Coopération n°21 18 mai 2020
Coopération n°21 18 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de 18 mai 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 23,7 Mo

  • Dans ce numéro : côté coeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ZOOM SANTÉ EN BREF Spinning dans une salle de fitness, jogging ou stretching dans la nature, peu importe, l’important est de pratiquer une activité sportive afin d’augmenter les pulsations et contraindre le cœur àdavantage pomper. Le cœur pompe jusqu’à 10 000 litres de sang par jour. Il produit chaque jour l’équivalent de l’énergie dont abesoinuncamion pour parcourir 32 kilomètres. Lors d’un arrêt cardiaque, la personne perd conscience en moins de dix secondes. Le chocolat noir diminue le risque d’infarctus et d’AVC. Il est vraiment possible de mourir d’un cœur brisé. autres organes, subissentdes dommages irréversibles. » Le cœur d’un fœtus humain commence àbattre dès la quatrième semaine de grossesse. Tout d’abord très doucement,etdemanièreimperceptible pour la future maman. C’est la premièreéchographie, réalisée en général au cours de la huitième semaine de grossesse,qui révèle le boum-boum du petit cœur. Une incroyable efficacité Chez unadulte, le cœur effectue en moyenne 100 000 battements par jour, soit 3,6 millions paranetprèsde2,9 milliards en 80 ans. Il est conçu pour fonctionner pendant 800000 à 900000 heures, alors que lemoteur d’une voiture est destiné àtourner pendant5000 heures seulement. Il produit chaquejour PHOTOS GETTY IMAGES l’équivalentdel’énergiedontabesoin un camion pour parcourir 32kilomètres. En d’autres termes, le cœur-camion pourrait faire unaller-retour jusqu’à la Lune en 66 ans ! Chez certaines personnes, toutefois, le moteur commence à un moment donné àtoussoter, voire àtomber en panne. « Les maladies cardiaques les plus fréquentes sont des problèmes circulatoires du muscle du cœur, qui se manifestentpar une angine de poitrine et un infarctus, explique Hans Rickli. Il ya ensuite les valvulopathies, qui surviennent principalement quand la personne prend de l’âge. Les insuffisances cardiaques sont, elles aussi, assez fréquentes. » Pour certains individus, les problèmes finissent par prendre detelles 18 Coopération N°21 du 18 mai 2020
proportions qu’ils ont besoin d’une greffe. Selon Swisstransplant, 39 cœurs, mais également 232 reins, 166 foies, 39 poumons et 25 pancréas ont été transplantésl’année dernière. Fin 2019, 1415 personnes attendaient un don d’organe –et113 d’entreelles avaient besoin d’un cœur. La premièregreffe de cœur aété réalisée le 3décembre 1967 àCape Town (Afrique duSud) ; le chirurgien Christiaan Barnard (1922–2001) est devenu une légende.Ces opérations sontaujourd’hui fréquentes et lesgreffésont énormément gagné en qualité devie. « Une transplantation cardiaquedureenviron quatre heures et la convalescence demande de deux àtrois mois, indique le spécialiste. Les patients peuvent ensuite retrouver une vie normale, sans restrictions majeures. » Ils doivent uniquementprendredes médicaments immunosuppresseurs, afin d’éviter que le corps considère l’organe greffé comme un corps étranger et le rejette. Pour les malchanceux, des problèmes cardiaques surviennentaprès un événement quelconque, comme une simple infection. « Certains virus peuvent provoquer une inflammation dans l’intestin quiàson tourpeutdéclencher quelques jours ou quelques semaines plus tard une inflammation du muscle cardiaque, dévoile le cardiologue. Lorsque cette inflammation, appelée myocardite, atteint également lepéricarde, elle s’accompagne de douleurs thoraciquesrespiratoires. Si l’inflammation ne touche que le muscle cardiaque, elle peut s’exprimer par delafatigue, de la somnolence et, le cas échéant, un essoufflement en cas d’efforts. » Les mêmes symptômes peuvent apparaître après un rhume ou une infection grippale que l’onalaissé traîner. Beaucoup d’inflammations du muscle cardiaque restent asymptomatiques, mais il arrive, dans quelques rares cas, qu’elles provoquent des perturbations du rythme cardiaque fatales. En règle générale, les maladies cardiaques sont repérables lors d’efforts. Une insuffisance cardiaque, parexemple,sereconnaît àune faiblesse inhabituelle et àun manque de souffle. Pour qui souhaite réduire le risque de maladie cardiaque, ilest conseillé de mener une bonne hygiène de vie : alimentation équilibrée, suffisamment d’exercice physique,éviter Page 20 Coopération N°21 du 18 mai 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 1Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 2-3Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 4-5Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 6-7Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 8-9Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 10-11Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 12-13Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 14-15Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 16-17Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 18-19Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 20-21Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 22-23Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 24-25Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 26-27Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 28-29Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 30-31Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 32-33Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 34-35Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 36-37Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 38-39Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 40-41Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 42-43Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 44-45Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 46-47Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 48-49Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 50-51Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 52-53Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 54-55Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 56-57Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 58-59Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 60-61Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 62-63Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 64-65Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 66-67Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 68-69Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 70-71Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 72-73Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 74-75Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 76-77Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 78-79Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 80-81Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 82-83Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 84-85Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 86-87Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 88-89Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 90-91Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 92-93Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 94-95Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 96-97Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 98-99Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 100-101Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 102-103Coopération numéro 21 18 mai 2020 Page 104