Coopération n°19 5 mai 2020
Coopération n°19 5 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de 5 mai 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 22,3 Mo

  • Dans ce numéro : voyager chez soi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
ThierryRaboudressent àlafois fascinationetinquiétude àl’égard des technologies numériques. 28 Coopération N°19 du 5mai 2020
Le retour social du numérique Le journalisteculturelThierry Raboud jette un regard de poète surlanumérisation. Le Veveysan d’origine valaisanne estime que la pandémiemarqueunretourengrâce des mondes numériques. TEXTE EUGENIO D’ALESSIO PHOTOS VALENTIN FLAURAUD Quand on cherche un éclairagesur le rôle des technologies numériques dans notre société ou dans le contexte de la pandémie de coronavirus, le réflexe intellectuelnous porte àconsulter les oracles des sciences sociales ou économiques. Thierry Raboud (33 ans) observe, lui, la numérisation avec lesyeuxdupoète.Dans sonpremier recueil de poésie « Crever l’écran », auréolé du Prix Pierrette Micheloud 2019, le journaliste culturel deLa Liberté, également guitariste, dissèque dans des vers brefs et incisifs notrerapport auxmondes numériques. Pourquoi le choix de la poésie pour cerner la numérisation de la société ? Cette thématique a été explorée par nombre d’artistes, de musiciens, deromanciers, d’essayistes, mais peu abordée en poésie. J’ai donc tenté d’investir le champ du numériqueàlalumièreneuve de ce genrelittéraireancien. Qu’apporte le regard poétique ? Le poème permetdecondenserlaréflexion surquelquesmots, de conférer àlapensée rapidité, densité, concision, autant de spécificités qui sont aussi celles de notre époque où l’attention est morcelée. Mes poèmes, pour la plupart, nesont pas plus longs qu’untweet,une formequi me semblait adaptéeaufond. Votre recueil est divisé entre un avant et un après du numérique. Etes-vous nostalgique, mélancolique ? INTERVIEW THIERRYRABOUD Il yacertesunbrin de nostalgie, mais sans mélancolie. Je ne suis pas unadepte du « C’était mieuxavant ». Je croissimplement que notre monde et notre regard sur ce monde ontchangé : lesconditions d’émergence du langage, de notre pensée, denos idées ontété métamorphosées parl’irruption du numérique. Celui-ci acolonisé nos vies, nos intimités, notre rapport àl’autre et au soi. Mon recueil ambitionne de traduirecebasculement. Mais quels sentiments vous inspirent les technologies numériques ? Je suis de mon temps, fasciné comme nous le sommes tous par le numérique. Je ne suis pastechnophobe,j’utilise ces technologies au quotidien. Mais en même temps, j’éprouve une inquiétude quant àla manièredontlenumériquegrignote sournoisement nos existences. Je tente dès lors d’utiliser les technologies numériques avec unecertaine distance critique. Comment s’exprime cette inquiétude ? Avec la miniaturisation, on se dirige vers une proximité toujours plus forte entre l’humain et la machine. Onatoujours son smartphone en poche,onsepare de montresoudelunettesconnectées. Ce rapprochement homme-machine s’incarne dans le langage, et le virus informatiqueest une métaphore decelui que nous affrontons aujourd’hui. Cette proximité biologique-technologique méritera toujours d’être questionnée. Page 31 Coopération N°19 du 5mai 2020 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 1Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 2-3Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 4-5Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 6-7Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 8-9Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 10-11Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 12-13Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 14-15Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 16-17Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 18-19Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 20-21Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 22-23Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 24-25Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 26-27Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 28-29Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 30-31Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 32-33Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 34-35Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 36-37Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 38-39Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 40-41Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 42-43Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 44-45Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 46-47Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 48-49Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 50-51Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 52-53Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 54-55Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 56-57Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 58-59Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 60-61Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 62-63Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 64-65Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 66-67Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 68-69Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 70-71Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 72-73Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 74-75Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 76-77Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 78-79Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 80-81Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 82-83Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 84-85Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 86-87Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 88-89Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 90-91Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 92-93Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 94-95Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 96-97Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 98-99Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 100-101Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 102-103Coopération numéro 19 5 mai 2020 Page 104