulange (28 ans), chef boucher au magasin Coop de Genève Acacias depuis plus d’un an. « J’ai toujours voulu exercer un métier lié aux bonnes choses. J’étais très intéressé par la boulangerie, mais je suis asthmatique etcen’est pas adapté pour moi àcause des farines. Et puis desmembres de ma famille qui y travaillent m’ont aussi expliqué les horairesparticuliers quisont parfois compliqués à concilier avec une vie de famille.Du coup,j’ai opté pour un stage en boucherie et j’ai été séduit. » Conseiller les clients, échanger, faire de la vente, le jeune chef avoue être très à l’aise avec toutes les dimensions requises par le poste. « Nous avons aussi le labo traiteur pour la confection des mets à l’emporter. Ça représente aujourd’hui une part importante de la boucherie. » La qualité suisse Mais alors quelle est la tendance actuelle en matière deviande ? « Les clients sont sensibles au bio.C’est en constante augmentation. Ils préfèrentachetermoins, mais de qualité supérieure. La provenance de Suisse est aussi une notion qui revient régulièrement dans les discussions. Nousavons une majoritédeclients fidèles quinousrendentvisiteplusieurs fois par semaine et prennent le temps de cuisiner. C’est une chance, car on peut échanger. On fonctionne comme une boucherie dequartier en somme. C’est très plaisant. » Quant àlaquestiondesavoirpourquoi il achoisi le commerce dedétail et Coop en particulier, Florian Degoulange est clair  : « Pour pouvoir évoluer dans ma carrière. Ça me plairait un jour de gérer une boucherie plus grande, mais aussi de devenir gérant adjoint et même gérant d’un magasin. » ○ ACTUEL RÉGION QUESTIONS PERSO En rafale Votre produit préféré ? Les brochettes. Notamment celles avec des mélanges de viandes et marinées pour contenter tous les goûts. En famille, avec des enfants, c’est idéal. Vous cuisinez ? Non, pas beaucoup. Mon épouse cuisine très bien et elle aime beaucoup ça. Pourquoi le choix d’un métier de bouche ? J’aime conseiller et échanger avec les clients. Le contact était un critère essentiel dans le choix de ma voie professionnelle. Un hobby ou un sport ? J’ai pratiqué le basket très longtemps. J’ai arrêté car les horaires de travail sont difficilement compatibles avec des entraînements. Aujourd’hui, je pratique plutôt la randonnée. Le métier de vos rêves d’enfant ? Pompier ! Comme mon grandpère en fait. J’étais admiratif. Mais en étant asthmatique, ce n’est pas possible non plus de faire ce métier. Coopération N°28 du 7 juillet 2020 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 1Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 2-3Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 4-5Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 6-7Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 8-9Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 10-11Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 12-13Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 14-15Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 16-17Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 18-19Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 20-21Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 22-23Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 24-25Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 26-27Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 28-29Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 30-31Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 32-33Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 34-35Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 36-37Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 38-39Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 40-41Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 42-43Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 44-45Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 46-47Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 48-49Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 50-51Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 52-53Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 54-55Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 56-57Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 58-59Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 60-61Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 62-63Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 64-65Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 66-67Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 68-69Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 70-71Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 72-73Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 74-75Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 76-77Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 78-79Coopération numéro 28 7 jui 2020 Page 80