Coopération n°11 10 mar 2020
Coopération n°11 10 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de 10 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 104

  • Taille du fichier PDF : 32,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'eau c'est la vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
r bittPlih & e7.eik,."..:'..% là.0.'."...'...‘:/.., ; j  : 2. - f f"":"...J:e" ;1. 1.'. ›." Keira Knightley : « On apprend ànos enfants que le bien triomphera. Mais le monde ne marche pas comme ça. » Dans la peau d’une lanceuse d’alerte Dans « Official Secrets », l’actricebritanniqueKeira Knightley incarne la lanceuse d’alerte Katharine Gun. Un thriller passionnantinspiréd’une histoire vraie. INTERVIEW MIGUEL CID, LONDRES 26 Coopération N°11 du 10 mars 2020 3401"1›.
PHOTOS KEYSTONE, GETTY IMAGES,CLASSIFIED FILMS LTD. « Official Secrets » (le film est disponible en VODetenDVD dèsle11mars) revient sur l’affaire Katharine Gun, qui avait fait grand bruit en Angleterre en2003 mais reste méconnue chez nous. Keira Knightley interprète avec beaucoup de conviction cette employée des renseignements britanniques qui avait divulguéàlapresse des documents confidentiels dans l’espoir de prévenir la guerre en Irak. En exposant une conspiration politique visant à obliger certains membres de l’ONU àvoter en faveur de l’invasion, la jeune femmerisque gros et voit sa viechamboulée.L’actrice anglaise de 34 ans nous parle deson rôle, desa génération, deses désillusions et de son goût pour les émissions culinaires. Qu’est-ce qui vous aséduite en découvrant le scénario de ce film ? J’ai trouvé cette histoire fascinante. J’avais 18 ans quand nous avons envahi l’Irak et je me souviens très bien dela période précédantleconflit. Parcontre, je ne me souviens pasdutoutdel’affaire Katharine Gun. Je croisque je me trouvais en Amérique quand elle aéclaté mais je n’en savais rien. Et ça m’a intriguée. Cette pièce du puzzle dans les événements qui ont conduit àl’échec de la deuxième résolutiondel’ONU et à la guerrem’a semblé une histoire captivanteàmettreenlumière. Aviez-vous participé aux manifestations contre la guerre en 2003 ? Oui, mais pasàla grande manif quis’est déroulée àLondres. Ce jour-là, j’étais aux Etats-Unis. Je me souviens que j’étais déguisée en pirate (sur le tournage de « Pirates des Caraïbes ») et au téléphone avec mes amis en me disant : « Pourquoi ne suis-jepas là-bas ? » Le discours politique àl’époque et le fait que ces gigantesques manifs n’aient apparemment servi àrien ont eu un immense impact sur magénération, un effet dont les répercussions se font encore ressentir aujourd’hui. Beaucoup de gens onteule sentimentque leur voix ne comptait pas et quelegouvernementn’a pasété tenu de répondredeses actes. Ça aradicalement changé lafaçon dont magénération perçoit les hommes politiques. Vous souvenez-vous d’une occasion où vous vous êtes insurgée contre une autorité ou avez fait preuve d’un grand courage ? Pascontreune autorité.Mais d’un point de vuepersonnel, ce quej’aitrouvéintéressant dans cette histoire, c’est qu’elle évoque l’horrible désillusion qu’on ressentendevenantadulte. Cetinstant où l’on défend une cause justeetonest puni pour ça. On apprend ànos enfants ànepas mentir, àfaire ce qui est juste, àcroireque le bientriomphera. Mais le INTERVIEW KEIRAKNIGHTLEY Katharine Gun (alias KeiraKnightley) arévélé un mémo secret en 2003,pour essayer d’empêcher la guerre en Irak. monde ne marche pas comme ça. Je pense que chacun avécu une expérience,probablementàune toute petite échelle,oùilaété puni pour avoirdit la vérité. Etc’est une des étapes qui nous transforme en adulte. Quelle aété votre expérience personnelle en la matière ? Al’école, undemes camarades était harcelé et je l’ai signalé àl’instituteur. Mon grouped’amis s’est retournécontre moiparce quej’avais cafardé le coupable. Et le gars qui était harcelé et battu est devenu ami avec les harceleurs et tout le monde medétestait ! C’est le même dilemme pour Katharine, mais àune énorme échelle.A-t-elleeuraison ou tort de dire lavérité ? Souvent, dans notre société,les lanceurs d’alerte sontbroyés quand ils disent lavérité. Leurs vies sontdétruites quand ils dénoncentune grande entreprise,ungouvernementou quoi quecesoit. Et pourtant,onapprend ànos enfants àdire lavérité. C’est une drôle d’hypocrisie. La plupartdes acteurs font très attention àcequ’ils disent ou à travers les rôles qu’ils choisissent… C’estvrai. Ce rôle parleassez clairement par lui-même de ce que jepense. Jene croispas qu’onpuisse accepterdefaire un filmpareiletprétendre Page 29 Coopération N°11 du 10 mars 2020 27 +



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 1Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 11 10 mar 2020 Page 104