Coopération n°20 12 mai 2020
Coopération n°20 12 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de 12 mai 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 24,0 Mo

  • Dans ce numéro : précieux savon pour sauver des vies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
ZOOM LE SAVON des femmes souhaitant confectionner un produit conformeàleurs attentesetsensiblesaux thématiques environnementales, le « zéro déchet » en particulier. « J’ai commencé àfabriquer du savon il yadouze ans environ, quand certains de mes patients (ndlr:infirmièreengériatriedeformation, elle exerce aujourd’huicomme réflexologueetpédicure) me parlaientdeleurs problèmes de peau.Cela m’aintriguée et j’ai découvert toutununivers. » Secrets de composition Mais de quoi donc est fait ce produit miracle ? « Il yatrois ingrédients essentiels : l’eau, la graisse ou l’huile et la soudecaustique.Lesecretréside dans l’association des différents types d’huile et des liquides : l’eau, mais aussi le lait de brebis ou celui de chèvre conviennent très bien, tout comme les jus de concombre ou de pastèque », précise Corinna Zacheo. Etdepoursuivre : « Il existe des huiles plus riches, d’autres plus légères, pour les exigences de chacun. Le beurredekaritéoucelui d’avocat, sont très nourrissants et se prêtent bien àlafabrication de savons pour les peauxdélicates ou très sèches ; l’huile de coco,plussèche,convient aux peaux plus grasses, tout comme l’huile de carthame. » Par contre, les huiles essentielles ont souvent une action limitée, mais donnent unparfum particulier àlasavonnette. « Les huiles d’agrumes ou de lemon-grass onttendance àlégèrement dessécher la peau et àavoir un pouvoirdégraissant, alors quelepatchouli l’apaise », ajoute l’artisane. Corinna Zacheo est devenue une spécialistedes savons et en fabriqueplusieurs centaines de pièces de plus de vingtvariétéschaqueannée. « Mais je ne les vends pas tous immédiatement. J’en conserve LE SAVON, TOUTE UNE HISTOIRE ! En bref 2 e millénaire avant J.-C. La trace la plus ancienne de l’existence du savon figure sur une tablette sumérienne, datant de plus de 4000 ans, qui mentionne une recette à base d’alcali et d’huile de cannelle. Al’époque, le savon ne servait pas ànettoyer,mais à désinfecter les blessures. Des témoignages figurent aussi dans les papyrus égyptiens, tandis que Pline l’Ancien cite un stock, car comme le bon vin, une savonnette se bonifie avec letemps. Elle devient plus délicate, se consomme moins rapidement etmousse plus. Quand elle vient juste d’être fabriquée, elle est beaucoup plus alcaline et donc encoreagressive. » Le savon liquide, non alcalin et « petit cousin » de la savonnette solide, compte ces dernières semaines parmi les articles les plus vendus –de même queles produits désinfectants –comme nous le confirme Christian Koch, directeurdeSteinfels Swiss, l’entreprise quiproduit, entreautres, lessavons liquides Naturaline et Wel !, ainsi queleliquide désinfectant pour Coop. « Les clients apprécient la facilité etleconfort d’utilisation qu’offrent les savons liquides au quotidien. C’est pourquoi la plupart d’entre eux les utilisent. Normalement, nous en produisons environ 1000 tonnes. Mais en raison de la pandémie, ce sont 20% de plus. Nous fabriquons également beaucoup deproduits désinfectants. En ce moment, les chiffres pour une semaine sont ceux quenousconnaissons habituellementsur l’ensemble de l’année. » Mais si le désinfectant est toutaussi efficace quelesavon contre le virus, il ne nettoie pasles mains, comme le rappelle Christian Koch. Selon lui, un bon savon doit convenir pour des lavages fréquents, surtout dans cette période de Covid-19. « Unbon savondoitêtreadapté àunlavage fréquent des mains, surtout encemoment, pendantlacrise sanitaire. Il estnotammentimportant qu’il ait un pH neutre respectueux del’épiderme (env. 5,5), qu’il contienne des agents nourrissants et qu’il affiche une bonne tolérance cutanée,testée dermatologiquement. » ○ le « sapo » des Gaulois qui l’utilisaient àdes fins cosmétiques pour leurs cheveux. Au II e siècle, Galien le désigne comme médicament et outil d’hygiène corporelle. Mais ce sont les Arabes qui inventèrent le savon solide tel que nous le connaissons aujourd’hui : le savon d’Alep est en effet l’ancêtre des savons actuels. Lire également lespages 20 et 21 XIX e siècle 18 Coopération N°20 du 12 mai 2020 PHOTOS SHUTTERSTOCK, ALAMY
Le Moyen Age voit apparaître des savonneries sur les côtes de la Méditerranée, avec notamment le savon de Marseille. En Suisse, les registres des corporations de Bâle du XVI e siècle montrent que la fabrication de savon, ainsi que celle de chandelles, était une activité accessoire des bouchers, qui avaient à disposition du saindoux. Années1930 Se laver les mains : un geste du quotidien qui n’a jamais été aussi fréquent qu’aujourd’hui. Au XIX e siècle, on découvre les propriétés sanitairesdu savon et on commence àle produireindustriellement, grâce aussi au chimiste et médecin français Nicolas Leblanc, qui découvrit comment extraire du carbonate de sodium àpartir du sel : de produit artisanal de luxe, le savon devient un produit d’usage courant.En1865, l’entrepreneur américain William Sheppard brevette la formule du savon liquide qui connaîtra un grand succès dans le monde entier. Le saviez-vous ? L’expression « soap opera » désigne àl’origine les récits par épisodes retransmis àlaradio dans les années 1930 et sponsorisés par les fabricants de savon et de produits détergents. Coopération N°20 du 12 mai 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 1Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 2-3Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 4-5Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 6-7Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 8-9Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 10-11Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 12-13Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 14-15Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 16-17Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 18-19Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 20-21Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 22-23Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 24-25Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 26-27Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 28-29Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 30-31Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 32-33Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 34-35Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 36-37Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 38-39Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 40-41Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 42-43Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 44-45Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 46-47Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 48-49Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 50-51Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 52-53Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 54-55Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 56-57Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 58-59Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 60-61Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 62-63Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 64-65Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 66-67Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 68-69Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 70-71Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 72-73Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 74-75Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 76-77Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 78-79Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 80-81Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 82-83Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 84-85Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 86-87Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 88-89Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 90-91Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 92-93Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 94-95Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 96-97Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 98-99Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 100-101Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 102-103Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 104-105Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 106-107Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 108-109Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 110-111Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 112-113Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 114-115Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 116-117Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 118-119Coopération numéro 20 12 mai 2020 Page 120