Coopération n°18 28 avr 2020
Coopération n°18 28 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de 28 avr 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 23,0 Mo

  • Dans ce numéro : à nos grils !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Lotus Biscoff maintenant aussi englace ! CHF 1.- de moins sur Lotus Biscoff Ice Cream 3x90ml Réduction valide du 1.5.2020 au 31.5.2020 Bon valable dansvotresupermarché Coop ou au rayon alimentairedevotre Grand Magasin Coop City. Il suffit de le remettreàlacaisse.Valableune seulefois. Non cumulableavecd’autres bons. CHF 1.- de moins sur Lotus Biscoff Ice Cream 3x90ml Réduction valide du 1.5.2020 au 31.5.2020 Bon valable dans votre supermarchéCoopouaurayon alimentaire de votreGrand Magasin CoopCity. Il suffit de le remettreàlacaisse.Valableune seulefois. Non cumulableavecd’autres bons.
PHOTO MIKE WOLF INTERVIEW NATHANAËL ROCHAT lypse.Mais ce n’est pasvraimentce qu’onvit maintenant. Vous êtes capable de relativiser. J’ai lu un article dans le Guardian, un journal assez sérieux, qui disait que le monde va de mieuxenmieux, et ils avaient des tas de critères objectifs, comme l’espérance de vie. On ne peut passepermettred’êtrenégatif, quand on parleavecses enfants. Ils sontdéjà très préoccupés par laquestion de l’écologie. Aunpoint excessif. C’est difficile pour eux. Par exemple, mafille n’est pastoujours capable de nuancer ce que çaveut dire, le réchauffement climatique. Pour eux, c’est vraiment après-demain. Et ce n’est pastrèsjuste, qu’ils doivent avoircette inquiétude. Vous vous faites du souci pour eux ? En même temps, ce sontdes enfants, ils vivent au jour lejour. J’espère que le monde sera beau pour eux. C’est aussi leur perception qui est importante. J’ai rencontré des gens qui avaient un discours très noir avec ce confinement, ce virus, c’est presque eschatologique –je crois que c’est comme ça qu’ondit ? Jetrouve qu’ilya un manque d’humilité. Il yades gens àtravers le monde qui vivent dans le dénuement, dans la simplicité, qui ont des problèmes de santé graves. Je penseque la pénurie, d’autres l’ont connue avant nous. Tout d’un coup ça nous arrive dans notrecoindumonde, il manque certaines choses dans les supermarchés, et c’est l’apocalypse. Il yenapour qui çafait longtemps quec’est l’apocalypse chezeux. Est-ce qu’on peut rire de tout ? Non. Je ne crois pas. Dans mon domaine d’activité, cette question revient souvent,évidemment. Il yades choses pas drôles. Il m’arrive d’être mal à l’aise avec certaines formes d’humour. D’ailleurs je me censure. Il faut qu’il y ait un équilibreentre la souffranceque les gens peuvent vivre, et le rire qu’on va susciter.Ledanger, c’est quecertains Nathanaël Rochat, 47 ans, Prix SSA de l’Humour 2019,ici pendant notre interview : « Non, je ne crois pas qu’on puisse rire de tout. » sujetsdeviennenttentants, parcequ’ils sont défendus. On croit qu’ils sont drôles parcequ’ils sontpolémiques. Vous arrive-t-il des réactions négatives ? La pire réaction, c’était ma mère, je me suis fait engueuler pour une blague. Cela remetles pieds surterre. Est-ce que je peux vous demander quelle blague ? Non, non ! J’ai compris la leçon ! Vous vivez àLausanne, mais vous venez de la vallée de Joux. Est-ce qu’elle vous manque ? Oui. Je suis obligé de répondre oui, si jamais mes parentsmelisent ! Certains aspects me manquent et d’autres non. Que regrettez-vous, par exemple ? La proximité avec lanature. Dans la vallée de Joux, vous faites 300 mètres et vous êtes aubord d’un lac, dans uneforêt,toutseul, tranquille. Est-ce que vous vous promenez ? Oui, j’aime bien. Mais je n’aime pas l’idée de prendre lavoiture avant d’aller marcher, donc jenevais pas bien loin. J’aime bien mepromener en ville,aussi. Pourquoi n’aimez-vous pas prendre la voiture ? Je n’aime pas l’idée de polluer avant d’aller marcher.C’est comme les gens qui vont aufitness et qui prennent leur voiture. Ils pourraient yaller à pied, toucher la porte, etrepartir chez eux, ils auraient fait autant de sport. Mais avec les gamins, biensûr qu’onsortdeLausanne parfois. Avez-vous une blague ànous raconter ? Oui, je vais vous trouver ça… C’est Toto qui demande un verre d’eau à son père : « Papa,s’ilteplaît, j’ai soif. » Comme son père nerépond pas, il insiste  : « Papa, j’aisoif... » Dans son lit, son pèrerépond : « Si tu continues, je vais venir te donner une fessée. » Et là, Toto lui dit  : « Si tu viens me donner une fessée,tupeuxm’amener un verre d’eau ? » Je la trouve jolie. Ce sont souvent les plus simples les meilleures. ○ AUX « BEAUX PARLEURS » Le dimanchesur La Première,et en vidéo relayée surRTS2,de11h03 à12h30,Nathanaël Rochat estl’un des chroniqueurs de l’émission « LesBeaux Parleurs », animée par Jonas Schneiter. Coopération N°18 du 28 avril 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 1Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 2-3Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 4-5Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 6-7Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 8-9Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 10-11Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 12-13Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 14-15Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 16-17Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 18-19Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 20-21Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 22-23Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 24-25Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 26-27Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 28-29Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 30-31Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 32-33Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 34-35Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 36-37Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 38-39Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 40-41Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 42-43Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 44-45Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 46-47Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 48-49Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 50-51Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 52-53Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 54-55Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 56-57Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 58-59Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 60-61Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 62-63Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 64-65Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 66-67Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 68-69Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 70-71Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 72-73Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 74-75Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 76-77Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 78-79Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 80-81Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 82-83Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 84-85Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 86-87Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 88-89Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 90-91Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 92-93Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 94-95Coopération numéro 18 28 avr 2020 Page 96