Coopération n°2 12 jan 2016
Coopération n°2 12 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de 12 jan 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 38,3 Mo

  • Dans ce numéro : du plaisir avant tout !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
La famille Kuster et leur chien Milo pique-niquent au soleil. VINGT-SIX DESTINATIONS SUISSES TRÈS FAMILIALES Ces stations de sports d’hiver portent le label « Family Destination 2016-2018 » décerné par la Fédération suisse du tourisme (FST). 16 Coopération N°2 du 12 janvier 2016 12 13 8 3 5 4 2 1 6 7 9 10 11 14 15 16 25 17 26 20 18 19 30 km 22 21 23 24 1 Fiesch 2 Riederalp 3 Bettmeralp 4 Blatten-Belalp 5 Bellwald 6 Crans-Montana 7 Nendaz 8 Lenk 9 Grächen 10 Saas-Fee 11 Zermatt 12 Sörenberg 13 Hasliberg 14 Engelberg 15 Ascona Locarno 16 Braunwald 17 Flims Laax 18 Lenzerheide 19 Savognin 20 Arosa 21 Davos 22 Klosters 23 Pontresina 24 Zuoz 25 Wildhaus-Alt St. Johann26 Malbun Infographie Didier Walzer et Jacob Kadrmas
La trottinette  : une excellente alternative à la luge. rentrer. » Chez les Kuster, le séjour à Braunwald est une tradition. Enfant, Patricia venait déjà en vacances ici avec ses quatre frères et sœurs. Les bambins étaient récompensés de ces vacances au soleil à condition d’aider les grands-parents à faire les foins. Depuis peu, Patricia et son mari Roman (29 ans) Pas de neige ? Pas de problème ! Photos Yannick Andrea ZOOM ont acquis une résidence secondaire dans le village. Roman travaille en plaine, dans les travaux publics et l’hiver il mêle vacances et job en proposant ses services sur les pistes. Pour ses filles, le bonheur ne dépend pas de la météo. Chaque matin, elles vont ainsi avec plaisir chercher du pain chez le boulanger. Un château de nains Le village ressemble à une grande famille. Réparti en trois quartiers sur tout le versant montagneux, il accueille 300 habitants et dispose de 1702 lits pour les touristes. Les gens d’ici ont tous besoin les uns des autres et dépendent du funiculaire, car il n’y a pas de route. Avantage  : aucune circulation automobile ne vient troubler la quiétude du lieu. Depuis la station de funiculaire de Braunwald, le téléphérique de Niederschlacht–Hüttenberg conduit les vacanciers sur les pistes. Dans les cabines jaunes, les autochtones du canton de Glaris côtoient Anglais ou Hollandais. Et parfois même un lama, mais nous y reviendrons… Nous y rencontrons le pizzaiolo « Pierino » Coppola. Avec son tempérament du Sud, il est en parfaite adéquation avec cette localité de caractère. En hiver, il exploite une petite pizzeria au pied des pistes de Grotzenbüel. Ceux qui préfèrent les spécialités culinaires traditionnelles du canton s’attablent au restaurant voisin, le Chämistube. On y sert, par exemple, des pâtes au fromage des Alpes (Ziger-Höreli) accompagnées de compote de prunes. Après la leçon de ski, les Kuster se reposent sur la terrasse ensoleillée du restaurant, histoire de reprendre des forces, car la journée n’est pas terminée. En effet, Charlene retrouve vite son énergie et danse au son de la musique diffusée dans la Plütterhütte. Hier, la famille est partie en randonnée sur le Gumen (1901 m). Au pied de l’Eggstöcke, la via ferrata est ouverte au beau milieu de l’hiver. De là part le chemin des nains, d’ordinaire accessible l’été uniquement. Au préalable, Charlene et Lucy ont exploré le château Coopération N°2 du 12 janvier 2016 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 1Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 2-3Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 4-5Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 6-7Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 8-9Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 10-11Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 12-13Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 14-15Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 16-17Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 18-19Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 20-21Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 22-23Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 24-25Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 26-27Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 28-29Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 30-31Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 32-33Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 34-35Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 36-37Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 38-39Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 40-41Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 42-43Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 44-45Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 46-47Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 48-49Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 50-51Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 52-53Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 54-55Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 56-57Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 58-59Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 60-61Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 62-63Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 64-65Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 66-67Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 68-69Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 70-71Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 72-73Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 74-75Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 76-77Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 78-79Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 80-81Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 82-83Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 84-85Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 86-87Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 88-89Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 90-91Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 92-93Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 94-95Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 96-97Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 98-99Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 100-101Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 102-103Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 104-105Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 106-107Coopération numéro 2 12 jan 2016 Page 108