Coopération n°10 3 mar 2020
Coopération n°10 3 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de 3 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Coop Société

  • Format : (215 x 297) mm

  • Nombre de pages : 120

  • Taille du fichier PDF : 33,1 Mo

  • Dans ce numéro : le dessin et nous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Françoise Kuffer (à dr.) et Sylviane Blanc ont fait l’école d’infirmière ensemble quand elles avaient 20 ans. Puis elles se sont perdues de vue. Elles se sont retrouvées 40 ans plus tard, grâce au dessin. crayons, et de vous mettreauboulot. Selon l’OFS*, l’activitéculturelle queles Suisses pratiquent le plus en amateur, est la photo,suiviedudessin et du chant. Nu devant soi « C’est ma méditation », explique Boris Chiaradia, graphiste lematin, artiste l’après-midi. « Le travail de graphisteme permet defaire ce que jeveux entant qu’artiste. » S’il aaussi du plaisir dans son activité professionnelle, c’est àtravers l’art qu’il s’épanouit : « Devant une feuille, tout peut arriver. Des jours, ça fonctionne, j’arrive àentrer dans mon monde, etc’est extra. D’autres, ça ne marche pas. Ça dépend de son état ri d’esprit. On est nu quand on dessine.Ça permetaussi de se découvrir. » C’est àl’adolescence que ledessin a pris uneplace centrale dans sa vie. Boris dessinait le soir, le week-end. « Mes parents m’ont soutenu, mais ils voulaient que j’apprenne un vrai métier : « Dessiner m’aappris à me lâcher,ànepas être trop perfectionniste » FRANÇOISE KUFFER, 72 ANS i m ri ing18 Coopération N°10 du 3mars2020 we
comptable. » Surles bancs du gymnase, sonproflui permetdedessiner pendant les cours. « Il avait compris que çane m’empêchait pasd’écouter. » Il aensuite fait une école d’art enValais (l’EPAC). Aujourd’hui, il peint des tableaux qu’il expose régulièrement. Il est aussi connu dans le monde du graffiti « légal » ; une activité qui le fait parfois voyager dans toute l’Europe pour des festivals ou des commandes. « Je suis aussi àlarecherche d’un ou d’une scénariste pour faireunlivre pour enfants. Avis auxamateurs ! » (www.borischiaradia.ch) Sur Instagram, leMontreusien présente son travail et aime participer au concours Inktober.Pendantunmois, un thème par jour est donné aux participantsdumonde entier quipostent leurs œuvres surleréseau. « Ça forceàdessiner sans trop se prendre latête, et à montrer son travail. » Retrouvailles àl’atelier L’histoire et la complicité deFrançoise KufferdeLausanne et Sylviane Blanc de Saint-Légier sontjolies àraconter. Elles p. JOUEZ ! CONCOURS AVEC CARAN D’ACHE Dessine-moi un mouton ! Pasunboa, ni un éléphant, mais un mouton, comme le Petit Prince le demandait àl’aviateur… Envoyez-nous votredessin de mouton avec vos noms, âge, adresse, courriel et téléphone par poste uniquement àCOOPÉRATION « MOUTON », CP 2550,4002BÂLE. Délai : 9mars2020(le timbre fait foi). Prix : 3boîtes de crayons Supracolor Soft (60,40et30couleurs) offertes par l’entreprise familiale genevoiseCarand’Ache. Détails desprixsur : www.cooperation.ch/concours avaient 22 ans quand elles ont terminé ensemble l’école d’infirmière. Et puis, vous savez bien, l’eau coule sous les ponts, et on se perd devue. Pour les 40 ans de diplôme, une fête est organisée. C’est seulement alors qu’elles se revoient,fraîchementretraitées. « Françoise m’adit qu’elle prenait des leçons de dessin. Alors je suis allée voir la petite expo des élèvesdeson cours… » « Etc’est quand tu as vu quej’étais nulle,taquine Françoise en rigolant, que tut’esdit : Je peux le faireaussi ! » Depuis maintenantneufans,elles se retrouvent sur les bancs d’école, mais cette fois-cipoursuivrelecours de Griselda Serafini (www.coursdedessin.ch). Jusqu’alors, ni l’une ni l’autren’avait dessiné. « Je leur permets d’aborder les différentes techniques et de les maîtriser àleurrythme.Mais l’objectif est surtout de leur apprendre àobserver la réalité afin de pouvoir la reproduire sur le papier », explique laprofesseure active depuis plus de 30 ans. Selon elle, tout lemonde, s’il le veut –etc’est là le plus important –peut apprendre àdessiner, même s’il croit –ouqu’on le luiaurait fait croire –qu’il ne sait pasdessiner. Découvrir son talent caché Lors de notre visite, Françoise termine de dessiner un chat. Sylviane planche surdes paysages enneigés. « Ça apprend la patience et àselâcher, ànepas être trop perfectionniste », explique lapremière. « Jemefaisune tasse de thé, puis je dessine.Quand je veux le boire, le thé est froid, raconte Sylviane. Quand on dessine,onest dans une bulle,onoublie la réalité. » Pourquoi ne pas s’y être mis plus tôt ? « Par manque de temps », rétorquent les complices. Mais quel dommage d’attendre ! « Le dessin m’apermis de découvrirceque j’ai en moietceque je suis capable de faire », confie Sylviane qui s’est aménagé un coin pour regarder ses œuvres, et réfléchir. « Ça m’apporte du bien-être, de la satisfaction. » Page 21. * « Pratiquesculturellesetdeloisirs en Suisse », Officefédéral de la statistique, 2016 ZOOM DESSINER Françoise Kuffer,qui n’avait jamais dessiné avant la retraite, aime reproduire des animaux. Portrait réalisé par Sylviane Blanc, qui asuivi un cours pour apprendre àdessiner. Coopération N°10 du 3mars 2020 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 1Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 2-3Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 4-5Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 6-7Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 8-9Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 10-11Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 12-13Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 14-15Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 16-17Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 18-19Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 20-21Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 22-23Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 24-25Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 26-27Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 28-29Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 30-31Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 32-33Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 34-35Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 36-37Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 38-39Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 40-41Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 42-43Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 44-45Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 46-47Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 48-49Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 50-51Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 52-53Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 54-55Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 56-57Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 58-59Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 60-61Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 62-63Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 64-65Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 66-67Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 68-69Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 70-71Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 72-73Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 74-75Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 76-77Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 78-79Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 80-81Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 82-83Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 84-85Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 86-87Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 88-89Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 90-91Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 92-93Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 94-95Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 96-97Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 98-99Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 100-101Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 102-103Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 104-105Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 106-107Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 108-109Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 110-111Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 112-113Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 114-115Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 116-117Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 118-119Coopération numéro 10 3 mar 2020 Page 120