Coopération n°15 6 avr 2020
Coopération n°15 6 avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de 6 avr 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 22,4 Mo

  • Dans ce numéro : la star de Pâques, c'est le lièvre en Suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Ensemble pour la Suisse. Montrons-nous solidaires ! Il est fait appel ànotre solidarité. LaPoste émet dans cecontexte letimbre « COVID-19 Solidarité » pour venir en aide àlaSuisse. Même en cette période difficile, nos collaborateurs semobilisent tous les jours auservice de la population suisse. Nous voulons, avec vous ettous ensemble, être là pour ceux qui ont besoin en urgence denotre aide. Vous aussi, faites preuve de solidarité etapportez votre contribution. Une moitié des recettes sera reversée àlaChaîne duBonheur et l’autre àlaCroix-Rouge suisse. Leproduit sera utilisé pour les personnes etles familles vivant en Suisse et souffrant particulièrement des conséquences du coronavirus. Nous vous remercions devous engager ànos côtés. La Poste est là. Pour tous. Maintenant aussi. LA POSTE En collaboration avec  : CHAÎNE DU BONHEUR LA SUISSE SOLIDAIRE COVID-1 Solidarita ; LoPSolidariet eSolidari olidarit COVID-19 Solidaritad Solidarietà. Solidarité SolidaritAt Croix-Rouge suisse s COVID-fg Solidaritad Solidarietà Solidarité Lidaritât Disponible exclusivement en ligne dès lemois d’avril sur postshop.ch CHF5.– la pièce.* Disponible exclusivement en dès ligne le mois d'avril sur postshop.ch CHF 5.- la pièce.* 100 + 500 HELVET'vir tarit *Disponible uniquement par feuille de10àCHF 50.–.
PHOTO MATTHIAS HORN tentielle de notreépoque –lechangement climatique –,les pays refusent de coopérer,defaire des compromis, et ils refusent mêmedereconnaître la réalitéduchangementclimatique ! L’esprit du « Live 8 » adéfinitivement disparu. Nousvivons maintenantdansunmonde où la politiqueest primitive, vulgaireet infantile. Dans ce monde, beaucoup pensent qu’une jeune fille de 17 ans est porteuse d’espoir.Que pensez-vous de Greta ? Je ne l’ai pas encore rencontrée, mais je trouve qu’elle est fantastique etune formidable figure deproue du mouvementFridays forFuture. Gretaest indépendante et elle voit donc le monde sans filtre,tel qu’il est vraiment. Elle est très politisée,comme beaucoup d’autres jeunes aujourd’hui, alors que les générations précédentes, ces dernières années, traversaient cette crise politiquesansréagir.Noussommesceux qui ont élu ces fous aux commandes de la politique ! Greta peut-elle changer le monde ? Elle ne peut àelle seule changer toute l’humanité, mais elle peut secouer, motiver etanimer les gens. Elle avance devant nous en donnantl’exemple et en nous montrantcequi est possible.C’est beaucoup pour unejeune fille de 17 ans. Mes enfants sont politisés, eux aussi, à cause duBrexit. Je trouve cela formidable, même s’il est peut-être déjà trop tard pour notremonde. Que diriez-vous d’un « LiveClimate Aid », autrement dit un autre concertgéant –mais cette fois pour la protection de l’environnement ? Non, mon projet est cet album avec les Boomtown Rats. Un nouveau concert géantneservirait àrien, cette fois. Pourquoi ? Il yadéjà beaucoup de concerts caritatifs qui n’intéressent personne. Ilya aussi le fait que lerock’n’roll était le réseau social denotre époque. Nous INTERVIEW BOBGELDOF BOB GELDOF Légende mondiale j, Bob Geldof, né en 1951 près de Dublin (Irlande), acrééen 1979avec son groupe Boomtown Rats le succès mondial « I Don’t Like Mondays ». En 1984, il découvre dans un reportage la faminequi règne en Ethiopie et fondealors Band Aid,danslequel de nombreuses stars du moment participent àlachanson de Noël « Do TheyKnowIt’sChristmas ? ». D’autresactionssuivront,telles que les concerts caritatifs « Live Aid » en1985et « Live 8 » vingtans plustard. Il vient de sortir le nouvelalbum « Citizens of Boomtown » des Boomtown Rats.Etildevrait être, s’il n’estpas annulé, au Stimmen Festival, àArlesheim (Bâle), le 17 juillet. diffusions avec lui nos pensées et nos visions sur toute la planète. Atravers lui, nous apprenions àmieux connaître le monde. Aujourd’hui, le rock’n’roll n’est plus qu’undivertissement. Les messages sont diffusés parlebiaisdes réseauxsociaux, ce quitoutefois ne veut pasdireque tous les gens les reçoivent –même s’ils possèdenttousunsmartphone. Bob Geldof  : « J’ai horreur du ski ! Je suis Irlandais. Rien que tous ces préparatifs pénibles pour aller en montagne ! Très peu pour moi. » Vous avez vous-même mené votre vie àfond de train, avec beaucoup de hauts, mais aussi quelques bas. Comment avez-vous finalement réussi àrebondir ? Ma vie est un vrai soap opera. Elle est très éprouvante. Ce n’est pas moi qui l’ai voulu, mais c’est ainsi. Je me suis déjà souvent demandé quiavait écrit ce drôle de feuilleton, avec tellement dedouleurs, de joies etdemystères insondables. Je ne peux rien faired’autre que l’accepter. Les moments où je me suis sentietoùjemesensencoreleplusheureux, c’est quand je suis BobBoomtown, ce type qui monte sur scène. C’est le super-Bob, celui qui se sent totalement libreetnecraintrien. Vous connaissez bien la Suisse. Quels souvenirs vous ylient ? Je suis souvent allé àGenève, chezmon ami KofiAnnan. Pendantles vacances de Noël, nous nous retrouvions àZermatt. C’était génial, mais j’ai horreur duski. Je suis Irlandais. Rien que tous ces préparatifs pénibles pour aller en montagne ! Très peupourmoi.Jem’y rendais en jeans, avec un long manteau et une chapka. J’avais vraiment unlook dégueulasse. Enrevanche, j’adorais ces bons moments ensemble,lorsque toutle monde était rentré àl’hôtel. ○ Coopération N°15 du 6avril 2020 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 1Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 2-3Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 4-5Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 6-7Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 8-9Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 10-11Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 12-13Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 14-15Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 16-17Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 18-19Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 20-21Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 22-23Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 24-25Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 26-27Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 28-29Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 30-31Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 32-33Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 34-35Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 36-37Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 38-39Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 40-41Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 42-43Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 44-45Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 46-47Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 48-49Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 50-51Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 52-53Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 54-55Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 56-57Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 58-59Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 60-61Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 62-63Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 64-65Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 66-67Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 68-69Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 70-71Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 72-73Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 74-75Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 76-77Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 78-79Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 80-81Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 82-83Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 84-85Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 86-87Coopération numéro 15 6 avr 2020 Page 88