Coopération n°21 18 mai 2020
Coopération n°21 18 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de 18 mai 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 23,7 Mo

  • Dans ce numéro : côté coeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
NOUveAUtéS de mArqUe CheZ COOp du mardi 19 mai, au samedi 30 mai 2020, dans la limite des stocks disponibles. * en vente uniquement dans certains magasins 10% Prix de lancement 1.75 Prix normal 1.95 *
INTERVIEW ALEXANDREJOLLIEN prudent etvigilant pour que jamais desimpératifséconomiques ou desintérêts partisans ne viennent entraver la poursuite dubien commun. Plus que jamais, nous avons besoin de passer du « je » au « nous » dans la transparence. Pour tout ce qui concerne la santé, je fais entièrement confiance au corps médical, auxscientifiques. Par exemplesiunvaccin était préconisé ? C’est sans hésiter quejeleferais. D’ailleurs, notons que l’on nesevaccine pasuniquementpourseprotégermais pour éviter que des maladies ne se répandent. On protège ainsi des populations qui sont déjà fragilisées. Mais là encore, il faut une transparence totale, quelasanté soit l’objectif et nonque cela serve lacupidité delobbyistes sans foi ni loi. Pourtant,face àcette pandémie, il yabeaucoup d’incertitudes, d’avis contradictoires. Est-ce au fond une confiance par défaut ? La confiance ne congédie pas l’esprit critique, bien au contraire. Elle n’est pas aveugle et ouvre grand les yeux sur ce qui est. C’est une confiance de fond, d’abord enlabienveillance des êtres humains, parexemple,ennevoyantpas le complot, la duplicité partout. Très prosaïquement, dans lecas précis du virus, j’appliqueàla lettreceque me dit mon généraliste etjenedilapide pas mes forces dans le soupçon ni la méfiance.Ilfautêtreconstructif, sortir des passions tristes. Et ce n’est pas être un mouton docile quedefaire confiance à la science qui, ainsi quel’a montréKarlPopper (ndlr : philosophe autrichien, 1902−1994), progresse par étapes, par expérimentations, par réfutations, par discussions. Là aussi, il faut rester humble.Personnellement,jen’aipas les compétences de trancher surdes études quitouchentundomaine dontj’ignore presque tout. Les virologues annoncent que le virus pourrait persister encore des PHOTO GETTYIMAGES Alexandre Jollien travaille àunnouveau livre et tourne dans un film. mois, voire des années. Comment apprendre àvivre avec ? La vie est tragique. On peut « claquer » d’une minuteàl’autre.Avant le coronavirus, mille et un dangers nous guettaient sans même qu’onnelesache.Voilà qui pose laquestion de notre rapport àlamort, àl’impuissance.Pouvons-nous toutgérer ? Lephilosophe grec Epictète proposait une pratique toute simple:distinguer ce quidépend de nous et ce qui n’en dépend pas. C’est-à-dire ? Au fond,ilyadeuxchantiers : se protéger dumal et oser l’abandon, moins s’accrocher àsapetite personne afin de réhabiliter le collectif. Peut-être quebienavant le confinementsévissait un autreconfinement. La tentationest grande aujourd’hui de rester dans sa bulle individualiste. Paradoxalement, le fait de devoir appliquer les distances sanitaires parrapport auxautrespourrait être l’occasion de revisiter ce qui nous unit, ce qui nous rassemble plus profondément. Comment espérez-vous l’après ? J’espèredetoutmon cœur qu’il yauraune remise en question, précisément pour inaugurer un autremode de vie. Quel’on s’interrogera concrètement sur les gens mis sur latouche, sur les défavorisés et quel’onrevisiteranos priorités. Bref, que l’on ressortira plus solidaires, plus altruistes et généreux, conscients et reconnaissantsd’habiter tousensemble au sein de cette grande famille. ○ ALEXANDRE ENDEUX MOTS Philosophe, écrivain, conférencier et chroniqueur,Alexandre Jollien avulejourà Sierre (VS) en 1975. Infirme moteur cérébral de naissance, il apassé dix-sept années de sa vie en institution spécialisée, tout en parvenant àsuivre une scolarité dite « normale ». Il étudie ensuite la philosophie àl’Université de Fribourg, avec une licence ès lettres (master) en 2004. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont « Eloge de la faiblesse », « Le philosophe nu » ou « La sagesse espiègle ». Coopération N°21 du 18 mai 2020 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 1Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 2-3Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 4-5Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 6-7Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 8-9Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 10-11Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 12-13Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 14-15Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 16-17Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 18-19Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 20-21Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 22-23Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 24-25Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 26-27Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 28-29Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 30-31Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 32-33Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 34-35Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 36-37Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 38-39Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 40-41Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 42-43Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 44-45Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 46-47Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 48-49Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 50-51Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 52-53Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 54-55Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 56-57Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 58-59Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 60-61Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 62-63Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 64-65Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 66-67Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 68-69Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 70-71Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 72-73Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 74-75Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 76-77Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 78-79Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 80-81Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 82-83Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 84-85Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 86-87Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 88-89Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 90-91Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 92-93Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 94-95Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 96-97Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 98-99Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 100-101Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 102-103Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 104