Coopération n°2 12 jan 2016
Coopération n°2 12 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de 12 jan 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 38,3 Mo

  • Dans ce numéro : du plaisir avant tout !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
ACTION ! Magnifique Sardaigne Un vrai paradis en Méditerranée àunprix calculé au plus juste ! Voyage accompagné par un guide suisse ! Places limitées, réservez sans tarder ! Voyage exclusif du 18 au 24 mai 2016 Ce voyage car-tours arencontré unénorme succès en2015 ! La Sardaigne est un véritable paradis, avec des criques bordées d’eau turquoise,des plages de sable fin et des routes panoramiques à couper le souffle.Et il y a naturellement aussi des trésors culturels fantastiques du passé mouvementé de cette île superbe. Votre programme de voyage 1er jour,mercredi 18 mai 2016 –Trajet jusqu’à Gênes Trajet en car spécial confortable jusqu’à Gênes.Là, vous aurez le temps de visiter les vieux quartiers de la plus grande ville portuaire d’Italie.Le soir,un ferry nous emmène vers la Sardaigne.Nuit à bord. 2e jour, jeudi 19 mai 2016 –Porto Torres –Costa Smeralda –Orosei Nous longeons la côte jusqu’au village de Castelsardo, un vrai bijou à la situation spectaculaire dominant la mer. Plus tard, nous allons sur la Costa Smeralda. Formations rocheuses étonnantes, mer cristalline, superbes plages de sable et stations touristiques mondaines caractérisent cet endroit magnifique.Nuitée à Orosei. 3e jour,vendredi 20 mai 2016 – Orosei –Cagliari Cette journée forme un joli contraste avec la veille et fait apparaître de manière resplendissante la diversitédelaSardaigne.Le trajet à travers le massif du Gennargentu est l’un des plus pittoresques de l’île.Nous roulons sur des routes sinueuses jusqu’à une altitude de 1100m. La route tortueuse que nous empruntons pour la descente jusqu’à Tortoli nous offre une vue spectaculaire sur la montagne et la mer. Enpassant par Muravera, nous arrivons le soir dans la région de Cagliari. 4e jour –Détente ou Cagliari Vous avez aujourd’hui le choix entre la détente à la splendide plage et un tour intéressant de la ville antique pétillante de Cagliari(excursion facultative et incluse). Ceux qui préfèrent visiter la ville vont découvrir des monuments qui racontent une histoire millénaire d’envahisseurs et de diverses cultures. Après le tour de ville fascinant, vous avez le temps d’explorer Cagliari de votreproprechef. 5e jour, dimanche 22 mai 2016 – Cagliari –Alghero Notre route longe la belle côte occidentale pour rejoindre la péninsule du Sinis où se trouvent les impressionnantes fouilles archéologiques de la ville de Tharros fondée Cagliari Tharros par les Phéniciens.Plus tard, nous pourrons goûter au vin malvasia typique de la région dans la petite cité pittoresque de Bosa, avant de nous mettre sur le chemin du retour le long de la côte jusqu’à Alghero. 6e jour,lundi 23 mai 2016 –Algheroet grottediNettuno Lors d’une promenade à la découverte d’Alghero dans la matinée, vous aurez l’impression de revivre à la période de l’occupation espagnole. L’après-midi, nous vous invitons à un magnifique tour en bateau le long de la côte pour admirer de superbes paysages.Le soir,embarquement sur le ferry qui nous ramène à Gênes.Nuitée à bord. 7e jour,mardi 24 mai 2016 –Retour Arrivée lematin àGênes et, delà, retour en car pour la Suisse. Places limitées ! Réservezillico&profitez ! Tél. 0848 00 77 99 car-tours.ch Organisation  : HolidayPartner, Altendorf Économisez encore plus - jusqu’à 100% en chèques REKA ! Voyages en groupe exclusifs pour les Romands Trajet en car spécial confortable Traversée en ferry Gênes-Porto-Torres et Porto-Torres-Gênes,y compris nuit à bord dans une cabine à 2 lits intérieureetpetit-déjeuner 4 nuitées dans des hôtels 4 étoiles en Sardaigne Demi-pension (petit-déjeuner et dîner) dans les hôtels Toutes les excursions mentionnées dans le programme Dégustation de Malvasia à Bosa Magnifique tour en bateau le long de la côte 7jours, dès Fr.890.- Offre spéciale 209 d Compris dans le prix ! Assistance de notre propre guide suisse compétent pendant tout le voyage Unser Sonderpreis für Sie  : Notre prix spécial pour vous Prix par personne en chambre double dans un hôtel 4 étoiles Fr. 890.- Non inclus/en option  : Supplémentchambreindividuelle  : Fr. 160.- Suppléments cabine (sur le ferry)  : - cabine double extérieure  : Fr. 50.- - cabine intérieure à usage individuel  : Fr. 75.- - cabine extérieure à usage individuel  : Fr. 145.- Frais de réservation  : Fr. 20.- par personne Choisissez votre lieu de départ  : Genève, Lausanne,Yverdon, Bienne, Martigny, Montreux, Fribourg, Neuchâtel CORA
Nos compagnons en hiver ♦ Métabolisme Les animaux domestiques supportent mieux le froid que nous. Pourtant, un petit coup de pouce peut être bienvenu. Nos conseils. Avec une densité de 100 à 500 poils et plus au cm2 pour le chien, 800 à 1600 poils au cm2 chez le chat (dix au cm2 chez l’homme !) , il n’est pas étonnant que nos amis à quatre pattes supportent mieux l’hiver que nous. Ce pelage, qui fait office de protection thermique, agit comme un coussin d’air. C’est l’air qui protège nos compagnons, plus que le poil en luimême. Mais attention  : les animaux ont néanmoins besoin d’un petit coup de pouce. À force de vivre dans la bonne chaleur des appartements, ils sont plus fragiles. Un petit chien à poils courts ne devrait jamais dormir dehors dès qu’il fait frais. En ce qui concerne les manteaux pour chiens, les avis divergent  : la plupart de ces vêtements ne permettent pas à la peau de respirer correctement. Mais les chiens à poil très court, à la taille mince, voire maigre Photos Alamy, SP En général, le pelage des chiens les protège bien contre le froid.comme les galgos, ont absolument besoin d’être protégés. Les manteaux en laine sont recommandés. Aux chats, leur fourrure suffit, hormis les races tel le siamois qui n’ont pas de sous-poil et qui resteront donc sur le radiateur en hiver. AU REVOIR BERNADETTE RICHARD L’arrivée d’un chaton à la maison, le choix très sérieux d’un chien, l’hypersensibilité du lapin, l’aide à apporter aux abeilles, les secrets des tortues, vivre en bon comportement avec son animal, comment mieux le comprendre… Depuis près de quatre ans, chaque semaine, Bernadette Richard (la romancière qui connaît au quotidien la facétieuse et passionnante gent féline Ceux qui passent cette saison dehors souffrent, car dès que le poil est mouillé, il ne protège plus l’animal, celui-ci ne peut plus se réchauffer. Si le vent s’en mêle, Mistigri est en danger. Une petite maison sur pilotis, recouverte de sagex, avec du foin à l’inté- pour vivre avec une petite dizaine de chats) nous a accompagnés ici de ses explications, de ses conseils, de ses coups de griffe (« un animal n’est pas un jouet ! ») et de ses coups de cœur, pour notamment des refuges. Merci à notre Madame Animaux qui a souhaité prendre sa retraite. Mais à pas de loup, un peu plus loin et sous de bons augures, elle reste notre fidèle astrologue. JDH Photo Alamy ANIMAUX rieur, et une entrée battante, aide le félin sauvage à mieux passer l’hiver. De plus, nos compagnons ont besoin d’un supplément de protéines en hiver. Pensez à mettre de l’eau dans une gamelle en plastique où elle gèle moins vite que dans le métal. À changer deux fois par jour. Attention aux coussinets Les soins à Médor vont principalement aux coussinets (pour les chats qui sortent également) à cause du sel qui peut provoquer des blessures douloureuses. On lave donc à l’eau douce les pattes du chien au retour de balades sur les routes salées, et on retire les petits glaçons qui s’accrochent aux poils des pattes. Pas de passage chez le coiffeur durant les mois froids ! BERNADETTE RICHARD Sur le web ⊲ Retrouvez tous nos articles et chroniques sur les animaux  : www.cooperation.ch/animaux Coopération N°2 du 12 janvier 2016 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 1Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 2-3Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 4-5Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 6-7Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 8-9Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 10-11Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 12-13Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 14-15Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 16-17Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 18-19Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 20-21Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 22-23Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 24-25Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 26-27Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 28-29Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 30-31Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 32-33Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 34-35Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 36-37Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 38-39Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 40-41Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 42-43Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 44-45Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 46-47Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 48-49Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 50-51Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 52-53Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 54-55Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 56-57Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 58-59Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 60-61Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 62-63Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 64-65Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 66-67Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 68-69Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 70-71Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 72-73Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 74-75Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 76-77Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 78-79Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 80-81Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 82-83Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 84-85Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 86-87Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 88-89Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 90-91Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 92-93Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 94-95Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 96-97Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 98-99Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 100-101Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 102-103Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 104-105Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 106-107Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 108