Coopération n°25 16 jun 2020
Coopération n°25 16 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de 16 jun 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 25,6 Mo

  • Dans ce numéro : au pays de la carotte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Ce sont des retrouvailles inhabituelles. Lui, 55 ans, grand, cheveux sombres. Elle,2ans, plutôt petite, blanche devant et noire derrière. Le vétérinaire Vitus Gartmann, d’Ilanz (GR), se tientdevant la chèvre Paula, de Sagogn (GR). « Je l’ai Parrainez une chèvre ! Parrainezpour95fr. parété une chèvredes montagnes grisonnes. En tant queparrain ou marraine, vous pourrez rencontrer votre chèvredans l’alpage. Vous recevrez en outreunbon morceau de fromage àlafindel’été.Ouoffrez ce parrainageàlapersonnedevotrechoix. Pour plus d’informations ou pour choisir directementvotrechèvre, rendez-vous surlelienci-dessous : www.coopparrainage.ch Prêtes pour les alpages AAlp Sust Peil (GR), la saison en altitudeacommencé pour la chèvrePaula et ses congénères. Mais avant la montéedutroupeau, un petit check-uppar le vétérinaireest de rigueur. mise au monde parcésarienne en 2018 », raconte notreinterlocuteur. Consultation obligatoire Paula s’apprête àvivre son premier été surl’alpageAlp Sust Peil, au-dessus de PARRAINER UNE CHÈVRE, UNACTE DESOLIDARITÉ ! Merci de m’envoyer la documentation relative au parrainage de chèvres. Nom/Prénom Rue/N°NPA/Lieu Coupon àretourner à : Parrainage Coop pourles régionsdemontagne CP 2550 4000 Bâle Vals (GR). Ce samedi, Vitus Gartmanns’estrendu surplace pour ausculterles quelque 250 chèvres qui vont passer l’été sur leflanc de la montagne, et vérifier leur état desanté. Levétérinaireest particulièrementattentif aux Prière d’écrire en majuscules 62 Coopération N°25 du 16 juin 2020
PHOTO HEINER H.SCHMITT signes de pseudotuberculose.Cette maladieprovoquedes abcès faisantapparaître des bosses au niveau de la gorge, des épaules et des hanches. « Quand ces bosses éclatent,elles laissentsortir du pus qui peut rapidement contaminer toutletroupeau », nous expliquelespécialiste. La consultationest obligatoire. Les bêtes atteintes sont déclarées inaptespar le vétérinaireetnepeuvent pasrester surl’alpage. Aujourd’hui, elles sont quatre –trois souffrantdepseudotuberculose et une autreprésentant une mycose.Conclusion de Vitus Gartmann : « C’est certes plus que la dernière fois, maisglobalement, c’est beaucoup mieux qu’avant. » Une fois guéries, les chèvres concernées pourront rejoindre leurs congénères. Un difficile au revoir Après avoir été auscultées puis vermifugées, les chèvres saines sont lâchées surlepré. Ici, surles pentesabruptes, à environ 1700 à2300 mètres au-dessus Le vétérinaire Vitus Gartmannexamine Paula. Seules les chèvres en bonne santé sont autorisées àpasser l’été dans les alpages. ACTE N°241 Entretien des paysages de montagne avec des expertes Les chèvres sont appréciées dans les montagnes car elles contribuent à l’entretien des paysages traditionnels. Atravers le ParrainageCoop pour les régions de montagne, nous venons en aide aux populations de ces régions depuis 75 ans. Vous aussi, vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice en parrainant une chèvre ; vous recevrez en plus, en guise de remerciement, un délicieux fromage. www.des-paroles-aux-actes.ch/241 du niveau de la mer, elles vont pouvoir se régaler de bonnes herbes des alpages jusqu’àlafinseptembre. Leur chevrière transformeraleurlait surplace pour en fairedufromaged’alpage. Alors que laplupart se séparent de leurs congénères sans un regard en arrière, Paula semble avoirdes difficultésàquitter « son » fermier.S’il s’éloigne, elle le suit. Vitus Gartmannobserve la scène : « Les chèvres sont des animaux sensibles, et il yamanifestementunlien particulier entre ces deux-là. » Mais il ne s’inquiète pas, carilsaitque la jeune demoiselle seratrèsbienlà-haut.Elleet ses compagnes ne profiteront pas uniquement debeaucoup d’air frais, d’une bonne nourriture etdes soins du personnel de l’alpage. Il est certain qu’elles recevrontaussi la visitedeparrains et marraines, ce qui veut dire beaucoup de caresses et d’animation. « Les chèvres sont des petites curieuses et elles ne pensentqu’às’amuser », conclut-il. ○ NKE ACTUEL DESPAROLES AUXACTES Corégones de la Maison tropicale Les corégones sont des poissons comestibles très appréciés des Suisses. Malheureusement, ils se font de plus en plus raresdansles eaux du pays. Afin de répondre à la demande en poissons d’élevage durable et local, Coop et la Maison tropicale de Frutigen, dans l’Oberland bernois, mettent en place ensemble un élevage. La Maison tropicale produit déjà des perches, des sandres et des esturgeons. Désormais, le savoir-faire des pisciculteurs, ainsi que l’infrastructure et l’eaudes montagnes, seront également utilisés pour l’élevage de corégones, une espèce proche du saumon. Les quantités sont encore très limitées. C’est pourquoi ces poissons ne seront vendus dans un premier temps que dans certains rayons de poissonnerie ducanton de Berne,etcependantune courte période. Ils yseront néanmoins grandementappréciés. L’offresera progressivementdéveloppée pour que les amateurs de poissons des autres régions puissent eux aussi en profiter. NKE Coopération N°25 du 16 juin 2020 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 1Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 2-3Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 4-5Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 6-7Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 8-9Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 10-11Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 12-13Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 14-15Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 16-17Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 18-19Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 20-21Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 22-23Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 24-25Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 26-27Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 28-29Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 30-31Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 32-33Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 34-35Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 36-37Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 38-39Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 40-41Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 42-43Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 44-45Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 46-47Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 48-49Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 50-51Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 52-53Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 54-55Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 56-57Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 58-59Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 60-61Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 62-63Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 64-65Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 66-67Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 68-69Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 70-71Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 72-73Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 74-75Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 76-77Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 78-79Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 80-81Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 82-83Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 84-85Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 86-87Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 88-89Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 90-91Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 92-93Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 94-95Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 96-97Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 98-99Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 100-101Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 102-103Coopération numéro 25 16 jun 2020 Page 104