Coopération n°13 24 mar 2020
Coopération n°13 24 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de 24 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,9 Mo

  • Dans ce numéro : renforcer son immunité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Demeurons Un système immunitaire vigoureux est une barrière efficace contre les infections. P I r FORTS ! Dans des moments difficiles comme celui quenousvivons, il est crucial d’avoirunsystème immunitaireperformant. Nosastuces pour renforcer les défenses de l’organisme. TEXTE SUSANNE STETTLER PHOTOS HEINER H.SCHMITT 14 Coopération N°13 du 24 mars 2020 d=.4.77111fflreInerm
Le commando tueur : cescellules patrouillent àl’intérieur de notre corps en quête de cellulesmalades (p. ex.cellulesinfectées par un virus ou cellules cancéreuses) pour lesdétruire. *Onpeut imaginer le système immunitaire comme unearmée d’élitechargéedepréserver la santéoudenousaider àla récupérer.Nousvousprésentons sesprincipaux fantassins. Lesfantassins du système immunitaire* Les commandants : leslymphocytes T auxiliairesouThelper dirigent la défense via desmédiateurs chimiques. Pour rester en bonne santé ou retrouver rapidement laforme àlasuite d’une maladie, notre corps a besoin d’une armée puissante,capable de luttercontre les innombrables ennemis venusdel’extérieur. Pour combattre les maladies, le corps humain disposededeuxsystèmes de défense parallèles : le système immunitaire inné, dit « non spécifique », et le système immunitaire adaptatif, ou acquis, dit « spécifique ». La défense non spécifique s’attaque àtousles agents pathogènes, quels qu’ils soient,àgrand renfortdephagocytes et de cellules tueuses. Les défenses adaptatives seconstruisent, elles, au cours de la vie sur l’expérience des maladies rencontrées. Après une infection, le système immunitaire apprend àreconnaître certains virus ou bactéries. Il fabrique des anticorps quilui permettront de se défendre lors d’une nouvelle attaque parcemême agentinfectieux. En cas de nouvelle infection par unagent pathogène déjà combattu par lepassé, ce dernier est reconnu par le système immunitaire etpeut être combattu et éradiqué « à la racine ». C’est aumoment delamobilisation des défenses immunitaires, àlasuite de la pénétration d’un agent pathogène dans l’organisme, qu’est décidé, sioui ou non, la personne tomberamalade et, si telest le cas, la gravitédelamaladie. On retiendraque plus le système immunitaireest fort,pluslerisquedecontracterune maladie(grave) est faible. « On peut partir du principe qu’un système immunitaire fort permet de mieuxfaire face auxinfections, affirme Sarah Tschudin Sutter (44 ans), médecin-cheffe etdirectrice du groupe de recherche àlaclinique d’infectiologie et d’hygiène hospitalière del’Hôpital universitairedeBâle.Cela semble égalementêtrelecas avec le coronavirus dans ZOOM SANTÉ Sarah Tschudin Sutter (44 ans) Médecin-cheffe àBâle la situation actuelle. » La professeure de la fondation pour l’épidémiologiedes infections àl’Université deBâle émet néanmoins une réserve : « De bonnes défenses immunitaires ne peuvent toutefois pasempêcher une infection. » Cependant, le bon fonctionnement de la défense non spécifiquedépend également d’autres facteurs. En effet, l’immunité innée est demoins en moins efficace avec l’âge : plus une personne vieillit, plus elle est vulnérable. Lefait d’avoir souffert antérieurement decertaines maladies n’est pas non plus un facteurfavorisant, car lesdites maladies affaiblissent lesystème immunitaire. Certaines personnes présentent ainsi des défenses immunitaires réduites. C’est le cas des malades chroniques, des patients atteints de cancer sous chimiothérapie ou des personnes vivant avec un organe greffé etcontraintes de prendre des immunosuppresseurs pour empêcher le rejet. Afin de limiter autant quepossiblele risque de tomber malade,larègle est la même pour tous, quel’onsoitenbonne santé ou fragile:faire le maximum pour avoir une « police interne » bien préparée. L’« entraînement » nécessaire se compose des neuf étapes suivantes. ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE Pour un fonctionnement optimal de toutes ses fonctions, l’organisme a besoin de vitamines et de minéraux en quantité suffisante. Ceux-ci sont présents dans les fruits, les légumes, la salade, les baies, les champignons, les noix, les graines, les Page 16 Coopération N°13 du 24 mars 2020 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 1Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 13 24 mar 2020 Page 72