Coopération n°18 28 avr 2020
Coopération n°18 28 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de 28 avr 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : à nos grils !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Offres valables du 28.4 au 2.5.2020, dans la limite desstocksdisponibles. *Pavés de saumon Butterfly marinés àl’ail bio Coop Naturaplan, poisson d’élevage, Irlande, en service traditionnel, les 100g 5.90 *Filet de saumon enroulé dans du bois de bosse mariné au poivre, poisson d’élevage, Ecosse, en service traditionnel, les 100g 5.60 *Maxi-brochettes de poisson marinées aux fines herbes Bell Barbecue, en libre-service, env.330g coop.ch/grill *EnventedanscertainssupermarchésCoop 22% les 100 g 3.50 au lieu de 4.50 Pour lesdélices de la merenBalconie. *Loups/barsentiersbio Coop Naturaplan, poisson d’élevage, France, en servicetraditionnel, les 100g 3.40 les100g 4.90 au lieu de 5.90 *Filet de saumon bio Coop Naturaplan avec la peau, poisson d’élevage, Irlande, en libre-service et en service traditionnel les100g 6.70 au lieu de 7.95 *Queues de crevettes bio Coop Naturaplan, décortiquées, crues, 8/12, crustacés d’élevage, Vietnam, en service traditionnel les 100g 2.85 au lieu de 3.40 *Dorades royalesbio Coop Naturaplan, poisson d’élevage, France, en service traditionnel *Brochettes de crevettes marinées au poivre Bell Barbecue, crustacés d’élevage, Vietnam, en libre-service, env.145g, les 100g 6.95 *Tentacules de poulpe cuites, mollusques sauvages, AtlantiqueCentre-Est, en service traditionnel, les 100g 5.50 KW18/20
composée d’un litre d’eauetde100 g de sel de cuisine,auxquels on peut aussi ajouterdes condiments. Elle convient particulièrement bien aux filets de poisson, comme l’explique PhilippGlauser : « Jeplongeles filets de sandre pendant une demi-heure dans la saumure. Cela permetnon seulement de saler le poisson, mais également de dénaturerl’albumine de sa chair,cequi apoureffet d’affermir le filet. Ainsi, il ne tombe plus si facilement enmorceaux lorsqu’il cuit surlegril. » L’expert nesupporte pas l’idée de cuireunpoisson difficile àtrouver dans une barquette en aluminium, comme cela se fait beaucoup.Lecas échéant, le chef se contente d’emballer le poisson avec des herbes dans une feuille d’aluminium « pour en préserver toutl’arôme et le cuiredans son jus ». L’importance des ingrédients frais PhilippGlauser aune nette préférence pour les marinades àl’eau, qu’il utilise pour tousles types de viande,mais également pour lepoisson et les fruits de mer. Même pour les légumes. Et lorsqu’onlui demande ce qu’est une bonne marinade, ilrépond : « Quand la viande est plongée dans une marinade àl’eau, la teneur en sel de cette dernière fait dégorger la viande et cette eau vient s’ajouteràlamarinade.Ainsi, ce procédé permet defaire pénétrer l’assaisonnementjusqu’au cœur de la viande,quelle quesoitlataille du morceau. » En physique, ceprocédé est appelé osmose. Quant aux ingrédients, c’est « selon mes envies et mon humeur,dit-il. L’important est que tout soit frais, que j’utilise des herbes ou des fruits. Et quand je verseduvin rougedanslamarinade, ilnedoit surtout pas avoir un goût de bouchon, car on le retrouverait dans chaquemorceau de viande ! » Une longue macération Il existe bien évidemment quelques petites astuces pour préparer une bonne marinade. Il est bon de savoir, par exemple,que l’aciditéduvinaigreetdes agrumes attendrit la viande àfibres épaisses. Selon l’expert, il est beaucoup plus important de laisser la marinade macérer tranquillement, idéalement une nuit tout entière et –cequi serait presqueplusimportant encore–debien la tamponner avant de la mettre àgriller. Car trop de marinade huileuse surle gril provoque des flammes et de la fumée inutiles tandis quelerésultatdelacuisson n’estpas satisfaisant. Pas si simple de griller Apropos de fumée : siPhilippGlauser plaide en faveur d’une créativité illimitée pour les marinades, les choses deviennent beaucoup plus sérieuses sur le gril. « En aucun cas il ne s’agit d’un simple tschhh-tschhh », explique-t-il en faisant allusion àlacampagne pour les grillades de Coop. Laviande est le plus souvent grillée àtrop haute température.Ilest bon delafaire dorer rapidementpourdévelopper les arômes, mais il faut souventmoins de chaleur et surtout une chaleur indirecte, jusqu’à ce que leproduit atteigne sa température àcœur. » C’est pourquoi il recommande ENCORE FAIM ? SPÉCIALGRILLADES MARINADES Il ne suffit pas de jeter les aliments sur le gril. Anticiper,surveiller la cuisson et préparer ce repas avec une bonne dose d’amour sont des ingrédients indispensables, rappelle le chef. vivement de ne jamais griller de la viande directement après l’avoir sortie du réfrigérateur, car il devientalors très difficile d’obtenir la températureàcœur. Et lorsqu’on demande àPhilippGlauser ce qu’il aime le plus manger sur le barbecue ? Il sourit et répond sans hésiter : « En toute honnêteté, ceque je préfère, c’est une belle saucisse àrôtir Olma de Saint-Gall ! » ○ Bœuf chimichurri cuit dans un Green Egg Une délicieuse recette de PhilippGlauser et une démo en vidéo pour nettoyer son gril. C’est par ici : www.cooperation.ch/marinades Coopération N°18 du 28 avril 2020 27 PLUS ONLINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 1Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 2-3Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 4-5Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 6-7Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 8-9Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 10-11Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 12-13Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 14-15Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 16-17Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 18-19Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 20-21Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 22-23Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 24-25Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 26-27Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 28-29Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 30-31Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 32-33Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 34-35Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 36-37Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 38-39Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 40-41Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 42-43Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 44-45Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 46-47Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 48-49Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 50-51Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 52-53Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 54-55Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 56-57Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 58-59Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 60-61Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 62-63Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 64-65Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 66-67Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 68-69Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 70-71Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 72-73Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 74-75Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 76-77Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 78-79Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 80-81Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 82-83Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 84-85Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 86-87Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 88-89Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 90-91Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 92-93Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 94-95Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 96