Coopération n°2 12 jan 2016
Coopération n°2 12 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de 12 jan 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 38,3 Mo

  • Dans ce numéro : du plaisir avant tout !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
MarquesenactionchezCoop. Du mardi 12 janvier au samedi 16 janvier 2016, dans la limite des stocksdisponibles 20% pour l´achat d´au moins 2 produits KNORR par exemple PROFITEZ MAINTENANT !
Opinions Le sondage Quand avez-vous appris à skier ? 13% Jamais 6% À l’âge adulte 8% Entre 12 et 18 ans 28% Avant 12 ans 45% Avant 7 ans Sondage réalisé par l’Institut Link auprès d’une population représentative de 500 personnes. Photo Alamy Quand j’ai appris à faire du ski ? « Avant d’aller à l’école primaire » (donc avant d’avoir 7 ans) répondent près de la moitié des Suisses (45%) interrogés pour ce sondage. > 59% des 15–29 ans, 48% des 30–44 ans, 45% des 45–59 ans et 27% des 60–74 ans ont appris à skier avant l’âge de 7 ans. > « Pendant l’école primaire », c’est-à-dire VOUS NOUS ÉCRIVEZ Les étoiles « Offrez du bonheur », N°45 à 52 Ces étoiles qui ont éclairé le journal Je ne vais pas manquer de vous dire, de France voisine, que vos étoiles « Offrez du bonheur », qui ont éclairé le journal durant la période de l’Avent étaient bienvenues, et bravo pour les attentions, renouvelées, chaque semaine (…) J’ai bien apprécié cet esprit (…) Meilleurs vœux pour 2016 ! Christine Caille, Molay (F) Envoyez vos réactions  : www.cooperation.ch/opinions jusqu’à 12 ans  : 32% des 60–74 ans et 21% des 15–29 ans ont appris à faire du ski jusqu’à cet âge. > 10% des hommes ont appris le ski entre 12 et 18 ans. > « Je n’ai jamais appris à skier »  : c’est ce que disent 15% des dames et 12% des hommes, 16% des Romands et 13% des Alémaniques. Sur le zoom « Bon débarras », N°1 Je vais commencer par… Je n’aime pas le désordre, donc chez moi ça va assez bien, mais, dans certaines armoires, il y a des cartons qui sont remplis de toutes sortes d’objets pour faire de jolies décorations  : Noël, Pâques, Carnaval, anniversaires ! Je vais commercer par mes huit cartons bien remplis et je vais trier et jeter tout ce qui est abîmé ou vieux. (…) Giuliana Maderi@ Changement radical L’article est très juste. Mais l’appliquer rigoureusement peut s’avérer parfois problématique. Photographier un objet est une très bonne Sur le web ⊲ D’un clic, vous pouvez avoir tous les détails de ce sondage sur le site de « Coopération »  : cooperation.ch/sondage solution. C’est en effet grâce aux techniques modernes que la vie a radicalement changé. Musique, lecture, photos, habits, cuisine, informatique et Internet n’ont pratiquement plus aucune valeur affective (…) On vit dans l’immédiateté, et le rejet du passé est presque instantané (…) On vire doucement sa cuti vers d’autres défauts, tels que la radinerie et l’avarice. Et si on attend aussi beaucoup des autres, qu’a-t-on ainsi à leur offrir en échange ? Cette notion « d’humilité pratique » semble plutôt mettre en lumière un individualisme forcené qui tue tout à petit feu. Il est vrai cependant que la tendance à vivre avec beaucoup moins est dans l’air depuis de nombreuses années (…) Marjolaine Regard@ À lire en entier  : www.cooperation.ch/zoom Coopération N°2 du 12 janvier 2016 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 1Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 2-3Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 4-5Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 6-7Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 8-9Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 10-11Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 12-13Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 14-15Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 16-17Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 18-19Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 20-21Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 22-23Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 24-25Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 26-27Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 28-29Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 30-31Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 32-33Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 34-35Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 36-37Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 38-39Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 40-41Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 42-43Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 44-45Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 46-47Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 48-49Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 50-51Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 52-53Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 54-55Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 56-57Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 58-59Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 60-61Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 62-63Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 64-65Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 66-67Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 68-69Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 70-71Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 72-73Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 74-75Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 76-77Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 78-79Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 80-81Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 82-83Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 84-85Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 86-87Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 88-89Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 90-91Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 92-93Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 94-95Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 96-97Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 98-99Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 100-101Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 102-103Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 104-105Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 106-107Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 108