Coopération n°26 23 jun 2020
Coopération n°26 23 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de 23 jun 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 26,0 Mo

  • Dans ce numéro : cet été en Suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
FESTIVAL d'été Remisesbrûlantes sur desmarques tendance 25% SUR TOUT VALABLEJUSQU’AU 29.06.2020 Sauf sur articles déjà en promotion. Jusqu’à épuisement du stock.
PHOTO DR exemple interdiction d’entrer dans un restaurant), s’il n’a pas téléchargé SwissCovid. Une première mondiale Beaucoup de pays sont intéressés par une telle appli et planchent sur un système taillé pour leurs besoins. La particularité deSwissCovid réside dans son systèmedécentralisé et open source.Les données de contact sont enregistrées dans le téléphone et non dans un cloud. Elles s’effacentauboutde21jours automatiquement, permettant une meilleure protection de la vieprivée. Cela asuscité l’intérêt deGoogle et Apple,qui détiennentles systèmes d’exploitationmobiles Android et iOS. Phénomène rarissime dans leurs relations pas toujours amicales, les deux géants ontaccepté de travailler ensemble pour permettreàune telle appli de fonctionner sans restrictionsur leur système. Compatibilité internationale Pour queSwissCovidremplisse son rôle, il faut qu’une bonne partie de la population la télécharge. Des échanges avec les systèmes des pays voisins pourraient êtreenvisagés. Cela s’avèreparticulièrementnécessairepourdes régions frontalières comme Genève, Bâle ou le Tessin. Et aussi parceque notremode de vie actuel comprend de nombreuxvoyages, surtoutàlaveille des vacances scolaires. Depuis fin mai, SwissCovid est en phasetest auprès de l’école de recrues de Chamblon (VD), et accessible aussi aux programmateurs afin de déceler d’éventuelles failles du système.Parallèlement, le Parlement aadopté, àune très large majorité, la base légale permettant son lancement. Selon l’Office fédéral de la santé publique, le système seradésactivé une fois quelapandémieserapassée,au plus tard le 30 juin2022. ○ Bon Nouveau Le Service sanitairecoordonné(SSC), rattaché au Département fédéral de la défense,delaprotectiondelapopulation et des sports, metenréseau et coordonneles forces de sauvetage civiles et militaires lors d’événements de grande ampleur et de catastrophes avec de nombreuxpatientstouchés. Pourquoiletraçagedes contacts estdenouveau d’actualité ? Le nombre decas en Suisse est très bas. Mais nous nous trouvons face àune deuxième vaguepotentielle.Il s’agit donc d’interrompreautantque possible la chaîne de transmission. Pourquoiest-cesicompliqué ? Parceque pour chaquepatient testé positif, on doit s’attendreàplusieurs personnes de contact. Cela signifie qu’il faut identifier chaque individu ayant été en contact étroit avec lui. Ces personnes sontappeléestousles jours pendantleurquarantaine pour êtreévaluées surleurétatdesanté. Quiest responsable de cette gestiondes contacts ? Les cantons. Ils mettent àdisposition les ressources nécessaires et surveillentles processus. C’est toutefois l’Office fédéral de la santé publique qui décide dutraçage des contacts, ceci en raison de l’évaluation nationale du risqueetdelasituation. Quel est le rôle du Service sanitaire coordonné en matière de traçage des contacts ? 1achetée +1gratuite O% de sucre Bonvalabledu23.06.-05.07.2020 danslalimitedesstocksdisponibles.Noncumulableavec d’autresbonsouactions. Citron -Pomme 75cL O% d‘édulcorants Orange -Fleurdesureau75cL Menthe -Concombre75cL 2 063000 644818 FAMILLE SWISSCOVID « Il faut interrompre la chaîne de transmission » Stefan Trachsel (55 ans) Chef du Service sanitaire coordonné (SSC) Nous soutenons les cantons de manièrecoordonnée.Nousmettons par exemple à disposition le logiciel gratuit de traçage des contacts « IES Contact Manager ». En 2009 déjà, quand la grippe porcine sévissait en Suisse,onarecouru àcet outil. Le problème est qu’actuellement, il n’y aplus que l’armée et quatre cantons qui l’utilisent. Les autres cantons ont trouvé leurs propres solutions. Je trouve cela peuoptimal. En cas depandémie, une solution décentralisée n’est pas lemeilleur choix. Beaucoup de gens habitent en effet un autre canton que celui où ils travaillent. Beaucoupdegens sont inquiets pour la sécurité de leurs données avecl’application SwissCovid. Lesdonnées sont conservées surles smartphones eux-mêmes et ne sont pas collectées de manière centralisée, ceque de nombreux responsables delaprotection des données considèrent comme très sûr. Avec son protocole nommé « DP-3T », les deux hautes écoles technologiques ont développé une solution qui est reprise pard’autrespays. SYS BON NUMÉRIQUE àactiver dans l’appli Supercard PUBLICITÉ



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 1Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 2-3Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 4-5Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 6-7Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 8-9Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 10-11Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 12-13Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 14-15Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 16-17Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 18-19Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 20-21Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 22-23Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 24-25Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 26-27Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 28-29Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 30-31Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 32-33Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 34-35Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 36-37Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 38-39Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 40-41Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 42-43Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 44-45Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 46-47Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 48-49Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 50-51Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 52-53Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 54-55Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 56-57Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 58-59Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 60-61Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 62-63Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 64-65Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 66-67Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 68-69Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 70-71Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 72-73Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 74-75Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 76-77Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 78-79Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 80-81Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 82-83Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 84-85Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 86-87Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 88-89Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 90-91Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 92-93Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 94-95Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 96-97Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 98-99Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 100-101Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 102-103Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 104-105Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 106-107Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 108-109Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 110-111Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 112-113Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 114-115Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 116-117Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 118-119Coopération numéro 26 23 jun 2020 Page 120