Coopération n°11 10 mar 2020
Coopération n°11 10 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de 10 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 32,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'eau c'est la vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
LIFESTYLE SANTÉ Les bienfaits de l’écriture En couchantsur le papierlerécitdesituations traumatisantes, on parvientàmieux les gérer. Cela s’avère bénéfiquepourlasanté.Corpsetâme en profitent. « Ce qui meplaît, c’est de pouvoir au moins écrire ceque je pense et ce quejeressens. Sans cela, j’étoufferais. » Anne Frank (1929–1945) écrit cette phrase dans son journal le 16 mars 1944, alors qu’elle vit cachée àAmsterdam. Beaucoup de gens ontrecours àl’écriture pendant une guerre. Le papier semble en effet aider ceux qui souffrent àfaire face àdes situations traumatisantes. Mettre des mots sur des pensées Aujourd’hui, on relate plutôt dans son carnet des contrariétés avec les collègues, du stress avec les enfants, mais égalementdes expériences douloureuses. Aussi longtemps que ces problèmes ne sont pas résolus, ils nous tourmentent et génèrent del’angoisse au lieu de laisser l’esprit en paix. Ala longue,c’est la santé quienpâtit. « Il est toujours bon de mettre des mots sur despensées et des sentiments, et de les écrire », déclareAndreaHorn (45ans), psychologuedel’UniversitédeZurich, quimène une recherche surl’écriture de journaux intimes. Développée dans les années 1980 par James Pennebaker, de l’Université du Texas àAustin, aux Etats-Unis, une méthode consiste àfaire face àdes TEXTE ANDREASGROTE coupsdusortenécrivant.Dans le cadre de sa premièreétude en 1986, le professeur de psychologie ademandé àun groupe d’étudiants d’écrire une quinzaine de minutes par jour pendant quatre jours sur une expérience personnelle difficile. Tandis qu’un autre groupe decontrôle, aucontraire, fut chargé d’écrire sur un thème dénué d’émotion. Au cours des jours qui ont suivi, les étudiants quiavaient exprimé leur problème se montrèrentplusagités. Mais durant les six mois suivants, James Pennebakerremarquachezeux moins de consultations médicales que dans l’autregroupe. La quasi-totalité a égalementdécritl’écriturecomme une expérience précieuse et personnellementenrichissante. En 1999, lepsychologue américain Joshua Smythdemanda àdes patients atteintsd’arthriteoud’asthme d’écrire soit surune expérience traumatisante, soit surdes faits anodins. Quatremois plus tard,ilobservades améliorations au niveau des articulations ou du volume des poumons chez ceux qui avaient évoqué une épreuve stressante. Plusieurs fois par semaine « Depuis, des centaines d’études ont démontré les bienfaits sur lasanté de la tenue d’un journal, indique Andrea Horn. Nousavons aussi pu prouverque l’écriture avait des effets sur le bienêtre émotionnel. » Le mécanisme actif reste flou. « On suppose que les événements vécus qui ne sontpas traités provoquent un stress mental etcorporel insidieux. D’autres théories avancentque la confrontation ciblée par l’écriture crée une accoutumanceàl’objet anxiogène.D’autres, encore, expriment levécu tout d’abord avec des mots et comprennentàtravers euxcequ’il s’est passé.L’écriturepousse l’humain àaffronter des choses qu’il aurait plutôt tendance àéviter », nous explique laspécialiste. Ceci permet d’accepter des sentiments négatifs et de les ordonner, cequi fait du bien au corps et àl’esprit. Lesséances d’écriturenedoivent pas nécessairementêtrerégulières. Il suffit d’écrireplusieurs fois parsemaine sur ses sentiments et ses pensées. « Il faudrait écrire aussi honnêtement etouvertement que possible sur des sujets pour lesquels on ressentnotamment un blocageémotionnel », conseille Andrea Horn. Il n’est pasquestion icidequalité littéraire, mais plutôt de sincéritéetde courage : celui d’envisager de nouvelles perspectives. ○ 92 Coopération N°11 du 10 mars 2020
** en vente dans les grands supermarchés Coop et les Coop City NOUVEAUTÉS DE MARQUE CHEZ COOP NOUVEAU ** En mettant ses pensées et soucis par écrit, on prend soin de sa santé physique et mentale. NOUVEAUTÉSDEMARQUE CHEZ COOP NAT. f PURE & PU RE -. NATU R AL gg% 3227, r DURE &.NATURAL IMME.17. SOINS DU VISAGE NETTOYAGE ** PURE & NATO RAL POUR UNE PEAU NATURELLEMENT BELLE r CO BON CHF 5.– DE RÉDUCTION POUR L’ACHATD’AUMOINS 2PRODUITS PURE &NATURAL NIVEA Bon valable uniquement dans les grands supermarchés Coop et les grands magasins Coop City du 10.03 au 28.03.2020. Bon valable une seule fois. Non cumulable avec d’autres réductions/bons. 11111111 il 0 2 061000 568271 PUBLICITÉ BON NUMÉRIQUE àactiver dans l’appli Supercard PHOTO GETTY IMAGES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 1Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 104