Coopération n°12 17 mar 2020
Coopération n°12 17 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de 17 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 22,3 Mo

  • Dans ce numéro : tomber amoureux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
PHOTO GETTYIMAGES Il n’est pasdepetit bonheur plus simple et plus voluptueuxque celui de déguster des pâtesetduvin ! Voici nos conseils pour des mariages réussis entresauces et nectars. TEXTE BRITTA WIEGELMANN Les Suisses consomment près de9kg de pâtespar an ! Cela représente jusqu’à 100 assiettes par habitant. Nous prouvons donc deux fois par semaine notre amour pour les spaghettis, farfalle et autres penne.Mieux vaut donc avoirtoujoursenréserve le vin quiconvientàce platsisouvent au menu. Voici quelques conseils pour faire le bon choix en fonction de la sauce. Nous nous sommes volontairement limités auxvins italiens. Parceque cette association est la plus évidente et parce que la liste risquait sinon d’être trop longue. Mais que cela ne vous empêche pas de vous inspirer de cette sélectionpourtester des vins de mêmes cépages mais d’autres provenances. ○ 40 Coopération N°12 du 17 mars 2020 Vin&pâtes amore r Le primitivo convient très bien au piment et àl’aubergine. WIMIMI.1.31.111.11
, Tomate La tomate est très acide. Il faut un vin qui luitienne tête.Choisissezunrouge ou un blanc àlastructure toniqueetausupport acide. Evitez un vin rougetroptannique. De bons choix : verdicchio, pinot grigio, montepulciano d’Abruzzo, chianti, barbera. Fruitsdemer Pour des spaghettis alle vongole (aux palourdes) ou ai fruttidimare (aux fruits de mer),optezpourunvin quirappelle la brise marine : vaporeux etqui chatouille agréablement lenez. Unblanc – et dans tous les cas un vin issu des régions côtières –s’impose. Ambiance de vacances dans le verre ! De bons choix : vernaccia, verdicchio, pinot grigio. Légumineuses Connaissez-vous la pasta efagioli (soupe aux pâtes et aux haricots blancs) ? Cette recette typique de la cucina povera (cuisine du pauvre) utilise des ingrédients bon marché et nourrissants. Mais quel résultat au final ! Ce plat onctueux aux accents du terroir est tout simplement divin. On le déguste leplus souvent en Toscane et en Ombrie. Deux régions où l’on trouve également les meilleurs vins pour l’accompagner : des rouges souples et fruités ou desblancsrustiques. De bons choix : chianti,orvieto. Champignons Déguster des champignons fraîchement cueillis –sipossible sauvages –s’apparente àune promenade en forêt : les arômes d’humus et de sous-bois humide gagnentnos narines. Des vins auxnotes terreuses font très bon ménage avec les champignons. Mieuxencores’ils ont déjà quelquesannées de « bouteille ». De bons choix : pinot noir du Tyrol du Sud, vins de Toscane avec prédominance de merlot, barolo, barbaresco. Piment Unepassion pimentée : qu’ils’agisse des spaghettis aglio, olioepeperoncini (avec ail, huile d’olive et piment), le « plat de minuit » par excellence, des penne all’arrabbiata (avecenplusdes tomates) ou des spaghettis alla puttanesca (avec en plus des sardines, des olives etdes câpres) –ces spécialités n’ont pas leur pareille. Elles s’accordent avec des vins rouges sans complexe, aux arômes de fruits généreux, avec –tout auplus – un soupçon de sucre résiduel. De bons choix : primitivo, lambrusco, barbera. Pesto Pour les Liguriens de la côte nord-ouest de l’Italie, un seul et uniquevin est digne d’accompagner cette délicieuse recette épicée àbase d’herbes aromatiques : le vermentino. C’est effectivement le mariageparfait mais (chut !) , l’infidélité n’est icipas un péché.Demanièregénérale, tous les vins blancs légèrement pétillants, auxnotesdefruits vertsplutôt que de fruits jaunes, ont toutes les chances de s’accorder avec le pesto. De bons choix : vermentino,sauvignon blanc du Frioul, pinot blanc du Tyrol du Sud. Crème Des plats comme les spaghettis àlacarbonaraoules raviolis au beurre de sauge enrobentles papilles. Ils réclamentdonc un nectar qui, àchaque gorgée, apporte de la clarté au palais toutenfraternisant avec l’œuf, le beurreoulacrème.Viveles vins blancs ! De bons choix : chardonnay aux discrètes nuances de bois, soave, gavi. Viande L’arôme riche et corsé de la viande,surtouthachée et cuisinée avec des tomates et des herbes, est un régal avec (quasiment) tousles vins rouges. Préférez des vins avec un fruité marqué, une trame vigoureuse et une matière tannique veloutée.LaSicile est l’adresse de prédilection. Mais franchement : vous ne risquez pas grand-chose àexpérimenter d’autres associations. De bons choix : primitivo, nero d’Avola, negroamaro. Légumes Les légumes jeunes ont besoin d’un vin frais et croquant, àleur image. Les blancs légers aux notes florales et aux accents de citron garantissent unbel accord. Pensez plutôt au rosé pour les légumes plus amers, comme l’artichaut. Et sachez que l’aubergine adore leprimitivo ! De bons choix : vermentino,sauvignon blanc, lugana. Truffe SAVEURS VINS La truffemériteunvin àsahauteur.Un « super toscan » (vin rouge deToscane assemblé àpartir decépages bordelais) ou un piémontais àmaturité séduit le palais en développantles mêmes arômes queceuxdunoble champignon. Un plaisir gustatif merveilleusementdécadent. De bons choix : barolo ou barbaresco, « super toscan » –de préférence avec une proportion élevée de merlot. Coopération N°12 du 17 mars 2020 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 1Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 12 17 mar 2020 Page 96