Coopération n°11 10 mar 2020
Coopération n°11 10 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de 10 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 32,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'eau c'est la vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
%% % J% % % % % %% 50% DE MOINS avec la Supercard% % % Table de jardin CARTAGENA Acier inoxydable brossé/plateau en HPL gris, avec rallonge, L 180/250×P 100×H 74 cm. N°d’article : 6.478.222 SUPER DEAL : CHF 749.50 au lieu de CHF 1’499.– MODALITÉS: Validité : offres valables du 10.3 au 30.3.2020 dans tous les magasins Livique de Suisse. Non valables dans le magasin en ligne. Pour profiter d’une offre SUPER DEAL : rendez-vous dans votre magasin Livique, allez chercher l’article concerné en rayon et présentez-le à la caisse avec votre Supercard. Attention : Les offres SUPER DEAL ne sont valables que dans la limite des stocks disponibles.% %% SUPER DE% % % % % % % DEAL DU 10.3 AU 30.3.2020 SEULEMENT Salon de jardin Lounge ALVARO Rotin synthétique gris, coussins et table d’appoint inclus, L 202×P 143×H 63cm. Méridienne gauche. N°d’article : 5.978.956 Méridienne droite. N°d’article : 5.978.955 SUPER DEAL : CHF 299.50 au lieu de CHF 599.–% % % Fauteuil de jardin MONTE Acier inoxydable/tissu gris, rembourré, L 55 ×P 57 ×H 86 cm. N°d’article : 6.046.354 SUPER DEAL : CHF 89.50 au lieu de CHF 179.– KW11/20
PHOTOS CLASSIFIED FILMSLTD. ÷ ensuitequ’on n’apas d’opinion surle sujet ! Cela dit, je fais assezattentionàce quejedis. Si je dînais en ce momentavec desamis avec un verredevin àlamain, je serais beaucoup plus bavarde ! Je suis connue depuis longtemps et j’ai appris quematête dépasseduparapet.Sijene dis rien, on peut m’en vouloir. Etsije dis quelque chose, onpeut aussi me détester…Parfois, je suis complètement silencieuse. Etoccasionnellement, je ne le suis pas. Qui sait ? Çadépend des jours. Mais en fin de compte, sil’onme demande mon opinion, bien sûr, j’enai une. Çanemedérange pas de la partager. Et je suis heureuse quedes gens ne soient pasd’accordavecmoi.C’est le but d’une conversation, non ? Le film parle aussi de conscience morale. Comment en développet-on une au point d’agir comme cette lanceuse d’alerte ? J’ai eu la chance de déjeuner avec Katharine avant le tournage etelle m’a aussi rendu visite sur le plateau. C’est la premièrefoisque j’ai parléàquelqu’un qui ne pouvait pasrépondreàune question que jelui posais. Elle n’en avait pas le droit pour des raisons juridiques parce qu’elle est toujours soumise àlaloi sur le secret d’Etat. Ça m’a vraiment fait comprendresasituation. Ce quifrappe quand on la rencontre, c’est que les choses sonttrèsclaires pour elle,cequi est assezincroyable. C’est-à-dire ? Telle chose est injuste, telle chose ne l’est pas. C’est pourquoi certains disent qu’elle est naïve.Mais la naïveté adubon parfois ! Katharine aune conscience morale très forteetadécidé d’agir ainsi pour essayer desauver des vies. Je l’ai totalementcrue. Et ce quiest extraordinaire, c’est qu’elle était consciente des risques qu’elle encourait. Je ne pense pas que beaucoup de gens auraient agi comme elle.Enfait, nous avons très peu de lanceurs d’alerte en Grande-Bretagne.Etpourtant, les peines de prison pour ces gens-là sont très longues en Amériqueetrelativementclémentesici. Comment l’expliquez-vous ? Je crois que c’est culturel. Généralement, on fait ce qu’onnousdit de faire. C’est probablement lié ànotre système de classes sociales. Je pense que nous n’aimons pas forcément nous mouiller. Mais je ne sais pasvraimentpourquoi. Que dit le film sur la liberté de la presse ? Il célèbreaussi le journalisme d’investigation, qui est manifestement menacé. INTERVIEW KEIRAKNIGHTLEY Avant le tournage, l’actrice arencontré Katharine Gun : « Elle aune conscience morale très forte. Elle avoulu sauver des vies. » « On fait ce qu’on nous dit de faire. Nous n’aimons pas nous mouiller » Les journaux existent pour demander des comptes aux gouvernements et àceux qui détiennent lepouvoir. La société devrait protéger cette forme de journalisme plus quetoute autre. Par rapport aux fake news, jetrouve intéressant dedécouvrir les méthodes que lapresse emploie pour vérifier les faits. C’est intéressantpourlepublicde voir des journalistes essayer decomprendresiquelque chose est vrai ou pas. Lisez-vous souvent les journaux ? Oui. Je suis une lectrice du Guardian (journal de gauche britannique) et du New York Times. Mais je me dis que je devrais incorporer des journaux de droite dans mes lectures parce que j’ai l’impression de vivredansune chambre d’écho ! Je devrais leverlatête et regarder cequi se dit ailleurs… Je lis aussi le Financial Times,leweek-end. Etes-vous de plus en plus intéressée par des rôles engagés ? Onvous verra bientôt en militante féministe dans le film « Misbehaviour » … Oui, en membreduMouvementdelibération des femmes (qui perturba endirect àlatélévision leconcours de Miss Monde dans les années 1970). J’ai toujours préféréregarder des films quime font réfléchir et remettreenquestion le monde autour demoi. Quand j’ai envie de mettremon cerveausur pause,j’adore regarder des émissions culinaires. ○ Coopération N°11 du 10 mars 2020 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 1Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 104