Coopération n°24 9 jun 2020
Coopération n°24 9 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de 9 jun 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 21,6 Mo

  • Dans ce numéro : nos mains, comment elles fonctionnent et nous protègent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Quefaire de ses mains ? Observez autour de vous, il est rare de voir des personnes dont les mains restent immobiles. Toucher un objet, jouer avec ses mains, rassure. La main expressive. Toujours active. 18 Coopération N°24 du 9juin 2020
tingue également. « Dans la protection personnelle,lors d’une chute, d’une flamme quinousarrive au visage, ou lors d’une agression, soit par unanimal ou parunêtrehumain, la main seralapremièrebarrièrequi protégeranotretête, notre ventre ounotre thorax, qui sont des zones vitales, poursuit le D r Wehrli. On sacrifie automatiquement samain lors d’une chuteplutôtque de se casser le nez. Elle est de ce fait le premier organe lésé par contusion, entorse, fracture, plaieoubrûlure. » Ce n’est alors pas unhasard sila chirurgie delamain est devenue une spécialisation àpart entière, avec une formation spécifiqueenmicrochirurgie. D’une part par lataille des éléments àtraiter, etd’autre part, par le nombre de disciplines médicales impliquées, comme lerésume lechirurgien  : « La chirurgiedelamain avulejourcar,en urgence,avant sa création, on sollicitait des orthopédistes, des plasticiens, des chirurgiens vasculaires et des microchirurgiens. Ainsi, quatre disciplines différentes étaient nécessaires pour réparerenurgence les structures d’une main. » Nos mains parlent Dans le langage corporel, les mains jouent également unrôle depremier plan sans que l’on s’en rende compte. On les utilise, non pas demanière inconsciente, mais mi-consciente. Joëlle Rossier,synergologue, expliqueladifférence  : « Unepupille se dilate de manière « Se frotter lesmains indique une certaine gêne » JOËLLE ROSSIER, SYNERGOLOGUE inconsciente,enfonction de la luminosité, par exemple. Par contre, faire remarquer àune personne qu’elle tenait ses mains dans les poches en discutant avec son chef, si elle ne l’avait pasréalisé sur lemoment, àprésent elle s’en rappelle.Elleaeuungestemi-conscient. » Comprendre le langage corporel La synergologieest une discipline quia pour objectif de répertorier et décrypter le langage corporel. Elle s’intéresse à toutes les occurrences corporelles se produisant sur le corps humain dans une interaction de communication. Et sans surprise,làaussi,les mains représentent un vaste terrain d’étude. « On identifiequatreoccurrences corporelles impliquant les mains, poursuit Joëlle Rossier,formatriceàl’Institut suisse de synergologie àLausanne, l’un des cinq instituts dans lemonde qui forment à cette discipline. 1)Les mains qui se posent sur une partie du corps. 2) Les mains qui utilisent unobjet pour communiquer avec autrui –car ce qu’on communiqueàunobjet c’est souvent ce quel’onnecommuniquepas àson interlocuteur. 3) Les mains quisepromènent dans l’espace, comme pointer dudoigt, parexemple.Et4), lorsque lesmains se rejoignent. » L’experte donne quelques clés de lecturepourdéchiffrerlelangage des mains dans l’encadréci-contre. Al’ère du numérique Nos mains évoluent avec leur temps. Comme nombredemétiers manuels ont disparu, remplacés par des machines, on pourrait penser quel’onsesertmoins de cet organe aujourd’hui. Iln’en est rien. Les appareils àreconnaissance vocale en sontunbon exemple.Ils n’ont pas obtenu le succès espéré, justement parcequ’ils ne sollicitentpas nos mains. « Avec lareconnaissance vocale, onest dans un rapportpurement intellectuel, plus virtuel. On parle. Alors qu’avec les mains nous agissons et Page 20 ZOOM LA MAIN QUE DISENT NOS MAINS ? Quelques exemples de Joëlle Rossier,synergologueAvoir les mains sous la table dans une conversation peut indiquer que l’on ne souhaite pas s’impliquer dans une relation, que l’on ne souhaite pas s’engager dans la discussion.Faire tourner un objet, un crayon, un stylo, entre ses doigts en parlant indique que la personne est en pleine réflexion, en parallèle àla discussion.Jeter un objet un peu plus loin de soi, indique un désaccord avec son interlocuteur,une dissociation.Rapprocher un objet se trouvant sur la table de soi  : indique une envie de s’impliquer davantage dans la discussion, ou de convaincre son interlocuteur de quelque chose.Montrer la paume de sa main dressée en face de son interlocuteur est signe de rejet. Telunmur.Lapersonne met une barrière de distanciation avec son interlocuteur.Tirer sur ses habits, soncol de chemise, ses manches  : c’est le geste d’une personne qui souhaite reprendre son autorité.Sefrotter les mains indique une gêne. La personne est mal àl’aise, soit elle n’est pas assez sûre d’elle, de ce qu’elle va dire, soit elle ne sait pas encore comment elle va le dire.Setoucher le visage, se gratter le nez (microdémangeaisons)  : il yaun décalageentre ce que pense ou ressent la personne et ce qu’elle dit. Coopération N°24 du 9juin 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 1Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 2-3Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 4-5Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 6-7Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 8-9Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 10-11Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 12-13Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 14-15Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 16-17Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 18-19Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 20-21Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 22-23Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 24-25Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 26-27Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 28-29Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 30-31Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 32-33Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 34-35Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 36-37Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 38-39Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 40-41Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 42-43Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 44-45Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 46-47Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 48-49Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 50-51Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 52-53Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 54-55Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 56-57Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 58-59Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 60-61Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 62-63Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 64-65Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 66-67Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 68-69Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 70-71Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 72-73Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 74-75Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 76-77Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 78-79Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 80-81Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 82-83Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 84-85Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 86-87Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 88-89Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 90-91Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 92-93Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 94-95Coopération numéro 24 9 jun 2020 Page 96