Coopération n°10 3 mar 2020
Coopération n°10 3 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 3 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 33,1 Mo

  • Dans ce numéro : le dessin et nous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
/Mii I L\/1 [1[Te# ; mmn:11,1.1. +. i:":vE... CHRIST Montres & Bijoux www.christ-swiss.ch 20% SUR TOUTES LES MONTRES CHRIST**Valable jusqu’au 30 mars 2020 sur toutes les montres CHRIST Swiss Made. Non cumulable avec les promotions en cours. Seulement jusqu’à épuisement du stock.
INTERVIEW YAËL MARGELISCH ÷ indices pour comprendrelevent, sa force, sa direction. Cela peut être des nuages ou desoiseaux. Tous les sens sont en éveilmais cela ne m’empêche pasde profiter. L’effortest donc surtout mental… Oui effectivement. Il faut d’ailleurs manger régulièrement pour garder la concentration. J’avais avec moi des noix, des barres énergétiques, comme en montagne. Le poids aide àgagner de la vitesse. Pourtant vous êtes plutôt fine. Vous suivez un régime spécial ? Je devrais prendrepas mal de kilos pour avoirunbon ratiodepoidsavecmavoile. Mais je n’en fais pas une obsession. Je préfèremanger sainementetsurtoutce qui meplaît. Sipossible, jemenourris d’aliments biologiques, beaucoup de légumes et de féculents. Comment vous entraînez-vous ? Surleplanphysique, je n’ai pasd’entraînement particulier. Il faut avoir un peudeforce dans les bras pour les longs vols, mais ce n’est rien d’extrême. Par contre, j’ai un coach mental qui m’aide àgérer mes émotions. Ça m’a vraiment permis d’avoir plus deconfiance en moi, de me connaître pour être performante. J’aitoujours été ambitieuse, mais si je n’arrive pas àmes fins, j’ai tendance àmedévaloriser.Maintenant, j’essaiedevoirlepositif dans toutesles situations. Et dans vosvols, vous avez peur parfois ? Oui, ça m’arrive. Ça n’apas été le cas au Brésil car les conditions étaient saines, mais dans les Alpes, en été avec des thermiques forts, ça peut vraiment secouer. Il faut rester bienréveillé pour réagir rapidement. Lors de vols acrobatiques, il m’est arrivé de devoir ouvrir mon parachute desecours. Ensuite, ça me demande passablement deforce mentale pour yretourner et refaire la même figure… Il ne faudrait pas que ça arrive trop souvent ! La parapentiste dans son chalet de Verbier.Elle est arrivée deuxième l’an passé en Coupe du monde : « Cette année, je peux gagner. » Votre record est personnel, mais au Brésil vous avezvolé avecdes amis. Expliquez-nous… Comme les thermiques sont larges, il faut trouverlepoint où l’ascendance est la meilleure. En volant enescadron, ça permetd’observer les autres pour repérer l’endroit leplus propice et gagner en altitude. Parmi eux, il yavait votre copain. Quelle influence cela aeusur votre victoire ? Il me connaît bien etsait où sont mes faiblesses.Ilm’a biensoutenue mentalement. Typiquement, j’ai de la peine à manger et àboire en l’air et il était là, àlaradio, pour melerappeler. C’était très motivant. Qu’il fasse du parapente était une condition sine qua non pour vous mettre en couple ? (Rires) Le parapente est une sorte de drogue pour moi. Le matin au réveil, je regarde par la fenêtre etmedemande directement siçavole. Je pense que ça serait difficile àvivre pour quelqu’un qui n’est pasdans ce monde-là… En dehors de votre saison de parapente, vous êtes professeur de ski. Qu’est-ce que ça vous apporte ? J’apprécie vraiment d’avoir des saisons biendistinctes. L’hiver, je vole moins et ça me permet demereposer, defaire autrechose.Leski, c’était une évidence dès l’enfance. Bien avant le parapente, je traçais sur les pistes de Verbier. Et accessoirement, ce travail me rapporte un revenu, car je n’arrive pas encore à vivreuniquementduparapente. Cette année, que pouvez-vous espérer de mieux qu’en 2019 ? J’aimerais progresser envolant plus facilementseule,enayant plus confiance en mes décisions, sans aide ni soutien extérieur. Je dois encore travailler sur la confiance en moi. ○ Coopération N°10 du 3mars 2020 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 1Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 104-105Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 106-107Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 108-109Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 110-111Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 112-113Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 114-115Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 116-117Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 118-119Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 120