Coopération n°10 3 mar 2020
Coopération n°10 3 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 3 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 33,1 Mo

  • Dans ce numéro : le dessin et nous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
FAMILLE PSYCHOLOGIE Comment élever un ado d’appartement, s’interrogeait Anne de Rancourt avec humour (Editions Leduc.s). Françoise Dolto, quantàelle, comparait l’adolescent àunhomard, très vulnérable lorsqu’il change de carapace alors que sa croissance n’est pasterminée.Ces animaux-là ne mentent pasparticulièrement, en tout cas pas plus que les autres. N’empêche quequand Junior avait4ans, il ne prétendait pas qu’il allait àl’entraînement de foot, alors que ses chaussures de sport moisissaientàla cave depuis deux mois. Mais pourquoi tant de boniments ? Valérie Chaumeil, psychologue à l’Ecole des parents àGenève, répond : « Oui, les adolescents mentent, pas de la même manièreque les enfants, parce qu’ils sont enâge de savoir ce qu’ils ont le droit defaire ou pas. Le mensonge, à toutâge, est un manque de courageface àlavérité. Et l’adolescentaune identité fragile,oudisons jeune.Ils’affirmedifficilement,etn’a paslaforce de faireface àquelqu’un quifaitautorité. » Pour gagnerenautonomie L’ado, cet échalas maladroit, recherche l’autonomie. Pour laspécialiste, cette faculté consiste àpouvoir se retirer de la sphèredes parentsetdujugementde l’autre. Le mensonge est justement le signe d’un manqued’autonomie. Quand un adulteest bien avancé dansleprocessus d’individuation, ce qu’il est, il peut Mensonges d’ados Kevin afalsifiéson carnetdenotes, Lydia aprétendu qu’elle dormait chezune copine et Léocache ses cigarettes. Pourquoi nos ados mentent-ils et commentréagir ? TEXTE LAURENCE DE COULON « Le mensonge est le signe d’un manque d’autonomie » VALÉRIECHAUMEIL, PSYCHO- LOGUEÀL’ÉCOLE DESPARENTS le dire tranquillement, et s’affirmer. En attendant, l’adolescent est sensible au jugement del’autre, il se protège etle mensonge est la solutiondefacilité. Le témoignage deLucie Deiana va danscesens.Aujourd’hui âgée de 19 ans, ellesesouvientavoir menti àses parents en premièreannée du collège (gymnase pour les autres cantons). Elle s’était mise d’accord avec son frère aîné pour raconter que les enseignants faisaient une grève des notes etelle signait son bulletin àlaplace de ses parents. « Je savais que j’allais réussir l’année, mais je savais aussi que simamère voyait mes résultats médiocres, elle allait se faire beaucoup de soucis pour rien, et que ceserait beaucoup d’engueulades inutiles. » La vérité a-t-elle été découverte ? Quandleprofesseur de classe de Luciea informé sa mère delasituation et que celle-ci adonc étéconfrontée àlavérité, Lucie abien été obligée d’admettre son mensonge. Mais la jeune fille agrandi et s’est affirmée. « Aujourd’hui, j’étudie la psychologieàl’université, et j’ai eu une conversation importante avec mamère. Je lui aidit que mes notes nelaconcernaient plus, que j’étudiais pour moi et paspourelle. » Cultiverledialogue Pour ValérieChaumeil, la répression n’est paslasolutionàces petits arrangements avec la vérité. Uneéducation trop stricte risque de renforcer les mensonges, parce que lapeur domine dans ce système. En revanche, une éducation basée sur la confiance, lacompréhension et la communication aide le jeune àaffirmer ses désirs même s’il n’est pas capable de les assumer. « La meilleure façon de prévenir les difficultés avec unadolescentest de rester en contact. » Mais, concrètement, comment agir ? Il faudrait que les parents essaient de comprendre etsemettent àlaplace de leur enfant, même s’ils ne sont pas d’accord. « Le fait depouvoir lui dire, ‹je comprends que tuenaies envie›, baisse les tensions. La compréhension libère. L’adolescent sesent soulagé : ‹Ah, il me comprend, je ne suis pasfou. » Si les parents ont la capacité d’entendreses désirs, sa colèreetsafrustration, la communication s’améliore et les mensonges ne sont plus nécessaires. Célia,une adultemainte- Page 77 74 Coopération N°10 du 3mars 2020 + PHOTO GETTY IMAGES PHOTOMONTAGE VERONIKA DEUBELBEISS
On ne ment pas forcément avec une mauvaise intention. Coopération N°10 du 3mars2020 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 1Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 104-105Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 106-107Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 108-109Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 110-111Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 112-113Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 114-115Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 116-117Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 118-119Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 120