Coopération n°12 17 mar 2020
Coopération n°12 17 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de 17 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 22,3 Mo

  • Dans ce numéro : tomber amoureux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
Les athlètes de la discipline « gymnastique et danse » de la FSG Lancy présenteront quatre chorégraphies au jurydeMonthey. Figures de style La FédérationSuisse de Gymnastique(FSG) Lancy se prépare activementpourles Championnats romands de Monthey en juin prochain. Immersion au cœur de l’entraînement. TEXTE ANNE VALLELIAN PHOTO DARRIN VANSELOW Impressum : Coop, région Suisse romande, CP 518,ch. du Chêne 5, 1020 Renens 1 ; 021 6334111 ; info-sr@coop.ch ; Rédaction : CécileCauderay (resp.) 62 Coopération N°12 du 17 mars 2020 12 GE
12 GE i Ballons lancés et rattrapés simultanément, en rythme et avec le sourire ! Le groupe des moyennes de la discipline « gymnastiqueetdanse » répète inlassablement une des deux chorégraphies qu’elles présenteront àMonthey. Agées de 10 à12ans, les jeunes gymnastes ont déjà toutes été sacrées championnes suisses au moins une fois. « A ce niveaulà, je crois qu’on peut dire qu’elles sont passionnées », sourit Virginie Diserens, responsable technique delagymnastiqueetdanse de la FSGLancy. Al’instar de Margaux (12 ans) souple comme une liane : « J’ai commencé tôt la gym, àl’âge de 3ans et j’ai tout desuite accroché. » La figurequ’elle préfèreréaliser ? « Sans hésiter, lasouplesse avant ! » (ndlr : renversement ducorps vers l’avant qui nécessite unniveau de souplesse élevé). Même son de cloche chez les grandes qui, elles aussi, ont raflé des médailles d’or aux championnats nationaux. Ces athlètes, âgées entre13et14ans, dévoileront deux performances au jury de Monthey. Nous avons d’ailleurs la chance d’assister en avant-première àl’une d’elles. Les grands jetés duballet classique ycôtoient les grandes roues de la gymnastique. Synchronisées, expressives, les filles semblent déjà maîtriser leur production. Tous les vendredis, les deux groupes se retrouvent ainsi dans la même salle mais s’entraînent séparément. « Deux monitrices les encadrentet je suis également présente pour coordonner l’ensemble », souligne Virginie Diserens. Achaque entraînement, les filles bénéficient d'un cours d'une demiheurededanse classique. « C’est la base de tout, affirmenotre interlocutrice. Elle aide àgarantir une belle ligne de corps. » Une école de vie Stylées, chacune des gymnastes salue professeurs et invités. « La politesse, le fair-play etlerespect de l’autre nous tiennent particulièrement àcœur, explique Virginie Diserens. Je suis consciente qu’il yadelarigueur dans nos leçons mais selon moi, c’est ainsi que çamarche et que nous obtenons des résultats. » Chaque entraînement, préparé enamont par la responsable technique, se déroule selon un ordre bien précis. Souplesse, renforcement musculaire, coordination, technique d’engins et corporelle, apprentissage deschorégraphies, toutest réglé comme du papier àmusique etrien n’est laissé au hasard. Le secret du succès ? « Bien sûr, il yaletravail et la rigueur. Cependant rien ne serait possible sans le plaisir qu’éprouvent les fillesendansant. » Selon l’ancienne gymnaste, cette discipline est une vraie école de vie. Sans parler des solides amitiés qui senouent entre les sportives. « Les grandes évoluent Coopération N°12 du 17 mars 2020 63 le le ACTUEL RÉGION ensemble depuis quatre ans. Un simple regard et ellessecomprennent. » Comme en témoigne Luna (13 ans) : « J’apprécie particulièrement l’esprit degroupe qui règne entre nous, c’est très fort. » Ses heures passées àentraîner les athlètes, Virginie Diserens ne les compte pas. « Cela représente quasiment un50%, entre les heures en salle et celles de préparation àlamaison. Je suis monitrice depuis 30 ans. Il me tient àcœur de transmettremapassion. » Plusieurs compétitions annuelles « Nous participons au minimum àcinq concours par année », souligne notre interlocutrice. Même si les filles ont l’habitude des championnats, le trac est néanmoins bien présent « Elles sont rodées mais elles se mettent quand même la pression. Nous consacrons donc du tempspourles aider àgérer leur stress. » De manière générale, les jeunes apprécient ces compétitions qui leur permettent de progresser et se dépasser. Le groupe « gymnastique et danse » compte près de 60 athlètes tandis que la FSGLancy en dénombreplusde300. « Noussommeseneffet une très grande société en Suisse romande », confirme VirginieDiserens. ○ www.fsglancy.ch DES VALEURS COMMUNES Union romandedegymnastique Des agrès aux tournois en passant par l’athlétisme ou le trampoline (depuis cette année pour cette discipline), la gymnastique suisse est ancrée dans notre société. L’Union romande de gymnastique (URG) rassemble environ 54000 gymnastes de tous les cantons romands. C’est en qualité de sponsor principal que Coop, soucieuse de promouvoirlesportetles activités liées àlasanté, soutient l’URG, reconnue comme instance consultative par la Fédération suisse de gymnastique. www.urg.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 1Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 96